• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Hommage : ce qu'il faut retenir des 16 années de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

L Ce qui change à l Marc Jacobs inities les collaborations exclusives chez Louis Vuitton L 7

Après seize ans de bons et loyaux services, Marc Jacobs quitte Louis Vuitton pour se consacrer à ses marques éponymes. Depuis 1997, retour sur son parcours au sein de la maison française.

LIRE LA SUITE
1 /7

L'arrivée de Marc jacobs chez Louis Vuitton

L

Le 7 janvier 1997, Marc Jacobs, créateur américain, est choisi par les patrons de LVMH pour devenir le nouveau directeur artistique de la maison Louis Vuitton. La marque est alors vieille de 143 ans et spécialisée dans la malle.

L'enjeu de Marc Jacobs est de taille : établir un ligne de prêt-à-porter homme et femme ainsi qu'une ligne de sacs et d'accessoires. Il apporte un second souffle à la plus tradi-chic des maisons françaises.

2 /7

Ce qui change à l'arrivée de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

Ce qui change à l

Fin des années 90, le logo est à l'honneur, et Marc Jacobs en profite pour remettre le monogramme Vuitton sur le devant de la scène. Louis Vuitton devient alors simplement "LV", plus gros et plus reconnaissable.

Mais le créateur a beau user du clinquant et du glamour dans ses collections, il s'inspire également des 70's. Une période qui s'accorde à merveille avec l'univers authentique et chargé d'histoire de Louis Vuitton.

3 /7

Marc Jacobs inities les collaborations exclusives chez Louis Vuitton

Marc Jacobs inities les collaborations exclusives chez Louis Vuitton

Pour égayer l'éternel monogramme brun et s'amuser de l'image sérieuse de la maison française, Marc Jacobs va collaborer avec des artistes d'horizons différents. Aussi, les japonais Takashi Murakami (mangas kawaï) et Yayoi Kusama (pois multicolores) customisent la maroquinerie et les accessoires Vuitton en 2003 et 2012. Richard Prince (savant tie & dye) et Stephen Sprouse (tags fluos) apporteront également leur touche personnelle en 2008 et 2001. Une première pour la maison de luxe qui ne s'était jamais frottée à de telles collaborations artistiques.

4 /7

L'apologie de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

L

Après Karl Lagerfeld, Marc Jacobs est le créateur incarnant le plus sa marque. Pourtant, il faut dire qu'il revient de loin. A son arrivée en 1997, le directeur artistique avait l'apparence d'un américain moyen à lunettes, coupe mulet et bedonnant.

Au fur et à mesure des années, le nerd va peu à peu se transformer en playboy bodybuildé, tatoué et surlooké. Marc Jacobs est le Benjamin Button de la mode, il est beaucoup mieux en vieux. Ce résultat incarne les renaissances parallèles de la marque et du créateur, qui devient lui-même le principal outil de communication de la marque.

5 /7

Les muses de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

Les muses de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

Comme tout créateur qui se respecte, Marc Jacobs a ses muses. Des mannequins, des actrices, des socialites... elles sont son inspiration et ses amies les plus fidèles. Parmi elles, Kate Moss, Poppy Delevingne et Sofia Coppola, qui défilent, posent ou collaborent avec lui.

On se souvient notamment du passage de Kate Moss une cigarette à la main lors du défilé automne-hiver 2011.

6 /7

Défilés magistraux : la Marc Jacob's touch pour Louis Vuitton

Défilés magistraux : la Marc Jacob

Les mises en scène majestueuses des défilés auront marqué le passage de Marc Jacobs chez Louis Vuitton.

Le directeur artistique aura présenté bon nombre de ses collections dans des univers magiques créés spécialement pour lui tels qu'un grand magasin, une gare grandeur nature, un immense carrousel et des couloirs d'hôtel sans fin. Des spectacles grandioses qui dénotent des traditionnels catwalks des autres maisons.

7 /7

Hommage : le dernier défilé de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

Hommage : le dernier défilé de Marc Jacobs chez Louis Vuitton

 Le 2 octobre 2013, pour son dernier défilé pour Louis Vuitton, Marc Jacobs tenait à rappeler l'ensemble des décors de ses précédents shows. Aussi, on a retrouvé l'horloge de la gare, le carrousel repeint en noir, les escalators du grand magasin... le tout dans une ambiance sombre faisant référence au deuil de ses seize années à la tête de la création de Louis Vuitton.

Chaque silhouette représentait une femme qui l'inspire, telles que Coco Chanel, Lady Gaga et Edith Piaf. Lorsque Marc Jacobs est venu saluer son public pour la dernière fois, il a reçu une standing ovation émouvante de plusieurs minutes marquant la fin de ces seize années de création. Il va désormais pouvoir se consacrer exclusivement à ses deux marques éponymes. Marc, tu nous manqueras.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.