• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

5 jours à la mode : l'actu mode de la semaine

L Les robes les plus désirables du printemps : Karl pour netaporter.com Le pop up store de la semaine : Des filles en aiguille La vidéo de la semaine : Mademoiselle Agnès souffre de Kokaï-it 5

Les bonnes nouvelles du monde de la mode. Et les moins bonnes.

LIRE LA SUITE
1 /5

L'info excitante de la semaine : H&M se lance dans le luxe

L

On connaissait déjà Cos, l’enseigne minimaliste chic du groupe suédois H&M :  ce n’est pas sans excitation qu’on a appris cette semaine le lancement en 2013 d’une nouvelle chaîne de magasins par H&M, qui s'appellerait "& other stories", nom qui circule sans être encore confirmé. Ce qui est sûr, c’est que  cette nouvelle enseigne se positionnera sur un segment plus haut de gamme encore que Cos, qui connaît un franc succès commercial depuis son lancement, et sera placée sous l’égide de la styliste Behnaz Aram, qui a longtemps travaillé pour la marque pointue Whyred. Après des collaborations avec des grandes maisons de couture comme Versace ou Marni, c’est maintenant en  son nom que H&M veut se lancer dans le luxe version abordable. Sens de l'histoire ou négation de ce qui a fait le succès même d'H&M, la mode cool et pas chère ? Affaire à suivre...

2 /5

Les robes les plus désirables du printemps : Karl pour netaporter.com

Les robes les plus désirables du printemps : Karl pour netaporter.com

Quant on parle de "luxe abordable", le nom de Karl Lagerfeld est incontournable : celui qui a grandement contribué à la démocratisation des marques de créateur en lançant la première collection capsule Karl Lagerfeld pour H&M en 2004 (déjà), est aussi en train de révolutionner le monde du luxe avec le masstige (le prestige de masse, dont ces collaborations créatives de plus en plus fréquentes sont la parfaite illustration). Avec sa nouvelle marque à son nom, Karl, lancée en janvier dernier, il continue dans cette voie (même si les prix sont quand même nettement au-dessus des enseignes du fast fashion). Le succès a évidemment été immédiat pour la collection lancée en exlusivité sur netaporter.com. Ce n’est donc pas un gros risque de parier que la nouvelle mini collection de 5 robes du soir signées Karl et mises en vente dès le 4 avril sur le même site seront très vite sold out. Nude ou noires (surtout), dans des matières précieuses, avec des touches de métal ou de cuir pour rester dans les codes rock’n’chic de Karl, leur prix commencera à 800€. Combien de fashionistas sacrifieront-elles leur PEL sur l’autel de la mode ?

3 /5

Le pop up store de la semaine : Des filles en aiguille

Le pop up store de la semaine : Des filles en aiguille

Ça faisait longtemps qu’on ne vous avait pas parlé d’une vente éphémère de créateurs, non ? Réparons cela tout de suite : à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 8 avril se tient le pop up store Des filles en aiguille à l’espace Beaurepaire dans le 10e arr. de Paris. Depuis 2003 déjà, Jennifer Thieblin et Alix de La Chapelle (elles-mêmes créatrices) rassemblent environ 4 fois par an des marques de créateurs de prêt-à-porter, de maroquinerie, de bijoux et même de déco dans un espace minimaliste qu’elles aménagent en lieu de vie cosy pour quelques jours de shopping pointue. Vous y trouverez des marques plus ou moins connues, souvent peu distribuées, une bonne occasion de dénicher des pièces originales et de se faire un joli plaisir shopping de printemps à des prix atelier.

Des filles en aiguille, du mardi 3 au dimanche 8 avril 2013, 10 rue Beaurepaire – 75010 Paris
Détails pratiques et liste des marques participantes sur www.desfillesenaiguille.com

4 /5

La vidéo de la semaine : Mademoiselle Agnès souffre de Kokaï-it

La vidéo de la semaine : Mademoiselle Agnès souffre de Kokaï-it

C’est un fait : Mademoiselle Agnès est drôle. Son approche décalée et ironique de la mode est finalement un des trucs les plus rafraîchissants dans ce milieu qui se prend souvent un peu trop au sérieux. Mais après toutes ces années passées à décrypter les tendances, défilé après défilé, Mademoiselle Agnès ne perdrait-elle pas un peu la boule ?
A en croire le petit film où elle se met en scène en pleine crise de démence, croisant la même jolie jeune fille ultra lookée à chaque coin de rue, on pourrait se poser la question. Pourtant , la chute nous donne l’explication : elle souffre de Kookaï-it !
L’enseigne de prêt-à-porter française s’offre donc Mademoiselle Agnès pour promouvoir un jeu concours qu’elle vient de lancer sur Facebook avec à la clé 1500€ de shopping à gagner.  
Succomberez-vous aussi à cette pathologie de modeuse ?

 

5 /5

Un nouveau lieu de mode à Paris : la Cité de la mode et du design

Un nouveau lieu de mode à Paris : la Cité de la mode et du design

Un nouveau lieu de mode est sur le point de voir le jour dans la capitale : le 13 avril prochain sera officiellement inaugurée la Cité de la mode et du design, sur les docks de Seine du quartier Austerlitz. Ce projet  fleuve de la Mairie de Paris était déjà partiellement ouvert, accueillant notamment l’IFM (Institut français de la mode) et des expositions ponctuelles, mais il va prendre sa vraie dimension de centre de dynamique créative à partir de ce printemps :  ateliers de jeunes créateurs (comme YiQuing Yi, gagante du prix de l'Andam 2011), boutique de marques branchées (comme Bleu de Paname et sa tente de fripes militaires) ou de meubles design, mais aussi club et restaurant s’installeront dans cet immense espace où se dérouleront également des événements comme des salons de mode, des expositions du musée Galliera et très certainement des défilés et présentations de collection. Un lieu de création un peu excentré, certes, mais qui devraient  devenir rapidement une destination shopping et culture pour les parisiens.

Plus d'infos sur www.paris-docks-en-seine.fr

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.