• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Angelina Jolie : les démons qui la rongent

Angelina Jolie

L'actrice de 40 ans, inquiète ses fans. Apparue très amaigrie à Londres la semaine dernière, elle ne pèserait plus que 35 kilos. Que s’est-il passé pour que cette image de la perfection incarnée (Oscar, fortune, mari sexy, grande tribu, engagement humanitaire) en arrive à devenir l’ombre d’elle-même ? Derrière cet amaigrissement, ce sont tous les démons d’Angie qui ressurgissent.

Une adolescence perturbée

Angelina Jolie n’a pas eu une enfance et une adolescente des plus calmes, même si son père était un acteur célèbre d’Hollywood : Jon Voight. Sa mère ayant divorcé en 1976 (quand Angelina n’avait que un an), elle élève seule sa fille. Dès l’âge de 11 ans, l’ado affiche un tempérament révolté. Gothique, punk, tatouée, elle se teint les cheveux en mauve ou corbeau, pour afficher sa différence. Elle ne porte presque que du noir et des vêtements achetés en fripes. Elle pogote lors de concerts avec ses amis de l’époque, des marginaux. Elle confiera à propos de cette adolescence : "Je n'étais pas la fille la plus populaire du lycée, d'ailleurs je n'avais pas beaucoup d'amis, je n'arrivais pas à faire confiance aux gens ; (…) je préférais m'isoler dans ma chambre. Je ne suis sortie qu'avec un seul garçon au lycée et mes confidents étaient ma mère et mon frère. Au fond, j'étais juste une adolescente anxieuse qui n'avait pas confiance en elle." Ne se trouvant pas jolie et se faisant sans cesse insultée par ses camarades de classe pour son look, son appareil dentaire, sa trop grosse bouche (qui en feront plus tard l’une des plus belles femmes du monde) sa maigreur et ses lunettes, elle sombre dans une grave dépression. Elle s’automutile, pense au suicide, collectionne les couteaux et les addictions, se rêve patronne de pompes funèbres plus tard et finit par abandonner à 14 ans les cours de théâtre qu’elle avait débuté un peu plus tôt. Elle trouve alors un peu de réconfort dans le mannequinat et la figuration dans des clips (c’est une fan de rock qui pratique la batterie), qui lui donnent une image un peu meilleure d’elle-même. A propos de cette période de sa vie, elle a déclaré : "Au fond, je suis encore et serai toujours juste une gamine punk." D’ailleurs quand elle deviendra célèbre, Angelina n'emploiera pas d'agent pour gérer sa communication. Et étonnera souvent les journalistes par sa franchise et sa spontanéité en interview.

Une relation au père compliquée

Finalement, Angelina Jolie reprendra les cours de comédie à l’âge de 16 ans, suivant les traces de père. Mais elle dit que ce sont les films regardés enfant avec sa mère qui l’ont influencé à suivre cette voie et non le métier de son paternel. Elle débute à l’écran aux côtés de celui qui l’a mis au monde. Mais pendant longtemps, le père et la fille ne s’adressent pas la parole. Ou se chamaillent en public, par interviews interposées. Ils se réconcilient brièvement en partageant l’affiche en 2001 du film Lara Croft: TombRaider. Mais leurs rapports ne s’arrangent pas pour autant. En 2002, Angelina demande à changer légalement son nom pour enlever le Voight à la fin, tandis que son père déclare au cours d’une émission TV que sa fille a "de graves problèmes mentaux". Angelina Jolie n’invitera pas son géniteur lors de son mariage avec Brad Pitt. Dans une interview accordée en 2005, quand on lui reproche d’avoir séduit Brad sur un tournage alors qu’il était marié à Jennifer Aniston, Angie déclare : "être intime avec un homme marié, alors que mon propre père trompait ma mère, n'est pas quelque chose que je puisse me pardonner. Je ne pourrais pas me regarder le matin dans la glace si je faisais cela. Je ne serais pas attirée par un homme qui trompe sa femme."

Un deuil difficile

En janvier 2007, l'actrice franco-américaine Marcheline Bertrand, la superbe mère d’Angelina Jolie, perdait à 56 ans son combat contre le cancer des ovaires après des années de lutte. C’est une fille désemparée qu’elle laissera derrière elle. Des années plus tard, la star hollywoodienne avait avoué dans la presse américaine avoir eu du mal à faire son deuil. Elle expliquait : "Maman était très douce mais elle pouvait soulever des montagnes pour ses enfants. C'est quelque chose que j'ai toujours admiré". Ce serait d’ailleurs à cause de sa mort qu’Angelina n’arriverait pas à se poser dans un seul endroit, ayant toujours le besoin de voyager pour fuir sa tristesse. En mai 2013, Angie bouleversait le monde entier avec sa tribune pour le New York Times. Elle y expliquait avoir eu recours à une courageuse double mastectomie préventive. "Ma mère a combattu le cancer pendant presque une décennie et est morte à 56 ans. Elle a survécu assez longtemps pour connaître le premier de ses petits-enfants et le tenir dans ses bras. Mais mes autres enfants n'auront jamais la chance de la connaître. Mes enfants m’ont demandé si la même chose pouvait m'arriver. (…) Mes médecins ont estimé que j'avais 87% de risque de développer un cancer du sein et 50% de risque de développer un cancer de l’ovaire. Une fois que j'ai su que c'était ma réalité, j'ai décidé de prendre les devants et de minimiser les risques autant que possible." Deux ans plus tard, elle se fait retirer les ovaires et les trompes de Fallope, déclarant au NY Times : "Je me sens féminine et sereine dans les choix que je fais pour moi et ma famille. Je sais que mes enfants n'auront jamais à dire : "Maman est morte d'un cancer des ovaires". Ménopausée, l'actrice ne pourra plus avoir d'enfants mais pourra profiter des siens, elle qui a souffert de perdre sa mère jeune.

Une vie amoureuse décomplexée

Pendant les années 90, Angelina Jolie ne cachait rien de ses amours tumultueuses, de son goût pour le SM, et les filles. Elle déclarait ainsi être "susceptible de dormir avec une fan féminine." Bisexuelle, elle a avoué avoir eu une relation avec Jenny Shimizu, sa partenaire dans le film Foxfire. En 1996, elle se marie avec l'acteur Jonny Lee Miller, rencontré sur le tournage du film Hackers. Lors de la cérémonie, pas de robe à traîne virginale, mais un pantalon en cuir noir et une chemise blanche, sur laquelle elle a inscrit le nom de son mari avec son propre sang. Rock’n’roll. A la même époque, Mick Jagger la harcèle mais la belle rebelle ne cède pas. Tout comme elle refusera les avances de David Duchovny et Colin Farrell. Elle aurait par contre pris une douche avec Léo DiCaprio assez érotique après une cérémonie des Oscars. Sur les plateaux des Aiguilleurs (1999), elle fait la connaissance de l'acteur Billy Bob Thornton qu'elle épouse en 2000. Angelina porte à son cou une fiole remplie de sang de son époux, il en fait de même, tels des vampires modernes. Angie a la réputation à Hollywood de faire craquer tous ses partenaires. L’héroïne de Tomb Raider est une tombeuse. Elle sera d’ailleurs à l’origine d’une dispute mémorable entre Vanessa Paradis et Johnny Depp, quand la chanteuse apprit que la séductrice allait tourner avec son mari. En 2005, Jolie apparaît dans les médias comme "une briseuse de couple." Elle est en effet la raison du divorce de Brad Pitt et Jennifer Aniston, le couple chéri des Américains. Durant le tournage de Mr. et Mrs. Smith, ce fut en effet le coup de foudre, comme en témoigne leur alchimie à l’écran.

Une rédemption pas si idyllique

Depuis son mariage avec Brad Pitt, la punkette aux cheveux noir corbeau qui embrassait son frère sur la bouche lors d’une cérémonie des Oscars a complétement changé son image. Généreuse, elle prend très à cœur son rôle d'ambassadrice de bonne volonté pour les Nations Unies concernant les réfugiés qui permet d’attirer l’attention sur plusieurs causes. Elle est mère d’une famille nombreuse et enseigne le bouddhisme à son fils Maddox. Femme forte qui a incarné Lara Croft à l’écran, réalisatrice de films engagés, Angelina a une licence de pilote privé, et possède un avion. Mais derrière cet idéal de puissance brandi à la presse, la réalité semble tout autre. Depuis des mois, Angelina apparaît de plus en plus amaigrie, lors de ses sorties publiques. Les rumeurs d'anorexie vont bon train, et cela inquiéterait grandement Brad, qui essaierait par tous les moyens de sortir sa femme de cet engrenage qui la détruit. Angelina s’interdirait de manger depuis qu’elle a vu des enfants mourir de faim lors de ses nombreux voyages humanitaires. Le couple Brangelina subirait les conséquences du mal-être de l’actrice. Alors qu’ils viennent de s'installer à Londres, dans une propriété proche de celle de George Clooney, Pitt et Jolie n'ont été vus ensemble qu'une seule fois. Le reste du temps, ils se relaieraient pour s’occuper de leurs six enfants. Des rumeurs de divorce agitent également les tabloïds depuis des années. Mais si Angelina, l’écorchée vive qui vient de signer pour Maléfique 2, traverse une mauvaise passe, on sait que cette vraie gentille au caractère bien trempé possède au moins autant de ressources que Lara Croft pour remonter la pente. Et on souhaite beaucoup de courage à Alicia Vikander qui vient de décrocher le rôle des nouvelles aventures de l’héroïne de jeux vidéos pour nous faire oublier Angelina en aventurière aussi sexy que téméraire.

LIRE LA SUITE
Violaine Schutz

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.