• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

10 colliers seconde peau à ne pas quitter de l'hiver

Un collier pointu Un collier à anneau Un collier poids plume Un collier étoilé 10

Cette saison, la maille est partout. Laine torsadée, angora tout doux et cols roulés king size, un univers de douceur et de simplicité que l'on féminise mine de rien avec de petits colliers fins, presque invisibles. Voici 10 colliers seconde peau à porter avec de la maille XXL.

LIRE LA SUITE
1 /10

Un collier pointu

Un collier pointu

Collier en laiton plaqué or, Vanessa Mooney, 85,72€.

2 /10

Un collier à anneau

Un collier à anneau

Collier en argent plaqué or à pendentif anneau, Asos, 28,57€.

3 /10

Un collier poids plume

Un collier poids plume

Collier en métal au fini doré, Orelia, 14,29€.

4 /10

Un collier étoilé

Un collier étoilé

Collier à pendentif en argent massif au fini doré, Zoe & Morgan, 177,15€.

5 /10

Un collier rosé

Un collier rosé

Collier en zinc et laiton au fini imitation or rose, Warehouse, 11,43€.

6 /10

Un collier illuminati

Un collier illuminati

Collier en métal doré, Nasty Gal, 11,76€.

7 /10

Un collier fleuri

Un collier fleuri

Collier en vermeil jaune avec pendentif tournesol, Monsieur Paris, 95€.

8 /10

Un collier pratique

Un collier pratique

Collier en métal plaqué or, Need Supply Co., 30,06€.

9 /10

Un collier porte-bonheur

Un collier porte-bonheur

Collier en argent massif plaqué or avec pendentif en trèfle à quatre feuilles, Verity by Alex Monroe, 188,58€.

10 /10

Un collier lunaire

Un collier lunaire

Collier en argent plaqué or rose avec pierre lunaire, Monica Vinadier, 350€.

Laurianne Melierre
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.