• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Les collections capsules de people : ça vaut quoi ?

La plus baroque : Anna Dello Russo x H&M La plus punkette : Agyness Deyn x Dr. Martens La plus maman : Cindy Crawdford x C&A La plus branchée : Nadège Winter x Timberland 9

Ils ne sont pas stylistes et ils ne viennent parfois même pas du milieu de la mode… pourtant les marques plébiscitent les people pour des collaborations créatives qui prennent la forme de collections capsules au fort potentiel médiatique. Mais au-delà du nom, que vaut une série limitée signée par une célébrité ? Retour sur 9 collab’ qui vont animer l’automne-hiver 2012/13.

LIRE LA SUITE
1 /9

La plus baroque : Anna Dello Russo x H&M

La plus baroque : Anna Dello Russo x H&M

De qui on parle ?
C’est la première fois dans la longue tradition des collections capsules qu’H&M ne fait pas appel à un créateur ou une créatrice de mode mais à un people,  en l’occurrence Anna Dello Russo. Il est vrai qu’Anna est loin d’être novice en mode, puisque c’est la puissante rédactrice mode de l’édition japonaise de Vogue, ce qui lui apporte toute la fashion credibility nécessaire. Mais l'Italienne excentrique, qui fêtera ses 50 ans en avril prochain, est surtout  connue pour ses looks incroyables aux front rows des défilés, qu’aucun blogueur/streetstyleur ne peut se permettre de louper (et il faut dire qu’elle n’aime pas passer inaperçue).

C’est quoi, cette collection ?
Anna Dello Russo possède pas moins de 4 000 paires de chaussures. Celle qui se définit elle-même comme une passionate fashionista voue un culte aux accessoires, c’est donc naturellement qu’elle a collaboré avec le géant suédois sur une ligne de bijoux, sacs de voyage, minaudières, chaussures, et lunettes. Le tout est d’inspiration ultra baroque, le doré et le turquoise sont les tonalités dominantes,  et un vrai bestiaire de serpents, zèbres et autres lézards ornent les pièces les plus fortes (en boutique dès le 4 octobre 2012). Voir la collection Anna Dello Russo pour H&M.

Et surtout, ça vaut quoi ?
Certaines pièces sont franchement too much, même pour une modeuse aguerrie. En revanche, on aime beaucoup l’esprit finalement assez second degré qui se dégage de cette collection, et qu’on retrouve dans le clip d’Anna Dello Russo ("Fashion Shower", qu'on ne résiste pas à vous remettre en bonus ci-dessous) ou dans la campagne de pub, où Anna pose, notamment, sur des chaussures géantes. Finalement c’est frais, c’est fun, et surtout aux prix H&M, on ne regrettera pas de s’offrir, même pour une seule saison, quelques bijoux qui boosteront en un clin d’œil une banale petite robe noire.
Notre note : 8/10

A lire aussi : Anna Dello Russo en 8 tenues

2 /9

La plus punkette : Agyness Deyn x Dr. Martens

La plus punkette : Agyness Deyn x Dr. Martens

De qui on parle ?
On ne sait pas si Agyness Deyn est la nouvelle Kate Moss, comme il a été dit au début de sa carrière, ce qui est sûr est que le top britannique à fort caractère a une image résolument rock, pour ne pas dire carrément punk.  Elle a beau avoir un visage angélique, son street look est plus proche des chemises à  carreaux et gros godillots que des robes de princesse qu’elle réserve aux tapis rouges. Il était donc assez naturel qu’Agyness s’associe avec une institution britannique punk, Dr. Martens, pour une collection capsule de prêt-à-porter, accessoires et chaussures.

C’est quoi cette collection ?
Evidemment, il y a des chaussures, notamment des Docs 10 trous en cuir verni et des creepers en velours, mais aussi des chemises et des jupes à carreaux, le tout mixé avec quelques pièces fleuries (l’association favorite  des jeunes filles grunges), une parka miliaire et un bombers court rose à pâquerettes. Bref, de quoi se faire un look de Londonienne pur jus.

Et surtout, ça vaut quoi ?
C’est cool, mais ça ne déborde pas de créativité. Quelques pièces retiennent notre attention (le bombers, la combi à carreau, les creepers en velours bordeaux), mais ce n’est pas pour autant qu’on aurait envie de les porter. Ce sont en quelques sorte des classiques du genre, qui plairont aux inconditionnelles du style d’Agyness mais qui ne parviendront pas forcément à convertir les autres à son look.
Notre note : 6/10
 

3 /9

La plus maman : Cindy Crawdford x C&A

La plus maman : Cindy Crawdford x C&A

De qui on parle ?
Allo, allo ? A-t-on vraiment besoin de vous en dire plus sur Cindy Crawford ? Top model mythique, prof de fitness en VHS et ex de Richard Gere ? Non, tout est dit.

C’est quoi cette collection ?
C’est une collection de prêt-à-porter composée de jeans, chemises, cardigans, vestes en cuir et petits pulls dans une tonalité de gris, de beige, de bleu, de marron, avec des matières douces et des coupes ajustées.

Et surtout ça vaut quoi ?
A écouter Cindy Crawford dans cette vidéo expliquer qu’elle voulait faire une collection ultra portable, on se dit qu’elle a fini par faire du portable que personne n’a plus envie de porter. En même temps, on n’attendait pas de C&A qu’ils nous fassent du H&M, c’est donc dans l’ordre des choses.
Notre note : 4/10

 

4 /9

La plus branchée : Nadège Winter x Timberland

La plus branchée : Nadège Winter x Timberland

De qui on parle ?
Ce n’est pas sans une certaine fierté chauvine qu’on a appris la collaboration d’une marque américaine mythique, Timberland, fournisseur officiel de chaussures aux rappeurs US depuis une génération, et de Nadège Winter, la Frenchy que les marques s’arrachent. Nadège Winter, on la connaît parce qu’elle a dirigé la com’ du Palais de Tokyo et du concept-store parisien Colette, parce qu’elle organise des événements branchés et responsables comme le Brunch Bazar et le Big Festival, et que c’est une eco warrior 2.0 grâce à son site greenkiss

C’est quoi cette collection ?
Nadège Winter a revisité la célèbre bottine de chantier de Timberland et a créé 4 modèles girly mais pas chichi : sans dénaturer l’esprit de la chaussure qui garde sa couleur miel emblématique, elle y apporte un twist frais et féminin avec des empiècements en tissu imprimé (bandana, liberty , fleuri).

Et surtout, ça vaut quoi ?
On vous avoue qu’on était très sceptiques sur notre capacité à aimer –et surtout porter-  des Timberland, et pourtant, on doit bien constater qu’on trouve ces bottines super cool, complètement portables et ultra désirables. Petit bémol : à 240€ la paire et distribuées dans un réseau assez sélectif, ces bottines risquent de rester un rêve pour la plupart d’entre nous.
Notre note : 7/10
 

5 /9

La plus italienne : Milla Jovovich x Marella

La plus italienne : Milla Jovovich x Marella

De qui on parle ?
Pour le coup, Milla Jovovich, vous connaissez. C’est le top qui arrive à faire la grand écart entre le mannequinat, le cinéma (elle est à l’affiche du nouveau volet de "Resident Evil" qui sort prochainement), la chanson (elle a chanté pour The Divine Comedy)  et le stylisme (dans le cadre de la marque Jovovich-Hawk dont la dernière collection est sortie en 2008). Marella, en revanche, on connaît un peu moins en France. La marque italienne, filiale du groupe Max Mara, a pourtant deux boutiques à Paris et une à Toulouse, où elle vend son vestiaire très  BCBG à l’italienne, composé de tailleurs, de chemisiers flous et de mailles confortables.

C’est quoi cette collection ?
L’idée revendiquée est de créer une collection inspirée du style de Milla : on découvre dans la vidéo ci-dessous quelques pièces phares, comme les chemises imprimé panthère de couleur, le sac en nubuck noir frangé et une veste en laine à carreau.

Et surtout, ça vaut quoi ?
Tout n’est pas vilain, mais on a quand même l’impression qu’il faut  vraiment être aussi jolie que Milla pour porter ces fringues sans avoir l’air d’une bourgeoise milanaise sur le retour.
Notre note : 4/10

 

6 /9

La plus hot : Bar Rafaeli x Passionata

La plus hot : Bar Rafaeli x Passionata

De qui on parle ?
De Bar Rafaeli, une des filles les plus sexy de la planète, à en croire (par exemple) la magazine Maxim qui l’a élue première de sa "Sexy Hot List " 2012. Il n’est pas étonnant qu’elle compte parmi ses ex David Charvet (si, si) et Leonardo Di Caprio. Comme Elle MacPherson et Natalia Vodianova, Bar Rafaeli rejoint la liste des tops qui non seulement prêtent leur plastique de rêve à des marques de lingerie, mais en plus donnent leur nom à une collection capsule.

C’est quoi cette collection ?
C’est une petite collection qui comprend un soutien-gorge, mi bandeau de dentelle mi soutien-gorge classique, ainsi qu’un tanga et un shorty, déclinés en deux coloris, vert émaraude et gris foncé.

Et surtout ça vaut quoi ?
On reste un peu sur sa faim avec seulement deux modèles, mais on doit dire que l’idée du bandeau de dentelle combiné au soutien-gorge peut être séduisante pour celle qui veulent allier confort du maintien et sexyness des dessous chic.
Notre note : 7/10
 

7 /9

La plus sportive : Alicia Keys x Reebok

La plus sportive : Alicia Keys x Reebok

De qui on parle ?
On parle d’un des plus gros équipementiers sportifs et d’une chanteuse américaine aux multiples disques d’or, auteur du succès mondial Falling’ en 2001. C’est apparemment son mari,  Swizz Beatz, déjà collaborateur de Reebok depuis plusieurs saisons, qui aurait convaincu Alicia Keys de se lancer dans le milieu de la mode, qui lui était pour le moment assez inconnu (en témoigne par ailleurs ses looks sur tapis rouge, pas toujours au sommet).

C’est quoi cette collection ?
Alicia Keys  a réinterprété trois modèles de la marque: la Reebok Classic Nylon Slim, la Reebok Freestyle Dubble Bubble, et la Reebok Freestyle Hi. Les modèles sont noirs, avec des cloutages carrés, des jeux de motifs en verni sélectif et surtout le modèle emblématique Freestyle Hi revu à la sauce new-yorkaise, avec imprimé notes de piano et skyline de Manhattan.

Et surtout, ça vaut quoi ?
C’est plutôt chouette. On est évidemment plus dans la sneaker casual que dans la basket de sport, mais on doit avouer qu’Alicia Keys livre une mini collection originale,  bling bling mais pas too much pour autant.
Notre note : 6/10

 

8 /9

La plus bohème : Nicole Richie x Macy’s

La plus bohème : Nicole Richie x Macy’s

De qui on parle ?
Nicole Richie n’a en fait pas vraiment sa place dans ce sujet où l’on traite de collections capsules de people, car elle n’est plus simplement la meilleure amie de Paris Hilton avec qui elle apprend la vie dure dans "The Simple Life" ; aujourd’hui, c’est une créatrice de mode tout à fait crédible, comme nous vous l’expliquions dans le sujet "Les marques de people créateurs, ça vaut quoi ?" Mais on n’a pas pu résister à la tentation de parler de cette ravissante californienne au style impeccable.

C’est quoi cette collection ?
Il s’agit d’une collection dessinée par Nicole Richie pour la gamme Impulse de Macy’s, le plus grand des grands magasins américains. Nicole Richie ne se lasse pas de s’inspirer des années 70 et livre une série de pièces emblématiques de son style bohème chic : beaucoup de maxi robes imprimées, quelques chemisiers flous,  et des pièces de haut plus structurées, à des prix plus abordables que sa propre marque (de 49 à 129$).

Et surtout, ça vaut quoi ?
On ne doute pas que les fans de Winter kate et Harlow 1960 (les deux marques de Nicole Richie) vont adorer car elles ne seront pas déroutées en terme de style. Quant à nous, on aurait bien aimé que Nicole profite de la possibilité d’une distribution plus mass market pour sortir un peu des sentiers battus de son propre style qui tourne en rond.
Notre note : 6/10

9 /9

La plus mâle : James Franco x Seven for all mankind

La plus mâle : James Franco x Seven for all mankind

De qui on parle ?
De la marque de denim cool 7 for all mankind, vue sur les jambes de pas mal de people ces dernières années, et de James Franco, acteur touche à tout (il est aussi réalisateur, auteur, photographe et on en passe), qui a signé depuis deux saisons la direction de la communication de Seven (quand on vous dit qu’il sait tout faire).
 

C’est quoi cette collection ?
C’est une série de 4 tee-shirts (pour mec, mais on sait très bien que vous aimez lui piquer ses vieux tee-shirts, alors pourquoi ne pas lui piquer ses nouveaux ?), imprimés de 4 photos originales prises par James himself et tirés des 3000 clichés réalisés lors de la campagne de l’automne-hiver 2012/13.

Et surtout, ça vaut quoi ?
On aime bien James Franco (au-delà du fait qu’il est canon, brillant et excellent acteur), mais on trouve que cette collab’, de par la taille réduite des pièces et leur côté un peu facile, tient plus du coup de pub que de la vraie créativité.
Notre note : 3/10

Alicia Birr Von Engelswacht
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.