• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge Le phénomène Jane Aldridge Le phénomène Jane Aldridge Le phénomène Jane Aldridge 14

Blogueuse de 17 ans, originaire d'une petite ville du Texas, Jane Aldridge est l'auteur du blog de mode Sea of Shoes.

LIRE LA SUITE
1 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Blogueuse de 17 ans, originaire d'une petite ville du Texas, Jane Aldridge est l'auteur du blog de mode Sea of Shoes. Véritable "shoeaholic", elle y expose sa vision très personnelle de la mode et y partage sa passion quasi obsessionnelle pour les chaussures. Elle a déjà réalisé deux collections capsules de chaussures pour Urban Outfitters et a été recommandée par le Vogue américain pour participer au Bal des débutantes en novembre.

2 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quand avez-vous commencé votre blog ?

Je l'ai commencé l'été de mes quinze ans, un été pendant lequel je m'ennuyais terriblement. Habiter en plein Texas, au milieu de nulle part, complique considérablement les choses. Créer un blog m'a semblé être la meilleure solution pour rencontrer des gens comme moi qui avaient envie de partager leur passion pour la mode.

3 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Combien de paire de chaussures avez-vous ?

Entre 85 et 90 paires.
Ci-contre : une photo de mon "Wall of Shoes".

4 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quelle est votre chaussure préférée ?

C'est impossible de choisir ! J'aime chacune de mes chaussures pour des raisons différentes. Si je devais en choisir une qui représente ma personnalité je dirais que c'est une paire de santiags au dégradé bleu ciel de chez Martin Margiela. Mais en un sens, chaque paire de chaussures est ma préférée, toutes d'une façon différente.

5 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quelle est votre philosophie mode ?

J'aime le mélange de ce qui est raffiné et de ce qui est tape-à-l'œil. J'aime ce qui est épuré et en même temps accessoiriser mes tenues à l'infini. Je pense qu'il faut toujours rester fidèle à ses créateurs préférés. J'aime également collectionner les vêtements vintage : si vous dénichez dans une friperie quelque chose de bizarre et d'original... vous devez l'acheter sans hésiter !

6 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Qu'est ce qu'une chaussure représente pour vous ?

Selon moi, une chaussure est le reflet de votre vision du design et de la beauté. Les chaussures que vous portez disent tout sur votre état d'esprit.

7 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Avez-vous un créateur de souliers fétiche ?

Non il y en a trop que j'aime pour en choisir un seul ! Mais je suis littéralement folle des souliers Prada et Miu Miu cette saison. Personne ne fait des chaussures aussi fantasques que Prada.

8 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Vous rappelez-vous de votre premier coup de foudre pour une chaussure ?

Quand j'étais petite j'adorais les chaussures rouges brillantes de Dorothy dans Le Magicien d'Oz. La première paire de chaussure de créateur que j'ai eu était une paire de sandales noires Prada de l'automne-hiver 2006-2007, que l'on m'a offertes pour mon quinzième anniversaire.

9 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Pouvez-vous nous raconter votre expérience au bal des débutantes  au Crillon ?

C'est une longue histoire ! J'étais très surprise et très honorée que le Vogue américain me recommande pour une invitation...et totalement enchantée quand j'ai appris que je serais habillée en Chanel. Le premier essayage chez Chanel en octobre a été presque plus amusant que le bal lui-même. C'était comme si tous les rêves que j'avais eu devenaient réalité. J'adore la robe que j'ai portée pour la soirée : une création haute couture de la collection printemps-été 2009. Quand je suis allée au bal au mois de novembre, j'avais très peur d'avoir l'air  ridicule ou de ne pas savoir quoi faire au bon moment. Finalement la soirée était beaucoup plus détendue que ce que j'avais imaginé et je m'y suis vraiment bien amusée. Je n'oublierai jamais cette nuit, c'était comme le bal de Cendrillon dans les contes de fées.

10 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quel icône féminine admirez-vous ?

Je suis fasciné par Tina Chow, son style minimaliste et sa passion pour le vintage et la haute couture.

11 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quels sont vos blogs préférés ?

Luxirare.com est mon blog préféré jusqu'à présent, mais j'en lis beaucoup d'autres et j'ai également beaucoup d'amis blogueurs.

12 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Que faites vous lorsque vous n'êtes pas en cours ou que vous ne rédigez pas votre blog ?

Je vais voir des concerts avec mes amis, je lis, je dessine, je regarde des films avec ma mère et ma petite sœur, je m'entraine à la  photographie, je traine sur internet...des choses assez normales finalement.

13 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quels sont vos projets pour 2010 ?

Je suis encore en train de chercher ce que je veux faire de ma vie, même si j'ai le sentiment de m'en approcher de jour en jour. J'ai énormément de projets pour 2010. Même si cela m'effraie un peu, je sais que toutes ces opportunités sont très importantes pour construire mon avenir. La fac est évidemment dans mes projets, mais pas pour tout de suite. J'ai décidé de prendre une année sabbatique.

14 /14

Le phénomène Jane Aldridge

Le phénomène Jane Aldridge

Quel est votre pêché mignon ?

Internet.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.