• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Le meilleur de la haute couture de l'hiver 2012/13

Le défilé le plus attendu : Raf Simons chez Christian Dior Le défilé le plus "New Vintage" : Chanel Le défilé qui bouscule les codes : Givenchy Les looks à copier : Bouchra Jarrar, Armani Privé, Christophe Josse 16

Défilés événements, looks qui font rêver, accessoires inattendus, coups de cœur et silhouettes improbables… notre "best of" des défilés haute couture de l'automne/hiver 2012/13.

LIRE LA SUITE
1 /16

Le défilé le plus attendu : Raf Simons chez Christian Dior

Le défilé le plus attendu : Raf Simons chez Christian Dior

Ce défilé était clairement l'événement de la semaine, sujet de toutes les conversations et point de rencontre des fashionistas comme des créateurs qui étaient installés au premier rang pour assister au début de Raf Simons chez Christian Dior : personne ne fut déçu par cette collection qui a su mixer le meilleur du créateur belge, connu pour être un avant-gardiste obsédé par la coupe et la ligne, et l'héritage de Christian Dior, retrouvé dans toutes ces silhouettes d'une grande élégance. Les imprimés étaient là pour rappeler qu'il s'agissait d'une collection contemporaine, mais dans l'ensemble, le pari de Raf Simons est gagné : un genre de continuité dans le changement qui assure à Christian Dior de garder son statut de maison iconique de la couture parisienne.

A lire aussi : Les 20 tendances fortes de l'automne/hiver 2012/13

2 /16

Le défilé le plus "New Vintage" : Chanel

Le défilé le plus "New Vintage" : Chanel

Le défilé concocté par Karl Lagerfeld pour la haute couture Chanel était intitulé New Vintage. "En mode, le future dure 6 mois. Le vintage, c'est déprimant. Mais le "new vintage" est à venir. C'est la préparation de quelque chose qui pourrait durer" a expliqué le créateur  pour justifier le nom de la collection où l'on a retrouvé tous les éléments qui font un défilé Chanel, en version "rétrofuturiste" (le tweed remplacé par du tulle brodé, les collants pailletés, le manteau long sans manche porté avec des mitaines longues argentées). Ou comment faire du neuf avec du vieux, en somme.

A lire aussi : Les people chez Chanel !

3 /16

Le défilé qui bouscule les codes : Givenchy

Le défilé qui bouscule les codes : Givenchy

Depuis son arrivée à la direction artistique de Givenchy, Ricardo Tisci nous a habituées à des mises en scène qui changent : cette saison encore, on était bien loin des défilés traditionnels avec podium, son et lumière. C'est dans les jardins de l'hôtel d'Evreux, Place Vendôme, que les journalistes, acheteurs et  VIP ont pu assister à la présentation immobile des 10 silhouettes de la collection. Avec un berger allemand pour seul agent de sécurité. Classe et cool.

4 /16

Les looks à copier : Bouchra Jarrar, Armani Privé, Christophe Josse

Les looks à copier : Bouchra Jarrar, Armani Privé, Christophe Josse

La haute couture, ce ne sont pas que des robes hallucinantes et des vêtements improbables. Parfois (voire de plus en plus souvent), ce sont des tenues tout à  fait portables et ultra désirables (juste un peu au-dessus de notre budget) : par exemple, on se verrait bien porter le trench court sans manche de Bouchra Jarrar (à gauche), le pantalon large en velours lisse d'Armani Privé (au centre) ou bien le total look crème de Christophe Josse (à droite).

5 /16

Le coup de cœur de Glamour.fr : Ulyana Sergeenko

Le coup de cœur de Glamour.fr : Ulyana Sergeenko

Son nom ne vous est sans doute pas familier, pourtant la collection de Ulyana Sergeenko a été l'une des plus intéressantes de cette semaine de la haute couture : créatrice émergente qui assume complètement sa "russe attitude", elle a présenté une serie de silhouettes mêlant habilement habits folkloriques, inspirations militaires et allure sexy, avec des looks qu'on dirait parfois sortis d'une version moscovite du Crazy Horse. Une collection flamboyante sans être trop premier degré, plébiscitée par Anna Dello Russo et  Natalia Vodianova, qui a d'ailleurs clos le défilé de sa compatriote.

6 /16

L'accessoire inattendu : la nouvelle voilette

L

La voilette est un accessoire qu'on pense souvent réservé aux tenues de mariage et qu'on porte en général comme un simple morceau de résille qui retombe sur une partie du visage : chez Armani Privé (à gauche), la voilette se décore de rangées de perles formant comme un rideau sur le visage, alors que Giambattista Valli l'envisage comme un filet à papillon (au milieu) et que Maison Martin Margiela en fait carrément un casque intégral (à droite), une versiion pas forcément facile à porter mais qui produit son petit effet, c'est sûr.

7 /16

Les oiseaux de nuit de la haute couture : Elie Saab, George Chakra, Basil Soda

Les oiseaux de nuit de la haute couture : Elie Saab, George Chakra, Basil Soda

Parmi les silhouettes marquantes de cette semaine de la haute couture de l'automne/hiver 2012/13, on trouve une série de robes du soir brodées où les plumes viennent cacher la transparence des fines étoffes utilisées. Si Elie Saab (à gauche) est habitué à faire défiler des robes longues et ornées de pierreries précieuses (qu'on retrouvera sans nul doute sur les tapis rouges), on a également découvert le savoir-faire de George Chakra (au milieu) et de sa jupe plumée ou encore de Basil Soda (à droite), en oiseau de feu rouge passion.

8 /16

Le défilé côté jardin : Giambattista Valli

Le défilé côté jardin : Giambattista Valli

Giambattista Valli aime les imprimés fleuris, et nous le démontre encore une fois avec cette collection des plus bucoliques, où la fleur s'imprime, le papillon se porte en accessoire, et les couches de tissu s'accumulent jusqu'à former des pétales géants qui viennent orner un col ou une jupe. Une collection qui emprunte clairement aux références du conte de fée et des forêts magiques où l'on imagine bien croiser la reine des bois habillée d'une de ces robes.

9 /16

La relève conceptuelle : Iris Van Herpen et Yiqing Yin

La relève conceptuelle : Iris Van Herpen et Yiqing Yin

A chaque semaine de la haute couture, on attend avec impatience les créations les plus pointues des quelques créateurs qui osent encore produire des pièces absolument improbables (pour ne pas dire importables) mais qui assurent la relève de l'avant-garde couture, à la suite de Hussein Chalayan ou Martin Margiela. Iris Van Herpen (à gauche) et Yiqing Yin (à droite) sont les deux jeunes femmes à suivre en la matière, pour leurs créations surprenantes à la frontière de l'organique et du technologique.

10 /16

Le défilé le plus glamour : Atelier Versace

Le défilé le plus glamour : Atelier Versace

Le défilé Atelier Versace a été suivi d'une soirée disco au Ritz, où se déroulait la présentation : on ne sait pas si les mannequins portaient les créations de Donatella Versace à l'after party, ce qui est sûr est qu'elles auraient été à leur place, aussi bien avec leurs robes courtes et moulantes que longues et fluides, hyper glamour. Malgré des plutôt pastel, la sexyness était bien au rendez-vous.

11 /16

Le défilé dark dandy de Jean-Paul Gaultier

Le défilé dark dandy de Jean-Paul Gaultier

Après une collection haute couture été 2012 qui s'inspirait du personnage d'Amy Winehouse (et qui a d'ailleurs créé la polémique), c'est du côté des Confessions d'un enfant du siècle (bientôt au cinéma avec Pete Doherty et Charlotte Gainsbourg) que Jean-Paul Gaultier est allé puiser des idées. Alors que filles et garçons alternaient sur le podium au son de la musique du chanteur-acteur, on a assisté à une succession de looks en haut-de-forme, de costumes de dandy et de motifs baroques, le tout avec la touche Gaultier : radicalité, provocation et séduction.

12 /16

Le détail qui tue : la corne de cheveux d'Alexis Mabille

Le détail qui tue : la corne de cheveux d

Certains détails nous laissent parfois perplexes : faut-il trouver amusante et décalée la corne de cheveux du défilé d'Alexis Mabille ? On s'interroge toujours.

13 /16

Les looks spécial dancefloor

Les looks spécial dancefloor

Si les robes haute couture sont plébiscitées par les people sur le tapis rouge, certaines créations auraient également toute leur place sur les dancefloors des boîtes les plus bling bling ou dans les clips des chanteuses les plus lookées : on verrait très bien Beyoncé dans cet imper court en résille signé Atelier Versace (à gauche), Jessie J dans ce pantalon doré qui pique les yeux d'Alexandre Vauthier (au centre) ou Rita Ora en colorama comme chez Julien Fournié (à droite).

14 /16

Les silhouettes sculptées de Stéphane Rolland

Les silhouettes sculptées de Stéphane Rolland

Stéphane Rolland a voulu insuffler un courant d'air chaud à sa collection hiver 2012/13 en privilégiant des tons camel et les détails dorés, dans des matières douces et fluides. Les robes, toujours aussi sculpturales, font la part belle aux découpes graphiques, à l'asymétrie et au bicolore. Des robes taillées pour en mettre plein la vue : d'ailleurs, un des événements du défilé fut le retard du couple VIP  Kim Kardashian et Kanye West, fans de la marque, arrivés avec plus de 30 minutes de retard, à la toute fin du défilé. Apparemment, Kim avait un peu de mal à rentrer dans sa robe signée... Stéphane Rolland.

15 /16

Le défilé de la grâce : Valentino

Le défilé de la grâce : Valentino

Légèreté, intensité, romantisme : voilà comment on pourrait définir la collection haute couture automne/hiver 2012/13 de Valentino. Très peu de rouge dans cette collection (couleur habituellement très présente chez Valentino), mais des  bleus sombres, des imprimés fleuris sur des matières mates et des broderies raffinées : des silhouettes étonnament sensuelles et austères à la fois, assez mystérieuses.

16 /16

La plus belle robe de mariée : Chanel

La plus belle robe de mariée : Chanel

Toutes les maisons de couture ne cèdent pas à la tradition de la robe de mariée, pourtant à regarder celle qui a clos le défilé Chanel, on trouve ça vraiment dommage. Grandiose et virginale, féérique et espiègle à la fois, elle nous en a mis plein les yeux et a sans conteste marqué un des points d'orgue de cette semaine de la couture parisienne.

A lire aussi : Les 20 tendances fortes de l'automne/hiver 2012/13

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.