Jean-Charles de Castelbajac : "Je n’ai pas d’âge"

Pour les 125 ans de Coca, JCDC s’est une fois encore associé à la marque de soda en créant une collection de T-shirts. L'occasion pour nous de revenir sur les inspirations enfantines du créateur le plus funky des années 2010.

Caste
© Abaca -

Quand vous étiez petit, vous jouiez à quoi ?
En fait, j'étais en pension donc je n'avais pas de jouets. J'inventais des jeux, une cage à scarabée avec des bouchons, je faisais beaucoup de bricolage. Vers dix ans j'ai commencé à jouer aux petits soldats, je créais des forteresses, ça explosait dans tous les sens... un vrai spectacle !

Je vous imaginais bien avec des Lego ou un Rubix cube.
Et non, je n'avais rien de tout ça. Mais c'est vrai que j'ai toujours aimé les jeux de construction, d'imbrication, il y a quelque chose qui m'inspire métaphoriquement et qui me touche dans tous ces jeux qui s'emboîtent et qui créent une forme. J'ai d'ailleurs crée une collection de montre Pop Hours pour ODM sur ce thème .

Vous vouliez faire quoi quand vous étiez petit ?
Je voulais être officier de commando dans la marine, puis après archéologue. Puis finalement à la sortie du pensionnat à l'âge de 17 ans j'ai été attiré par les Beaux-Arts de Limoges et la mode m'a rattrapé.

Votre personnage de Disney préféré ?
Très clairement Bambi. Parce qu'il a perdu sa mère et moi mon père. C'est un personnage qui s'est construit sur un manque, moi aussi.

Votre conte préféré ?
Sans aucun doute  Les Aventures d'Arthur Gordon Pym d’Edgar Allan Poe : son univers me rappelle celui de Gaspard Friedrich que je trouve super inspirant.

Vous avez quel âge dans vôtre tête ?
Très bonne question. Je crois que je n'ai pas d'âge en fait, ou que j'ai toujours eu le même. J'ai la curiosité d'un post-ado, l'esprit conquérant de quelqu'un de 25 ans, et l'expérience de quelqu'un de 62 ans pour réussir à produire ce que je souhaite...

Pouvez-vous citer une femme qui a à la fois l'humour et la classe et qui incarnerait bien vos créations ?
Définitivement mon amie Joséphine de la Baume.