• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

4 bonnes raisons d'aimer Topshop Unique, le label pointu de Topshop

Bonne raison n°1 : Topshop Unique fait la mode Bonne raison n°2 : des collections au style Unique Bonne raison n°3 : un succès Unique Bonne raison n°4 : un vrai tremplin pour les nouveaux créateurs british 4

Dirigée par Emma Farrow depuis 2012, Topshop Unique a présenté sa 22ème collection à la dernière Fashion Week de Londres. Désormais reconnue comme une marque de créateur branchée, Unique permet à Topshop de faire plus que de vendre de la mode : la faire.

LIRE LA SUITE
1 /4

Bonne raison n°1 : Topshop Unique fait la mode

Bonne raison n°1 : Topshop Unique fait la mode

Dès son lancement en 2001, Topshop Unique est devenue la caution mode de la chaîne de prêt-à-porter britannique. Créée pour consolider l'image branchée de Topshop, cette ligne haut-de-gamme a offert à la marque anglaise ses lettres d'élégance, de qualité et surtout une bonne dose de hype. En 2005, la marque fait ses premiers pas à la Fashion Week de Londres : elle est alors la première ligne de grande distribution à être inscrite dans un calendrier officiel. Un signe que Unique a su faire les efforts pour se détacher de l'image de fast-fashion qui définissait Topshop.

Et ce détachement se fait encore plus visible depuis l'arrivée d'Emma Farrow à la tête de la création en 2012. Depuis 3 saisons, cette forte-tête anglaise a su s'entourer d'une équipe de stylistes (dont la talentueuse Clare Richardson) ayant le même objectif qu'elle : faire des collections originales et qui sortent du rang conçues pour les filles qui cultivent leur propre style.

2 /4

Bonne raison n°2 : des collections au style Unique

Bonne raison n°2 : des collections au style Unique

A son arrivée, Emma Farrow a voulu révolutionner la marque : des vêtements tendances mais aussi faits pour vivre après le défilé. Avant son dernier show, elle confiait qu'il était important de créer des vêtements dans lesquels les filles allaient se sentir bien, mais qui avaient aussi une vraie patte de créateur.

Au programme, du masculin-féminin, des pièces classiques revisitées, des matières ainsi que des imprimés forts et tendances comme les motifs orientaux de la collection printemps-été 2014 qui nous avaient alors tapé dans l'œil. Les critiques sont unanimes : les collections sont une vraie bouffée d'air frais durant la Fashion Week de Londres et les professionnels du monde de la mode ainsi que les stars se pressent aux défilés. Le duo a réussi son pari.

3 /4

Bonne raison n°3 : un succès Unique

Bonne raison n°3 : un succès Unique

Kate Moss, Anna Wintour, Rihanna ou encore Kirsten Dunst... Le dernier défilé Topshop Unique était l'un des shows les plus prisés de la Fashion-Week de Londres, que ce soit en front row ou sur le podium où se sont croisées les tops très british Malaïka Firth, Cara Delevingne et Jourdan Dunn. Des shows à succès qui augurent ceux en boutique ou sur l'e-shop de Topshop. Vendues à des prix raisonnables pour du prêt-à-porter haut de gamme (de 78 à 900 euros), les créations Unique plaisent de plus en plus aux modeuses pointues du monde entier et de tous les âges.

Un succès qu'Emma Farrow relativise : si sa marque explose, elle poursuit son projet et ne cesse de réinventer Topshop Unique pour surprendre le public là où on ne l'attend pas. Cela voudrait-il dire que son histoire avec Topshop Unique n'est pas prête de s'achever ? Nous, c'est ce que l'on espère...

4 /4

Bonne raison n°4 : un vrai tremplin pour les nouveaux créateurs british

Bonne raison n°4 : un vrai tremplin pour les nouveaux créateurs british

Marque solidaire, Topshop Unique soutient depuis ses débuts bon nombre de créateurs britanniques issus de la nouvelle génération, les "Newgen". Ces jeunes pousses, dont ont fait partie les talentueux J.W. Anderson, Mary Katrantzou ou encore Christopher Kane (qui ont désormais leurs propres défilés), sont prises sous l'aile du géant anglais qui leur offre une scène internationale lors de chaque Fashion Week. Lors du dernier show en septembre 2013, Topshop Unique a sponsorisé les défilés de Simone Rocha, Michael van der Ham et une nouvelle fois le jeune J.W. Anderson, ainsi que la collection de manteaux de Christopher Raeburn, celle de couvre-chefs de Nasir Mazhar et la collection punk de Sister by Sibling.

Des collaborations et parrainages qui offrent de nouveaux talents à la mode londonienne et qui démontrent une nouvelle fois la volonté de Topshop Unique : plus qu'un label, un vrai mouvement.

Marie-Caroline Bougère

Dans ce diaporama :

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.