• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Qui est Sasha Lane, la fabuleuse héroïne de "American Honey" ?

C'est la première fois qu'elle joue les actrices et déjà, elle crève l'écran. Dans "American Honey", Sasha Lane se glisse dans la peau de Star, 17 ans, un peu paumée, qui est recrutée pour faire du porte-à-porte dans le Midwest au sein d'un groupe de fêtards. Un road movie qui donne envie d'en savoir plus sur cette merveilleuse actrice, qui paraît si proche de son personnage.

Ce sont ses dreadlocks et ses 17 tatouages qui ont interpellé Andrea Arnold, la réalisatrice d'American Honey (Prix du Jury à Cannes 2016). Sasha Lane est alors en plein Spring Break avec ses amis, en Floride... Bien loin de son Texas natal. A 19 ans, et avec une bonne dose d'audace et d'impulsivité, elle accepte de rester une semaine de plus sur la côte Est pour passer des auditions pour le rôle de Star. "Je viens d'un endroit où les opportunités ne se bousculent pas. Quand j'ai rencontré Andrea, je me suis dit “Je n'ai rien à perdre, je dois lui faire confiance“", expliquait ainsi Sasha Lane dans les colonnes du Guardian en octobre dernier. "J'étais si perdue et plutôt sans espoir, mais j'ai eu une bonne intuition", confiait-elle encore à Indie Wire en septembre dernier.

Lorsqu'on l'interroge sur son passé, cette enfant de divorcés raconte une enfance solitaire, au sein d'un "ménage très froid". Comme Star, Sasha Lane vivait un passage à vide lorsqu'elle a été embarquée dans une aventure qui a fini par la dépasser. "J'ai beaucoup souffert, de troubles mentaux notamment, et je devais trouver quelque chose pour me sentir en phase avec qui j'étais, quelque chose qui m'apporterait un peu de paix et de bonheur", expliquait la révélation cannoise à Dazed Magazine en octobre dernier.

Crédit : Instagram @sashablane.

Réussir à Hollywood

Un mois après son audition avec Andrea Arnold, Sasha Lane quitte donc l'université de San Marcos au Texas, où elle étudiait la psychologie et le travail social. Elle rejoint alors une équipe composée de jeunes acteurs repérés dans la rue, ainsi que de Shia LaBeouf et Riley Keough. Loin d'être prédestinée au grand écran, l'actrice n'envisage désormais plus une seconde de retourner sur les bancs de l'école : "J'apprends différemment. Je lis des livres, regarde des documentaires, prends des cours particuliers", clame-t-elle ainsi auprès du Guardian

Désormais installée à Los Angeles, l'Américaine aux origines maori est fière de son parcours atypique, qui l'a menée jusqu'aux tapis rouge de Hollywood : "Je n'ai pas réussi grâce à une relation, ni en me conformant, mais parce que j'étais moi-même et que j'ai travaillé dur pendant des mois pour défendre la beauté qu'Andrea avait vu en moi", déclare Sasha Lane auprès du Guardian, déterminée à poursuivre sa carrière d'actrice.

Crédit : Getty Images.

La liberté à tout prix

Le succès critique d'American Honey semble être synonyme de renaissance pour cette "angoissée parfois mal dans [sa] peau". Il faut dire que la plupart de ses partenaires à l'écran sont devenus ses amis les plus proches, sa "famille". Sur Instagram, l'Américaine se montre ainsi souvent aux côtés de l'équipe, et particulièrement de Riley Keough. Sasha Lane et la petite fille d'Elvis Presley sont en effet devenues inséparables depuis le tournage du film : "Riley est tellement sensible et humble, c'est bon de voir des gens comme elle."

Et si la rumeur a prêté à Sasha Lane une relation amoureuse avec Shia LaBeouf pendant quelques mois, les acteurs ne l'ont jamais confirmée. Depuis l'agitation cannoise, l'actrice ne semble souhaiter qu'une seule chose : le célibat ! "J'ai tellement envie d'être seule. Je suis vraiment épuisée par les gens et je n'ai jamais eu l'opportunité de pendre soin de moi et de passer du temps seule", confie Sasha Lane dans le Guardian. Ce qu'il lui faut ? "De la liberté, plus que tout !"

Crédit : Getty Images.

De Frisco aux couvertures de magazines

Le temps où Sasha Lane servait dans un restaurant mexicain de Frisco est bien loin, maintenant que la jeune femme de 21 ans évolue dans ce qui ressemble à un scénario version American Dream. Habillée par Nicolas Ghesquiere, invitée aux premiers rangs de la Fashion Week de Paris et plébiscitée par les médias les plus branchés de la planète, Sasha Lane est sans conteste l'une des actrices montantes de sa génération. A l'avenir, la jeune Texane voudrait s'impliquer dans des projets personnels, qui ont une résonance avec sa vie. "J'ai l'impression d'avoir un but. Je peux créer de l'art et faire ressentir des choses aux gens, changer les choses, apporter du nouveau à l'industrie du cinéma", conclue-t-elle auprès de Dazed. Une Star est née !

LIRE LA SUITE
Laura Boudoux
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.