• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Haute Couture été 2012 : le résumé

Les incroyables chapeaux Le défilé Chanel : Karl Lagerfeld voit le monde en bleu Stéphane Rolland, le défilé le plus graphique Le détail or massif 14

Alors que la semaine de la Haute Couture printemps/été 2012 de Paris vient tout juste de se terminer, Glamour revient sur les temps forts de ce moment de mode prestigieux : ce qu’on a aimé, ce qu’on a adoré mais aussi ce qui nous a laissées perplexes…

LIRE LA SUITE
1 /14

Les incroyables chapeaux

Les incroyables chapeaux

Il y a d'abord eu la fleur géante d'Alexis Mabille assortie au maquillage "facial", puis les fleurs en boules sur la tête des mannequins chez Giambattista Valli et enfin le serre-tête spirale chez Armani Privé. Bref, une avalanche de couvre-chefs définitivement pas conçus pour passer inaperçus (et ça tombe bien, c'est de la Haute Couture).

 

2 /14

Le défilé Chanel : Karl Lagerfeld voit le monde en bleu

Le défilé Chanel : Karl Lagerfeld voit le monde en bleu

Comme Karl Lagerfeld a annoncé il y a quelques semaine qu'Alice Dellal devenait égerie de la maison Chanel pour le sac Boy, on n'a pas été vraiment surprises de voir défiler des filles à la coiffure résolument grunge (comme sur la silhouette centrale), marcher mains dans les poches, à la garçonne. Des poches placées très bas, à la mesure de la taille des créations Chanel qui se sont déclinées dans des variations de bleu assez froides, alors que le décolleté a laissé sa place à des encolures extra larges.

 

3 /14

Stéphane Rolland, le défilé le plus graphique

Stéphane Rolland, le défilé le plus graphique

Stépane Rolland a probablement présenté la collection la plus graphique et femme fatale de cette semaine de la Haute Couture : le créateur français (qui a fait ses armes chez Balanciaga et Jean-Louis Scherrer) a fait défiler des silhouettes proprement sculptées, avec des jeux de plissés rigides étonnants,  des volumes très travaillés, des fentes qui découvrent la jambe plus que de raison, et une pointe dorée habilement posée par-ci par-là.  Sublime, non ?

 

4 /14

Le détail or massif

Le détail or massif

La touche en or massif qui vient ponctuer une robe longue monochrome est le détail qui a parcouru cette semaine de la Haute Couture : Basil Soda l'impose en manchettes et ceinture fine, Alexandre Vauthier en tour du cou/plastron, et Stéphane Rolland en ceinture graphique.

 

5 /14

La chaussure qui nous fait de l'œil

La chaussure qui nous fait de l

La mode des slippers n'est pas encore prête de disparaître puisque Valentino en impose un modèle fleurie (voire en dentelle anglaise)  pour l'été 2012, avec des jupes courtes et des robes longues. Si si.

 

6 /14

Le défilé Christian Dior : allure 50's et transparence

Le défilé Christian Dior : allure 50

C'est encore Bill Gaytten (directeur du studio de création Christian Dior qui assure l'interim depuis le départ de John Galliano) qui a salué les invités à la fin du défilé. Un défilé placé sous le signe des années 1950, avec des tailles fines et des jupes bouffantes, et beaucoup de jeux de superpositions de transparences. L'armature des vêtements est ainsi dévoilée, laissant apprécier la qualité du travail des ateliers Christian Dior, tout comme les nombreuses broderies ornant les robes de la collection.

 

7 /14

Les créateurs expérimentent encore

Les créateurs expérimentent encore

Même si les rédactrices se plaignent que la Haute Couture perd de plus en plus de sa folie au profit de robes taillées pour les tapis rouges, il reste quelques créateurs assez barrés pour nous offrir des créations à la mesure de l'extravagance qu'on attend lors de cette semaine à part dans le monde de la mode : parmi eux, Maison Martin Margiela (et son masque doré), Maurizio Galante (et ses couronnes de fleurs suspendues) ou encore Iris Van Herpen (et ses robes organiques aux volumes étranges).

 

8 /14

Le défilé Jean-Paul Gaultier : hommage à Amy Winehouse

Le défilé Jean-Paul Gaultier : hommage à Amy Winehouse

Jean-Paul Gaultier a rendu un hommage fashion à Amy Winehouse pour son défilé Haute Couture printemps/été 2012 : même si la chanteuse incarnait plutôt une mode de la rue (high street fashion, comme disent les anglais) faite de marques abordables, le créateur français s'est inspiré de son style reconnaissable entre tous (la coiffure en beehive, l'eye liner noir, les jupes crayons). Si elle n'avait pas connu un destin tragique, elle aurait peut-être mis sur scène ces pièces qui lui ressemblent mais portent tout de même la marque Jean-Paul Gaultier (comme la robe bustier cônique ou la marinière ).

 

9 /14

Le défilé Atelier Versace : divalicious

Le défilé Atelier Versace : divalicious

Quand on sait que les costumes de scène de la dernière tournée de Beyoncé  ont été  dessinés par Versace, on n'est pas très étonnées de voir défiler sur des escalier dorées une succession de silhouettes de femmes glamour et sexy que ne renierait pas la diva. Les créations de l'Atelier Versace mettent en scène une femme qui aime séduire et attirer l'attention, en robe fourreau orange pétant ou en combinaison short très spatio-70's. Ce n'est pas discret mais c'est ça qu'on aime. 



 

10 /14

Le détail qui nous laisse perplexes

Le détail qui nous laisse perplexes

Cette silhouette est issue du défilé de Bouchra Jarrar Haute Couture printemps/été 2012. Le mannequin porte un col en fourrure qui a l'air bien chaud. On ne comprend pas trop.

 

11 /14

Les robes "red carpet"

Les robes "red carpet"

Comme on l'a vu à la cérémonie des derniers Golden Globes, les collections de Haute Couture sont un bon réservoir pour les people en mal de looks pour les "red carpets". Cette saison encore, les Charlize Theron et autres Angeline Jolie devraient trouver de quoi mettre en valeur leurs formes longilignes avec des robes longues et fluides, qui brilleront de mille feux sous les spotlights grâce à leurs perles brodées (comme chez Basil Soda, à gauche, ou Elie Saab, au centre) ou des matières satinées et froufroutantes (Valentino, à droite).

 

12 /14

Le détail qui nous laisse perplexes (bis)

Le détail qui nous laisse perplexes (bis)

Voici une silhouette de la collection Haute Couture printemps/été 2012  Givenchy. Les mannequins portent non seulement des maxi boucles d'oreilles pendantes (soit) mais aussi des piercings nasaux qui se posent sur la bouche tels un rouge à lèvre brillant (et un peu effrayant). On ne sait pas trop quoi en penser (enfin, si, on sait, mais on vous laisse seules juges).

 

13 /14

L'invitée surprise : Zahia

L

On savait déjà que Zahia allait présenter cette semaine sa ligne de lingerie Haute Couture, on ne savait juste pas vraiment à quoi s'attendre. Au-delà de l'image de Zahia clôturant le défilé dans une robe toute en transparence, on vous laisse parcourir les images fortes de la présentation juste ici pour  vous faire votre avis. Nous, on trouve ça pas si horrible que ça. Et vous ?

14 /14

La plus belle robe de mariée

La plus belle robe de mariée

Parce qu'un défilé digne de ce nom ne se termine jamais sans une robe de mariée qui en jette, on termine ce résumé de la semaine de la Haute Couture printemps/été 2012 par notre modèle préféré, la robe de Zuhair Murad, le créateur libanais qui se fait un nom dans la sphère people avec ses créations d'inspiration orientales tout droit sorties des mille et une nuits.

Alicia Birr Von Engelswacht
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.