• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Le polo est-il le nouveau T-shirt ?

Le polo est-il le nouveau T-shirt ?

Si le T-shirt à l’imprimé rétro est l’un des indispensables du printemps, le top de la saison est sans conteste le polo. Inspirations preppy et dégaine (faussement) sportive, il séduit les marques autant que les modeuses. Et nous aussi dans la foulée.

Débarqué des terrains de polo indiens au début du XXe siècle et remis au goût du jour par le tennisman René Lacoste, futur fondateur de la marque au crocodile, le capital mode du top préféré des athlètes est aussi important que le poids de ses origines sportives. Prisé des jeunes étudiants américains, il devient rapidement l’emblème du style BCBG made in USA. Et gagne une popularité qui n’est pas près de se démentir. Pour le printemps, il endosse même le rôle de top de la saison. Digne héritier de la chemise, il réussit l’exploit de réconcilier sérieux et décontraction. L’occasion de s’amuser avec les silhouettes et de jouer les contradictions. Avec un jean flare et court, une veste de blazer et une paire de bottines à talon pour une allure preppy à souhait. Ou glissé sur une jupe, une paire de sneakers aux pieds, une veste en cuir jetée sur les épaules et un pin’s funky épinglé sur le cœur. L’adopter comme un T-shirt est peut-être, finalement, le meilleur moyen de se l’approprier. Et d’en faire l’un des basiques ultimes de notre garde-robe, de ceux dont il est impossible de se lasser. 

Le bon shopping

Polo noir et blanc, Zara, 25,95 €.

Polo tricolore, Sandro, 145 €.

Polo à col contrasté, Monki, 20 €.

Polo tricolore, The Kooples Sport, 115 €.

Polo à manches Color Block, Lacoste, 125 €.

Polo avec imprimé V, Altuzarra chez Mytheresa, 625 €.

LIRE LA SUITE
Tanissia Issad
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.