• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Le top des blogs mode & beauté made in USA

The Formula Blog, le BBB (beau blog beauté) Natalie off duty, le blog model Who What Wear, à la mode des peoples Into the Gloss, le it-blog beauté 8

On adore le blog du canadien Tommy Ton (Jak & Jil) et on ne se passerait pour rien au monde de celui de notre Garance Doré nationale mais il faut bien dire que les américaines restent sacrément calées en matière de blog mode et beauté. Petit tour d’horizon.

LIRE LA SUITE
1 /8

The Formula Blog, le BBB (beau blog beauté)

The Formula Blog, le BBB (beau blog beauté)

Aimee Blaut a 28 ans, un cerveau bien rempli (par des études de peinture, de biologie moléculaire et de "art therapy"), un sacré sens du glamour, et une énergie débordante quand il s’agit de travailler. Après plusieurs années d’expérience professionnelle dans des galeries new yorkaises, elle se challenge il y a un an en lançant ce blog beauté des plus réussis. Le principe ? Aller chercher les différentes formules magiques de "babes" (jolies nanas qui prennent soin d’elles) ou "experts" (rédactrices beauté et autres spécialistes). Avec son design épuré, ses photos lumineuses et les visages habités des personnalités shootées par Aimee, The Formula connait un joli début outre atlantique. Repéré par le magazine Nylon et Harpers Bazaar, The Formula se positionne déjà comme la relève.

www.theformulablog.com

 

2 /8

Natalie off duty, le blog model

Natalie off duty, le blog model

En principe, la bloggeuse c’est souvent une nana "comme tout le monde" qui se prend en photo dans ses tenues les plus pointues. On s’assimile à elle et la vie est belle. A ce niveau là, Natalie Suarez est donc un peu tricheuse puisqu’elle est mannequin, pas comme tout le monde donc. Le bon côté c’est que la californienne est une "insider" très à la cool. Sans trop de prétention elle partage ses passions à savoir la mode, le vintage et le rock à travers son blog. Stylée à New York, surstylée à L.A. et überstylée à Coachella, elle insuffle une bonne dose d’inspiration fashion. Grâce à elle on découvre par exemple le site "revolve clothing" , le eshop idéal pour dégoter un mini short à porter en festivals cet été.

www.natalieoffduty.blogspot.fr

3 /8

Who What Wear, à la mode des peoples

Who What Wear, à la mode des peoples

Connu sous le diminutif WWW, ce blog crée par deux californiennes décortique les tendances et les tenues des peoples et "trendsetters". De Lou Doillon à Kate Moss en passant par Emma Roberts, les looks des habituées des tabloids sont passés à la loupe. Mauvaise nouvelle, il faut compter 2750 dollars pour s’habiller comme Rosie Huntington-Whiteley. Véritable institution, le blog de Katherine Power and Hillary Kerr se paye même le privilège de faire collaborer d’autres bloggeuses comme Erica Domesek de PS. I made this. Le plus ? Les supers shoppings, dignes des pages des vos magazines préférés.

www.whowhatwear.com

4 /8

Into the Gloss, le it-blog beauté

Into the Gloss, le it-blog beauté

Lorsqu’on se balade sur ce blog beauté très pro et très léché, l’écran de notre ordi prend presque l’aspect glacé des pages d’une revue chic. Et pour cause : le blog est tenu par Emily Weiss, une jeune et ravissante New-Yorkaise qui a été à bonne école puisque qu’elle est rédactrice au Vogue US et que, ado, on l’avait déjà remarquée en "super stagiaire" dans une émission de télé réalité sur la planète mode. Cette passionnée, qui se glisse dans tous les backstages des défilés, nous livre les conseils beauté d’insiders, de it-girls et d’artistes branchés. D’Elodie Bouchez à Olivier Theyskens. Hype.

www.intothegloss.com

5 /8

The Style Rookie, a fashion galaxy far far away

The Style Rookie, a fashion galaxy far far away

Loin d’être une débutante (cf. le sens de rookie) la petite Tavi, qui nous faisait flipper il y a 4 ans avec ses cheveux gris, est désormais une ado au crédit mode bien établi, sans pour autant se plier aux diktats des fashionistas. Cool donc, puisque son blog ne nous fera certainement pas tomber dans des tentations anorexico-superficiello-nombrilistes. Tavi Gevinson, idole des -plus ou moins- jeunes, s’est imposée comme une spécialiste du vintage barré et stylé. Nous, on adore l’explosif mélange de ses playlists, moadboards et photos de journaux intimes avec croquis, collages, notes et gribouillages.

www.thestylerookie.com

6 /8

Sea of Shoes, le blog dans le creux de la vague

Sea of Shoes, le blog dans le creux de la vague

Jane Aldridge n’est pas une Texane comme les autres : quand elle porte des santiags, ce sont des Margiela. Initialement consacré aux chaussures, le champ de compétence de son blog s’est depuis élargi. La jolie rousse de 20 ans prouve au monde entier qu’on peut être une américaine fashion sans vivre à New York ou à L.A. Récemment, elle s’est fait dépeindre par Texas Monthly et New York Magazine comme une pimbêche snob. Nous, on ne la connait pas personnellement et on est pas sûres qu’elle soit pire que quelques-unes de nos bloggeuses hexagonales, alors on préfère la juger sur son travail et il faut reconnaitre qu’elle mène plutôt bien sa barque.

www.seaofshoes.com

7 /8

The Man Repeller, la bloggeuse blagueuse

The Man Repeller, la bloggeuse blagueuse

Depuis 2009, Leandra Medine ne cesse de prouver qu’on peut être fashion et fun. Le constat de départ ? Les fashionistas arborent parfois des looks excentriques que leurs boyfriends n’assument pas sans un shot de vodka. La New-Yorkaise en a fait sa marque de fabrique -"man repeller" voulant dire "le repousse homme"-. Son look est donc tout sauf coincé : coloré, superposé, pailleté, décolleté… Elle ose toujours plus mais a le bon goût de ne se jamais se prendre au sérieux. Résultat : elle sourit (expression rare sur le visage des bloggeuses) et fait même des grimaces ! Une bloggeuse pas bêcheuse, on crie presque au miracle.

www.manrepeller.com

8 /8

PS. I made This, la référence DIY

PS. I made This, la référence DIY

Si on en a marre d’être complètement victimes de la mode, la New-Yorkaise Erica Domesek vient à notre aide. Le concept de son blog ? Elle nous apprend à faire nous même les fringues dont on rêve et qu’on a vu dans les magazines. Plus rien n’est hors de notre portée si on suit les étapes indiquées par cette reine des contrefaçons. Cet hiver, au lieu de se ruiner, elle a recréé pour presque rien les "chaussons chat" de Charlotte Olympia. On ne peut pas dire qu’on en a fait autant. Morale de cette histoire ? A vos ciseaux, colle et pinceaux !

www.psimadethis.com

Marie Peyronnel
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.