Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin

Fashion Week : les 30 tendances du printemps-été 2018

La banane de travers Le mood 24 heures du Mans Les franges version luxe Monogramme mania 30

Le mouvement "free the nipples" gagne les podiums, les teintes glaces à l'eau nous en font voir de toutes les couleurs, l'allure F1 transforme le catwalk en circuit auto... La Fashion Week printemps-été 2018 a apporté son lot de réjouissances et de tendances inattendues. On a listé les 30 sur lesquelles ne pas faire l'impasse la saison prochaine.

LIRE LA SUITE
1 /30

La banane de travers

La banane de travers

Bye bye la casquette à l'envers, aujourd'hui on veut une banane de travers, nouvelle fixette d'une mode toujours en quête de street cred. Quand Balenciaga opte pour une toile monogrammée rassurante, Alexander Wang imagine une version luxe en cuir et Rihanna pour Fenty s'en tient au nylon original. Un it bag qui donne le sourire.

2 /30

Le mood 24 heures du Mans

Le mood 24 heures du Mans

Les pilotes de F1 n'ont qu'à bien se tenir. Le printemps prochain, les filles empruntent leurs combi et passent en mode Automoto, version cuir tricolore chez Dior comme Fenty by Rihanna, ou façon pompiste ultra fringué selon Marc Jacobs. Attention, on embarque aussi les clés du bolide.

3 /30

Les franges version luxe

Les franges version luxe

Fini, les franges façon hippie. Pour le printemps-été 2017, elles scintillent (Paco Rabanne, Balmain), chatoient (Nina Ricci, Calvin Klein) ou font l'autruche qui froufroutent à chaque pas (Acne Studios).

4 /30

Monogramme mania

Monogramme mania

Après les gros logos, c'est au tour du monogramme de se réinstaller sur les it pièces de la saison. XXL chez Tory Burch et Fendi, il ne veut pas passer inaperçu. Gucci et Max Mara l'utilisent discrètement sur les jupes crayon de working-girls et les ensembles de BCBG sporty. So 00s.

5 /30

L'épaule sexy

L'épaule sexy

Après deux saisons de tops à l'espagnole, c'est l'asymétrie qui s'impose l'été prochain. Il n'y a qu'à regarder les défilés (Stella McCartney, Givenchy, Ulla Johnson, Isabel Marant, Marc Jacobs ) pour en être convaincu : jouer des épaules n'a jamais été aussi sexy.

6 /30

Le combo body + pantalon taille basse

Le combo body + pantalon taille basse

La version 2018 du string ficelle qui dépasse du taille basse ? Le body échancré porté sur un pantalon en-dessous du nombril. Sportif pour Baja East et Kith ou ultra sexy chez Tom Ford, l'essentiel, c'est qu'il se voit en toutes circonstances.

7 /30

Ambiance coquillages et crustacés

Ambiance coquillages et crustacés

Entre l'ode de Jacquemus à l'allure retour de plage, le crabe mignon d'Emporio Armani et les coquillages de Vanessa Seward ou Sonia Rykiel, les créateurs ont besoin de vacances. Ça tombe bien, nous aussi.

8 /30

L'éclosion de Kaia Gerber

L'éclosion de Kaia Gerber

En plus d'afficher un sacré pedigree (sa mère s'appelle Cindy Crawford), Kaia Gerber a des jambes d'un kilomètre et une grâce incontestable quand elle se balade sur un podium. A 16 ans et pour sa première Fashion Week, l'adolescente a défilé pour dix-huit des plus grandes maisons. Saint Laurent, Versace, Chanel, Miu Miu... Tous gaga de Kaia, qui a même endossé le rôle de bouquet final chez Moschino. Ou comment s'approprier l'expression "jeune fille en fleurs".

9 /30

L'explosion pop

L'explosion pop

Parce qu'il n'y a pas que le pastel dans la vie, Off-White et Stella McCartney misent sur des roses éclatants, Kenzo préfère les couleurs ensoleillées et Philosophy di Lorenzo Serafini se met au vert. Conseil : pour que ça dépote à fond, opter pour l'allure monochrome. Pop is the new black.

10 /30

La dégaine Tour de France

La dégaine Tour de France

Pas facile à porter, le short de cycliste a pourtant envahi les podiums du printemps-été 2018. A porter comme un tailleur selon Atlein, Sonia Rykiel et Nina Ricci, avec des bottes qui montent chez Off-White ou façon néo-short en jean à la manière de Y/Project.

11 /30

Le disco de jour

Le disco de jour

Le nouveau cool ? Avoir l'air d'une boule à facettes dès 8h du mat'. Trench sous le bras chez Céline ou casquette à l'envers chez Jeremy Scott, en mode tout ce qui brille pour Each x Other et Gucci , Cher n'a qu'à bien se tenir.

12 /30

Le mouvement free the nipples

Le mouvement free the nipples

Jamais à court de revendications (remember les T-shirts à slogans militants de la saison dernière), la mode s'empare cette fois du mouvement "Free the nipples". Robes romantiques (Rodarte, Rochas), vaporeuse (Prabal Gurung) ou mini (Saint Laurent), on lâche le soutif et on kiffe les tétons à l'air.

13 /30

Une fille au masculin

Une fille au masculin

Les mecs peuvent aller se rhabiller puisque ce printemps, on leur pique le costard (Lemaire, Acne Studios), le veston (Chloé) et les salaires qui vont avec. 

14 /30

Les hommages aux maîtres

Les hommages aux maîtres

Quelques jours après la mort de Pierre Bergé, compagnon d'Yves Saint Laurent, la maison parisienne imaginait un show événement aux pieds de la Tour Eiffel, illuminée à deux reprises pour l'occasion. Sur les sièges, une citation émouvante du défunt "C'est peut-être ça l'amour fou, l'amour de deux fous" qui nous laissait sans voix, tandis que sur le catwalk se succédaient les silhouettes quasi couture d'Anthony Vaccarello. Un instant suspendu. De son côté, Donatella Versace réunissait les tops préférés de son frère, Gianni, lors d'un défilé coïncidant avec les vingt ans de sa mort, où Carla Bruni, Claudia Schiffer, Naomi Campbell, Cindy Crawford et Helena Christensen partageaient le podium. A l'ancienne.

15 /30

L'imperméable stylé

L'imperméable stylé

Oubliez les impers ringards que nos parents nous forçaient à embarquer en classe de nature. En 2018, ils gagnent en style et se portent comme une robe chez Calvin Klein, coordonnés à une liquette rayée chez MSGM ou sur un maillot de bain zippé chez Isabel Marant

16 /30

L'imprimé carré de soie

L'imprimé carré de soie

Ambiance Versailles et petits pulls sur les épaules chez Céline, Hermès, Dolce & Gabbana et Versus, qui militent pour le print foulard en all over. Classique chic.

17 /30

Le jogging d'apparat

Le jogging d'apparat

Pas question de filer à la salle de sport avec ces survêt'-là. En soie chez Gucci et Peter Pilotto, zippés chez Lacoste ou tout en cuir chez Public School, le jogging n'a jamais été aussi fastueux.

18 /30

Les lunettes à la Matrix

Les lunettes à la Matrix

Attention les yeux ! L'été prochain, les lunettes de soleil passent au format XXS. Anguleuses et géométriques, elles auraient pu se retrouver sur le nez de Neo. A la place, elles squattent les défilés les plus courus, d'Acne Studios à Louis Vuitton, en passant par Prada et sa petite sœur Miu Miu. La classe.

19 /30

Effets de manches

Effets de manches

Incertitude climatique oblige, on ne sort plus sans sa petite maille. Et quand elle ne s'enfile pas par la tête comme un pull banal, ses manches nous servent de ceinture, à porter sous la poitrine (Sacaï, Moncler Gamme Rouge), pour souligner la taille (Alexander Wang) ou comme sur les planches de Deauville, nouées sur les épaules (Balenciaga).

20 /30

Nouveau western

Nouveau western

Le vent souffle en Arizona et sur les podiums du printemps prochain. La preuve : la vague nouveau western fait des émules, de Versus à Coach en passant par Tod's et Versace. 

21 /30

L'inspi arty

L'inspi arty

Cette saison, les créateurs ont adoré tisser des ponts entre mode et art, brodant les œuvres des plus grands le long de leurs collections. Niki de Saint-Phalle est célébrée par Maria Grazia Chiuri pour Dior, quand Stuart Vevers invite les drôles de bonhommes de Keith Haring sur ses créations pour Coach. Giorgio Armani, lui, rend hommage à l'œuvre surréaliste de Miró, alors que Versace reproduit la Marilyn de Warhol. A Prada le print le plus engagé, puisque la maison italienne a choisi de mettre à l'honneur le travail de huit illustratrices, à admirer sur les pièces du printemps-été 2018 comme autant de pages d'un comics. Bonne lecture.

22 /30

La Fashion Week de toutes les premières fois

La Fashion Week de toutes les premières fois

Ouvert à New York avec Jean-Paul Goude qui présentait un premier show festif pour Desigual, le bal des premières fois s'est poursuivi à Paris, avec les collections inaugurales d'Olivier Lapidus chez Lanvin, Clare Waight Keller chez Givenchy et Natacha Ramsay-Levi chez Chloé. Sans oublier Isabel Marant, qui a profité de son traditionnel défilé dans les jardins du Palais-Royal pour lancer une ligne masculine au moins aussi cool que celle réservée aux filles. 

23 /30

Le smoking canadien

Le smoking canadien

Le smoking canadien (comprendre le total look en denim) séduit à nouveau les créateurs puisque Y/Project, Tibi et Nina Ricci lui offrent une place de choix dans leurs collections printemps-été 2018. Quant à Oscar de la Renta et Tom Ford, ils font tomber le pantalon qu'ils remplacent par des jupes, mini ou fendues. Ça nous fait de belles jambes.

24 /30

La palette glaces à l'eau

La palette glaces à l'eau

Le Pantone de l'été 2018 oscille entre retour en enfance et débauche de tendresse avec son arc-en-ciel de couleurs glace à l'eau. Delpozo craque pour la menthe à l'eau quand Roberto Cavalli fond sur le lilas. Chez Sportmax, parfum citron exigé, tandis que Loewe chante la vie en rose. Victoria Beckham, elle, se ressert et veut orange et sanguine, les deux à la fois.

25 /30

Tatanes griffées

Tatanes griffées

A talons (Fenty by Rihanna), ornées de pierres (Marc Jacobs), hyper désirables (Isabel Marant) ou épatantes de simplicité (Michael Kors Collection), les tongs sont en plein retour de hype. Prêtes à leur emboîter le pas ? 

26 /30

Notre top 4

Notre top 4

S'il ne fallait retenir qu'un défilé par ville, ce serait Calvin Klein à New York, avec ses chemises western, ses sérigraphies et ses robes imperméables. A Londres, Burberry, encore adepte du see now by now, a ravi nos cœurs entre casquette (à l'endroit cette fois), tartan signature et superpositions. Prada a atteint des sommets à Milan avec une collection arty et engagée, où les manteaux masculins côtoyaient les robes de jeunes filles en fleurs. Pour finir en beauté, Jacquemus a réinterprété le vestiaire sensuel des vacances à la plage. De la bombe, bébé.

27 /30

Le trench sans rien en dessous

Le trench sans rien en dessous

Au printemps prochain, on se la joue fille de l'air, à poil sous son trench (Creatures of the Wind, Maison Margiela, Sonia Rykiel, Michael Kors Collection, Versace). A n'ouvrir que dans l'intimité, évidemment.

28 /30

Turban vs. grand chapeau

Turban vs. grand chapeau

Quand Marc Jacobs fait un clin d'œil appuyé à un look de Kate Moss (au Met en 2009) lors de son dernier show, Simon Porte Jacquemus rend hommage à l'allure estivale de sa mère tout au long de son défilé. Le résultat est un match d'accessoires où turban et grand chapeau arrivent tous deux en tête. Faites vos jeux.

29 /30

T'as ton tutu ?

T'as ton tutu ?

L'allure de ballerine inspire une fois de plus les créateurs, qu'elle soit rock (Moschino), rose Barbapapa (Dior), à plumes (Moncler Gamme Rouge) ou façon Black Swan (Saint Laurent). Alors, on danse ?

30 /30

La mode waterproof

La mode waterproof

Le plastique, c'est chic ! En accessoire hyper luxe chez Chanel et Off-White, sur les vestes de Balmain et Valentino ou pour recouvrir les robes des jolies filles de Calvin Klein, il est parfait pour sauter à pieds joints dans les flaques d'eau jusqu'à la fin de l'été. Y a plus de saison ma bonne dame...

Tanissia Issad
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.