• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées 5

Fifi Chachnil, vous la connaissez peut-être grâce à ses petites culottes et ses nuisettes de pin-up mais saviez-vous qu’elle chantait aussi ? Lovée dans un grand canapé ancien au sein de son showroom tout rose, Fifi Chachnil nous parle de sa lingerie, du glamour, de Philippe Katerine et de son album.

LIRE LA SUITE
1 /5

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Qui êtes-vous, Fifi ?

J’aime me qualifier de « marchande de frivolités ». Je pourrais créer des culottes blanches toutes simples… mais ça serait moins drôle ! En plus de la lingerie, je suis photographe à mes heures et je chante aussi.

Qui est votre icône ? Une femme qui vous inspire ?

Il y a une fille que j’adore qui s’appelle Judy Holliday, elle a joué dans Comment l’esprit vient aux femmes, c’est un film absolument sublime (elle a reçu l’Oscar de la meilleure actrice pour ce rôle). C’est une actrice des années 50 qui jouait à merveille les idiotes, la femme parfaite selon moi !

En parlant de femmes, qui pourrait être l’égérie de Fifi Chachnil ?

Mon but est d’habiller toutes les filles, toutes les morphologies et surtout les rassurer. Je ne préfèrerais pas qu’on puisse penser qu’il n’existe qu’un modèle pour être une Fifi et fixer une image à laquelle on ne pourrait pas forcément s’identifier.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre nouvelle collection (disponible en ligne prochainement) ?

Pour l’hiver, nous avons des thèmes vifs et colorés, du vrai mauve, un rouge qui tire vers l’orange, le tout bordé de noir transparent, des jupettes… Nous avons un thème en satin, un thème qui s’appelle « Sortir en culotte » avec des culottes très habillées avec des froufrous sur les fesses, des serre-tailles.

2 /5

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Est-ce qu’il y a réellement des tendances en lingerie, comme il en existe en prêt-à-porter ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Pour ma part, mes collections viennent toujours de mes inspirations, c’est ce qui s’appelle la création. Suivre les autres n’aurait pas de sens. J’aime trouver des idées en lisant des jolis livres, en allant au cinéma ou à un concert plutôt que de feuilleter un magazine. Je suis une fan de la Wallace Collection à Londres, je vais beaucoup là-bas depuis que ma boutique londonienne a ouvert (48 Beauchamp Place). Je pourrais y passer des jours et des nuits !

Un motif, un détail qui caractérise Fifi Chachnil ?

Peut-être les pois. Il y en a pratiquement dans toutes les collections. J’aime aussi beaucoup travailler le vrai nylon, né dans les années 50, et la mousseline de soie.

Si vos dessous étaient une chanson, laquelle serait-ce ?

« Ma robe en soie » (une chanson de son album) !

3 /5

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Pourquoi un album ?

Vous savez, j’ai toujours chanté… Mon nom, Chachnil, vient de la chanson. Quand j’étais en école d’arts graphiques, j’ai enregistré un album en égyptien avec le label WEA et il me fallait un nom de scène parce que mon nom sonnait beaucoup trop français. Du coup, j’ai choisi Chachnil mais j’ai rapidement abandonné la chanson parce que je suis tombée enceinte. Ensuite, j’ai toujours chanté épisodiquement, pour des concerts ou des festivals (à Alençon en août dernier). Mais je dois surtout cet album à Jean-Pierre Stora, qui a autrefois composé pour Dalida et Philippe Katerine. Cet album est un cadeau… que je n’allais pas refuser !

Philippe Katerine ? C’est une collaboration étonnante…

C’est un ami que j’ai rencontré il y a plus de dix ans, nous sommes très proches, il m’offre souvent des chansons pour mon anniversaire donc c’était une évidence pour moi de travailler avec lui sur cet album et puis il faut dire qu’il écrit magnifiquement bien. J’ai trouvé intéressant le décalage entre ses textes et mon univers.

4 /5

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Pour un premier rendez-vous : je mets quoi, Fifi ?

Quelque chose que vous trouvez joli évidemment et dans lequel vous vous sentez à l’aise surtout, peu importe de savoir si ça va plaire ou non. Quand on est au top de sa forme, c’est le début de l’assurance !

Le détail glamour par excellence selon vous ?

C’est la matière ! C’est ce qui est le plus doux, le plus sensuel au toucher. La lingerie n’est pas faite juste pour être regardée, il y a aussi une émotion derrière.

Qu’est-ce que la vulgarité, selon vous ?

C’est un décalage, c’est se forcer à être ce qu’on n’est pas. Quand on met quelque chose pour faire plaisir mais qui ne nous convient pas, c’est à ce moment-là qu’on tombe dans la vulgarité dans le sens propre du mot, le terriblement commun. Et dans le domaine de la lingerie, la vulgarité est aussi ces notions qu’ont les gens de l’érotisme qui est absolument idiote parce qu’à partir du moment où tout est montré, il n’y a plus d’érotisme.

Quel est le dessous qui marche à tous les coups ?

Vous savez, heureusement, tous les hommes sont différents. Pour certains, ça va être une culotte à jupette et pour d’autres, un bloomer… Je crois que rien ne marche à tous les coups, c’est en fonction de l’autre. Il n’y a pas de réponse à ça malheureusement, mais autrement, ce serait trop facile de savoir ce qui marche à tous les coups !

5 /5

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

Fifi Chachnil, dessous rétro et chansons sucrées

String ou culotte ?

Culotte, définitivement !

L’an dernier, sur Glamour.com, nous avons réalisé un micro-trottoir sur les dessous que préfèrent les hommes. Les filles croient souvent que le string est le dessous sexy par excellence et pourtant, plus de la moitié des garçons interrogés n’aimaient pas du tout ça.

Génial ! Vous savez, j’ai eu une réunion récemment à propos de ma future collection où j’ai du argumenter à ce sujet et vous voyez, il n’y a aucun string dans la collection d’été. Le bloomer est le nouveau string !

Pour finir, que portez-vous aujourd’hui ?

Un combi-bloomer « Babyloo » en tulle et en bas, une culotte « Chérie » à froufrous.

Merci Fifi !

L’album « Mademoiselle Fifi » est disponible depuis septembre dans les boutiques Fifi Chachnil et sur www.fifichachnil.com.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.