• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Mode : 11 e-shops que vous ne connaissez pas (mais que vous allez adorer)

"Modernists" : le plus parisien "Atelier Beau Travail" : le plus do it yourself "Rings & Things" : le plus accessible "Rose Daylight" : le plus sauvage 11

Avec Internet, on a toutes appris à shopper depuis notre canapé... Car après Asos, Topshop et Urban Outfitters, où shopper de nouveaux looks que nous serons les seules à porter ? Pièces de luxe, vêtements handmade ou équitables, bijoux cool ou collections confidentielles, voici les 11 e-shops les plus cool du moment, sur lesquels surfer dès maintenant !

LIRE LA SUITE
1 /11

"Modernists" : le plus parisien

"Modernists" : le plus parisien

C'est pour qui ?
Les addicts de sweats imprimés et de collaborations artistiques... mais aussi pour les amoureux de design.

L'histoire
Deux amis, Thomas et Thomas, avaient le désir de créer un concept permettant de révéler de jeunes talents et les créateurs de demain. Résultat ? Un site épuré regroupant un e-magazine, un e-shop deux plateformes mettant en avant les nouveaux talents des différentes rubriques comme le street art, les livres, la mode, la photographie...

Combien ça coûte ?
De 39€ à moins de 200€ la pièce pour du prêt-à-porter.

Pourquoi on l'aime ?
Pour ses collaborations inédites, son carnet d'adresses de marques et labels pointus, ainsi que pour ses belles sélections de livres, de déco et de photos qui donnent envie de tout refaire dans le salon.

Le site "Modernists"
Modernists.fr

2 /11

"Atelier Beau Travail" : le plus do it yourself

"Atelier Beau Travail" : le plus do it yourself

C'est pour qui ?
Les filles un brin poètes, fans des jolies choses faites à la main, amoureuses des illustrations délicates et des accessoires décalés.

L'histoire
Créé en 2005, le joli site de Beau Travail est le fruit du labeur de quatre créatrices : Delphine Dunoyer, designer d'Aconit Napel, Céline Saby et Duette Design, formé par l'alliance de Rachel Péloquin et de Hélène Georget. Artistes dans l'âme, elles y vendent leurs dernières créations faites maison comme des accessoires irrésistibles, de la décoration vraiment mimi et des illustrations.

Combien ça coûte ?
De 40€ à 60€ pour leurs jolies pochettes brodées, et jursqu'à 175€ pour leurs foulards en soie tie & dye.

Pourquoi on l'aime ?
Pour ses belles mises en scène, ses pièces uniques mais également pour le blog tenu par les créatrices qui y exposent leurs dernières réalisations et leurs inspirations.

Le site "Atelier Beau Travail"
Atelier Beau Travail

3 /11

"Rings & Things" : le plus accessible

"Rings & Things" : le plus accessible

C'est pour qui ?
Les filles qui suivent la mode de près mais qui ont un budget serré et veulent des pièces ne ressemblant pas à celles que portent leurs amies.

L'histoire
Créé par Joys Cheung et Yiunam Leung, Rings & Things a commencé par n'être qu'une petite boutique de bijoux du marché de Brick Lane dans l'est londonien. Aujourd'hui, les deux amis sont à la tête de ce site de vente en ligne à l'esprit très british et à prix plus que raisonnables.

Combien ça coûte ?
Franchement ? Mini mini : on comptera entre 4 et 20€ pour un bijou, 10 et 40€ pour un vêtement.

Pourquoi on l'aime ?
Pour sa sélection de sacs à prix doux son esprit streetstyle qui nous donne envie de passer immédiatement du look de rue à notre placard.

Le site "Rings & Things"
Rings & Things

4 /11

"Rose Daylight" : le plus sauvage

"Rose Daylight" : le plus sauvage

C'est pour qui ?
Les filles bohème et sauvages qui aimeront ces visuels poétiques et ses bijoux ethniques un brin roots.

L'histoire
C'est en septembre 2013 que Vanessa Paillet a enfin pu lancer le projet qui lui tenait à coeur depuis longtemps. Elle crée alors ce concept store féminin à son image, avec une sélection de marques ou de créatrices qu'elle affectionne tout particulièrement et qui produisent en pièce unique ou petite série.

Combien ça coûte ?
De 10€ pour une illustration peinte à la main à 205€ pour un collier plastron en argent.

Pourquoi on l'aime ?
Pour sa sélection de bijoux en argent ou en cuir et parfois sertis de pierres semi-précieuses.

Le site "Rose Daylight"
Rose Daylight

5 /11

"Dahlia Fashion" : le plus british

"Dahlia Fashion" : le plus british

C'est pour qui ?
Les addicts du style anglais qui se feront un malin plaisir à shopper des chapeaux et des accessoires qui feront toujours mouche.

L'histoire
Dès 2000, Tracey et sa soeur Leigh ont commencé à vendre leurs créations faites à la main sur les marchés de Portobello et Spitalfiels, à Londres. Très rapidement, elles lancent leur propre site de vente en ligne. Leurs collections raffinées cultivent le style british qui leur est propre, à travers les formes et les imprimés utilisés.

Combien ça coûte ?
De 30€ pour un joli collier à 120€ pour un manteau.

Pourquoi on l'aime ?
Pour ses pièces très tendance éditées à peu d'exemplaires, et ses collections capsules toujours bien senties : Halloween, jour de l'an... juste de quoi se faire plaisir.

Le site "Dahlia Fashion"
Dahlia Fashion

6 /11

"Wildfang" : le plus tomboy

"Wildfang" : le plus tomboy

C'est pour qui ?
Les filles androgynes à tendance boyish, ou celles qui aiment faire dressing commun avec leur mec.

L'histoire
Créé par deux américaines venues de Portland un peu garçons manqués, Wildfang offre une sélection de marques pointues reprenant les basiques du vestiaire masculin et le rendant plus androgyne à grands coups de pièces vintage ou de marques cool.

Combien ça coûte ?
Jusqu'à 250€ pour un manteau en laine ou des bottines rock.

Pourquoi on l'aime ?
Pour sa sélection de belles derbies, son le journal de bord de la wild life recensant les dernières collaborations et pour les tutoriaux DIY de customisation.

Le site "Wildfang"
Wildfang

7 /11

"Rachel Antonoff" : le plus rétro

"Rachel Antonoff" : le plus rétro

C'est pour qui ?
La girl next door et, comme le dit si bien Rachel Antonoff : "une fille qui ne se prend pas au sérieux et qui n'a pas peur de se salir".

L'histoire
La new-yorkaise Rachel Antonoff a créé sa marque éponyme en 2009, mais son site de vente en ligne n'a vu le jour qu'en 2013. A présent, on peut s'offrir ses créations made in Manhattan depuis notre canapé. Enfin.

Combien ça coûte ?
De 39€ pour un t-shirt à 215€ (grand maximum) pour une jolie robe.

Pourquoi on l'aime ?
Parce que certaines pièces rappellent les vêtements des filles de la série Girls. Rachel Antonoff a d'ailleurs déjà habillé Lena Dunham (le jumeau de Rachel est son petit ami). Mais aussi pour les fiches de présentation des mannequins, que l'on perçoit enfin comme des filles comme nous.

Le site "Rachel Antonoff"
Rachel Antonoff

8 /11

"The White Pepper" : le plus international

"The White Pepper" : le plus international

C'est pour qui ?
Les filles rock qui aiment les robes babydoll et celles qui cherchent des pièces que l'on ne retrouve pas sur tout le monde.

L'histoire
Avant de devenir un site de vente en ligne reconnu, The White Pepper s'est lancé en 2011 sur Tumblr, pour ensuite trouver sa place au sein d'Asos Market Place où ses créations ont rapidement été plébiscitées. Un an après leur lancement, les pièces de The White Pepper se vendent également sur les sites d'Asos, Topshop, Laso et plusieurs boutiques à travers le monde.

Combien ça coûte ?
De 15€ pour un jean à 140€ pour une paire de belles boots crantées.

Pourquoi on l'aime ?
Pour ses pièces au style pointu, ses planches d'inspirations et ses 4 manières de porter : de jour, de nuit, pour le travail ou pour un date, par exemple. Inspirant.

Le site "The White Pepper"
The White Pepper

9 /11

"Kisua" : le plus wax

"Kisua" : le plus wax

C'est pour qui ?
Les filles qui savent manier l'art des imprimés ethniques, ou celles qui veulent juste copier le style canonissime de Solange Knowles.

L'histoire
Lancé le 3 octobre 2013, Kisua a fait de la mode et des créateurs africains sa spécialité. En plus de vendre des pièces de prêt-à-porter en tissus ethniques, dont 1/3 sont produits en Afrique, Kisua propose aussi un magazine en ligne dédié à la culture, à la musique et aux arts africains.

Combien ça coûte ?
De 65€ pour un top à 235€ pour une robe imprimée.

Pourquoi on l'aime ?
Pour leurs présentations de nouveaux créateurs de la mode africains et leurs focus de nouveaux designers à suivre.

Le site "Kisua"
Kisua

10 /11

"Stylebop" : le plus luxe

"Stylebop" : le plus luxe

C'est pour qui ?
Les modeuses à gros budget ou pour un mec gentil qui voudrait faire un beau cadeau pour Noël (battement de cils).

L'histoire
Créé en Allemagne en 2004 par deux frères, Mario Eimuth et Thorsten Eimuth, Stylebop est aujourd'hui dirigé par Leila Yavari, ex mannequin et modeuse bien connue des streetstylers. Le site est vite devenu une référence mode pour les clientes les plus exigentes et figure désormais en tête de nos e-shops luxe favoris.

Combien ça coûte ?
A l'image de ses designers ultra qualitatifs, les prix suivent la tendance.

Pourquoi on l'aime ?
Parce que ses sélections de sacs et de prêt-à-porter de créateurs nous font rêver et que les livraisons se font en 24h. Le plus ? Un rayon "beauté" amené à s'étoffer pour que nous puissions également shopper les marques de cosmétiques les plus préstigieuses.

Le site "Stylebop"
Stylebop

11 /11

"House of Holland" : le plus attendu

"House of Holland" : le plus attendu

C'est pour qui ?
Les fans de la Fashion Week londonienne, les éternels amoureux des 80's, celles qui n'ont pas froid aux yeux et au porte-monnaie.

L'histoire
Début août 2013, l'e-shop de House of Holland voyait le jour. Enfin nous allions pouvoir shopper les collections vitaminées inspirées des années 80 du créateur britannique, Henry Holland. Joie !

Combien ça coûte ?
De 30€ pour un collier à 580€ pour une robe imprimée.

Pourquoi on l'aime ?
Pour leur plateforme façon Tumblr en lien vers House of Holland TV, donnant les impressions des people avant et après les derniers défilés de la marque à Londres.

Le site "House of Holland"
House of Holland

Laurianne Melierre et Marie-Caroline Bougère
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.