• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Haute couture été 2013 : le résumé en images

Le romantisme mélancolique de Chanel Le bucolisme minimaliste de Dior L Le remix indien de Jean Paul Gaultiera 12

La semaine de la haute couture s'est terminée hier. Que retient-on de ces quelques jours de défilés parisiens où les plus grands créateurs de mode ont présenté leurs collections pour le printemps/été 2013 ?

LIRE LA SUITE
1 /12

Le romantisme mélancolique de Chanel

Le romantisme mélancolique de Chanel

Pour la présentation haute couture printemps/été 2013 de Chanel, le Grand Palais s'est transformé en forêt enchantée : un décor sylvestre dans lequel ont évolué près de 70 modèles, respectueux des codes de Chanel, mais revisités par Karl Lagerfeld dans une vision romantique torturée. A noter, les bottes en dentelles open toe, l'accessoire choc de cette collection, portées avec les orteils vernis en noir, évidemment.

A lire aussi : Haute couture : les people du premier rang

2 /12

Le bucolisme minimaliste de Dior

Le bucolisme minimaliste de Dior

Pour sa deuxième collection haute couture chez Dior, Raf Simons a continué sur sa lancée fleurie de l'hiver 2012/13. Cette fois, ce n'est pas sur les murs que des milliers de pétales étaient posés, mais sur les robes que l'esprit champêtre et très printanier s'est incarné. Mais c'est bien la patte du créateur belge qu'on a retrouvée sur ces silhouettes finalement assez épurées où le motif floral n'était jamais outrancier, toujours très maîtrisé.

3 /12

L'orientalisme bossy d'Armani Privé

L

Tous les mannequins du défilé haute couture printemps/été 2013 de Gorgio Armani Privé portaient un chapeau d'homme oriental comme tout droit sorti des Milles et une nuits. Pourtant, le reste des silhouettes était marqué par une allure très chic et sophistiquée, à base de pantalons tailleur et de vestes courtes ajustées. La tendance de la robe sur pantalon n'en finit pas de se répandre parmi les créateurs, adoptée par Armani Privé après avoir fait grand bruit sur le podium de Marc Jacobs l'hiver dernier.

4 /12

Le remix indien de Jean Paul Gaultiera

Le remix indien de Jean Paul Gaultiera

L'été prochain, Jean Paul Gaultier nous emmène en Inde et a d'ores et déjà commencé à réchauffer l'atmosphère avec ces lumières orangées et ce catwalk couleur safran.

5 /12

Le tapis rose d'Alexis Mabille

Le tapis rose d

Exit le red carpet, le pink, c'est tellement plus chic ! Force est de constater qu'il y a peu de couleurs aussi vivifiantes que le rose, qu'Alexis Mabille a choisi non seulement pour recouvrir son podium mais aussi pour habiller ses modèles, dans une palette allant du poudré au violet, avec des jeux de textures alliant satin, voile, broderies et jolies dentelles.
 

A lire aussi : Beauté : ce qu'on retient des défilés Haute Couture

6 /12

Les silhouettes anonymes de Maison Martin Margiela

Les silhouettes anonymes de Maison Martin Margiela

Ce n'est pas parce que la Maison Martin Margiela a collaboré avec H&M qu'elle a perdu son statut d'avant-gardiste de la mode. L'équipe de créateurs (Martin Margiela ayant quitté sa propre maison il y a plusieurs années) reste fidèle aux codes décalés et provocateurs qui ont fait son succès en cachant le visage de tous les mannequins sous des cagoules qui font un peu penser à un œuf de Pâques. Kanye West est fan, et a d'ailleurs adopté ce look dès la sortie du défilé.

7 /12

La haute coiffure de Yiqing Yin et Charlie Le Mindu

La haute coiffure de Yiqing Yin et Charlie Le Mindu

Ce ne sont pas les créateurs les plus connus, et ils ne défilent pas tous les deux dans le calendrier officiel, mais on a trouvé rafraîchissant cet usage du cheveux en tant que voilette chez Yiqing Yin (à gauche), et en matière première donnant lieu aux extravagances les plus drôles chez Charlie Le Mindu (celui qui a créé les perruques les plus remarquables de Lady Gaga).

8 /12

La transparence baroque de Valentino

La transparence baroque de Valentino

Depuis plusieurs saisons, la transparence est omniprésente sur les podiums : dentelle, résille, guipure, maille filet...tous les moyens sont bons pour cacher tout en montrant. A ce petit jeu, la maison Valentino a franchi l'étape du sublime dans sa collection haute couture printemps/été 2013 où les motifs et les techniques se croisent pour créer des silhouettes à la fois puissantes et évanescentes.

9 /12

Le noir et blanc graphique de Giambattista Valli

Le noir et blanc graphique de Giambattista Valli

Cet hiver, le noir et blanc s'est porté en bichromie sévère, aplat de couleur clair contre aplat de couleur sombre. Giambattista Valli, lui, mêle ces deux couleurs dans une série d'imprimés tantôt géométriques tantôt animaliers qui ouvrent un monde de possibilités pour faire vivre cette tendance au printemps/été 2013.

A lire aussi : Tendances : ce qu'on va vraiment porter l'été prochain

10 /12

Le glamour de jour d'Atelier Versace

Le glamour de jour d

On dirait que Donatella Versace a mis un point d'honneur a prouver qu'on pouvait avoir un look de bureau ultra glamour : costumes à fines rayures et vestes masculines se sont parés d'or pour sa collection du printemps/été 2013, créant des silhouettes de working girls sexy qu'on n'aurait pas forcément envie d'avoir comme collègue de travail.

11 /12

Les expérimentations d'Iris Van Herpen et Serkan Cura

Les expérimentations d

Iris Van Herpen (à gauche) et Serkan Cura (à droite) sont de jeunes pousses à suivre, qui jouent encore sur le terrain de l'expérimentation, proposent des silhouettes aux volumes organiques, utilisent des matériaux technologiques et offrent une vision de la mode radicale et pointue.

12 /12

Le bal des mariées de Chanel, Stéphane Rolland et Jean Paul Gaultier

Le bal des mariées de Chanel, Stéphane Rolland et Jean Paul Gaultier

On ne sait pas si c'est parce qu'on parle beaucoup de mariage en France ces derniers temps, mais les créateurs ont plus que jamais respecté la tradition de la robe de mariée en clôture des défilés, sauf que chez Chanel, c'était un couple de femmes accompagnées d'un petit garçon, chez Stéphane Rolland le mannequin du troisième âge s'est mariée en pantalon, et chez Jean Paul Gaultier, elle cachait 4 petites filles sous sa robe !

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.