• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

La ceinture, nouvelle star de notre garde-robe??

style ceinture art de ceinturer art de ceinturer art de ceinturer 5

C’est l’un des accessoires qui fait le plus de bien à notre garde-robe et, paradoxalement, c’est le moins bien considéré. Mais tout ça est en train de changer.

LIRE LA SUITE
1 /5

style ceinture

style ceinture

Etrangement, les "belt addicts" sont plus rares que les collectionneuses d’escarpins, qui comprennent immédiatement l’intérêt d’une nouvelle paire (mettre le feu au cerveau droit). On est d’accord, c’est plus facile de palpiter devant des talons que de se sentir comblée par un ceinturon. Et si on était en train de passer à côté d’un truc ? D’ailleurs, depuis quelques saisons, ceinturer est le nouveau réflexe mode des podiums et des filles pointues. On ne se serre pas seulement la ceinture pour se dessiner une taille de guêpe ou éviter à notre jean boyfriend de dégringoler mais pour donner de l’esprit à une silhouette. Pour les timorées du look – et les autres –, c’est un booster de style qui ne demande pas trop d’efforts. Juste de maîtriser les travaux pratiques.

2 /5

art de ceinturer

art de ceinturer

On ne porte pas des Stan Smith " juste" pour éviter de marcher pieds nus. On ne craque pas sur le Norbert de Jérôme Dreyfuss "juste" pour y caser son barda… On a intégré le "fashion power" de l’accessoire. Essentiel. Mais on maîtrise peut-être moins le sujet lorsqu’il s’agit d’habiller sa taille. D’abord, il faut apprendre à éliminer les intrus qui encombrent les penderies : 1/ Les ceintures "imitation cuir" ou "faux daim", y compris celles qui accompagnent jupes, robes, pantalons et trench des grandes enseignes. Elles font de l’effet (dix secondes) mais finissent par se fendiller et s’effilocher. Donc par ravager nos efforts mode d’un coup. Hop, poubelle. 2/ Idem avec les ceintures en coton toujours froissées à force d’être nouées et dénouées. On les oublie. 3/ On remplace par une valeur sûre : un ceinturon en cuir brut noir qui donne de l’esprit aux basiques.

3 /5

art de ceinturer

art de ceinturer

C’est LA question à se poser. Parce que justement, on va jouer de la ceinture pour revisiter son dressing et (re)porter autrement des pièces en manque de personnalité. Une double lanière de cuir à la taille va structurer et féminiser une chemise masculine ample. Une ceinture ethnique va détourner une robe droite. Un ceinturon souple simplement noué va donner la bonne dégaine cool chic à une veste. Une ceinture fine va féminiser un sweat porté sur une jupe crayon. Une bande en tissu trois tours nouée sous les seins va créer une taille Empire. Une chaîne sur les hanches va donner du swing à une blouse en soie. Du cuir va booster un cardigan long. Une ceinture corset sur une robe évasée ou une veste va inspirer une allure Alaïa…

4 /5

art de ceinturer

art de ceinturer

On commence avec une ceinture argent ou cuivre. Ça marche avec tout et ça illumine une tenue trop simple. On peut aussi se régaler avec une ceinture flashy (cuir mat ou vernis). C’est facile, efficace et assez subtil pour ne pas passer pour l’excentrique du bureau. L’idée : oser le contraste. Il faut que ça claque : ceinture jaune + pantalon marine, ceinture vert gazon + robe grise, ceinture orange + manteau marron… Et surtout : on oublie d’assortir sa ceinture à ses chaussures ou à son sac. Envie d’aller plus loin ? Direction le zoo : l’imprimé animalier est moins effrayant qu’il n’y paraît. Et quel talent d’ambianceur ! Seule condition : trouver la bonne bête (léopard, zèbre) et préférer la version poilue, plus réussie et moins cheap que le plastique. Sans oublier l’imprimé python. Ring the belt ! 

5 /5

art de ceinturer

art de ceinturer

Possible. Sauf si on n’a pas du tout la même morphologie. Avec une allure androgyne, fluette à la taille droite, on n’a pas forcément envie de pointer ce qui fait défaut (une taille de fille). Du coup, on détourne l’attention en faisant glisser son ceinturon sur les hanches. Même topo avec des épaules de nageuse : une ceinture large portée taille basse va rééquilibrer les proportions. Avec des fesses larges, hop, on remonte légèrement et on resserre un cran pour éviter les flottements. En revanche, avec des hanches, on change d’histoire : on va chercher sa taille et on sangle bien. Et si on n’aime pas ses rondeurs, au lieu de se cacher dans une robe tonneau, on se ceinture haut et large façon corset (le obi évite les risques d’étouffement ). On peut aussi se fabriquer une taille Empire si on remonte sous la poitrine : et zoup, on n’a plus de ventre et il y a du monde au balcon.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.