• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Sui He, le renouveau venu de Chine

Sui He, de Wenzhou à la Grande Muraille de Chine Sui He, à la conquête de l Sui He, la consécration d

Avec son visage à l'ovale parfait, sa grâce et sa gentillesse, le mannequin Sui He est l'une des premières asiatiques à avoir fait l'unanimité dans la mode. Une petite révolution qui ouvre la voie à une nouvelle génération de mannequins venus d'Asie.

LIRE LA SUITE
1 /3

Sui He, de Wenzhou à la Grande Muraille de Chine

Sui He, de Wenzhou à la Grande Muraille de Chine

Sui He est née en 1989 à Wenzhou, une ville côtière située dans la province de Zhejiang en Chine, au Sud de Shanghai. Plutôt du genre première de classe, Sui est aussi une fervente adepte de la natation dans sa jeunesse. En 2006, alors âgée de 17 ans et encore plongée dans l’univers du lycée, elle remporte la douzième édition du concours des Étoiles de mannequinat chinois. Ce concours de beauté compte parmi le trois plus importants en Chine, et a fait connaître aux yeux du monde entier les perles du mannequinat venues de Chine comme Mo Wandam. Mais aucune n’avait jusqu'a présent accédé à la popularité atteinte par Sui He.

La jeune fille a d’abord travaillé localement, avec de petits contrats. Elle commence à se faire la main doucement, pensant d’abord que le mannequinat ne serait qu’un job d’appoint. Les choses prennent une autre tournure lorsqu’elle défile pour Fendi en 2007. Le directeur artistique de la griffe, Karl Lagerfeld, a décidé de présenter sa collection printemps-été 2008 sur la Grande Muraille de Chine. Un souvenir mémorable pour le jeune mannequin qui fait ses premiers pas dans le monde des défilés.

© Cédric Buchet pour Vogue China juin 2012

2 /3

Sui He, à la conquête de l'ouest

Sui He, à la conquête de l

Après ce premier essai sur les podiums, elle signe un contrat avec l’agence de mannequin New York Model Management. L’agence, spécialisée dans les new faces la lance et la fait participer à la Fashion Week de la ville en janvier 2011. Sui He s’installe alors à New York dans un appartement du Lower East Side, le quartier populaire de l’arrondissement de Manhattan. À peine un mois plus tard, elle ouvre en grande pompe le défilé prêt-à-porter automne-hiver 2011 de Ralph Lauren, devenant ainsi le premier visage asiatique à ouvrir le show de la marque.

Immédiatement après les contrats pleuvent sur Sui He et elle enchaine les défilés, les couvertures de magazines, les éditoriaux et les campagnes de pub avec les photographes les plus prestigieux : elle devient dès 2011 ange de Victoria Secret, est shootée par Inez & Vinhood pour H&M, Terry Richardson pour Vogue Japon ou encore Patrick Demarchelier pour V Magazine, et la liste est encore longue...

© Inez & Vinoodh pour H&M Noël 2011

3 /3

Sui He, la consécration d'un visage asiatique

Sui He, la consécration d

En 2013, c’est la consécration pour le mannequin qui devient le premier visage asiatique à représenter marque de cosmétiques Shiseido pour la campagne printemps-été 2013. Elle a été choisie par le directeur artistique de la marque Dick Page, conquis par son intelligence et son sens de l’humour, qui voit en elle l’incarnation du visage Shiseido. Succédant à Maryna Linchuk et Raquel Zimmermann, Sui He a renouvelé son contrat et reste l'égérie fétiche de la marque de make-up japonaise pour l’été 2014. Une consécration assise par sa place au classement des modèles du site Models.com. Le site répertorie chaque année dans un classement les 50 modèles les plus en vogue dans l’industrie de la mode, selon les clients, marques, magazines et photographes. Sui He occupe en 2013 la 13ème place, devant Abbey Ley Kershaw. À la douzième place, ce n’est autre que sa compatriote Fei Fei Sun. À elles deux, elles ont ouvert la voie à une nouvelle génération de mannequins venus d’Asie.

Dans le milieu, Sui He s'est construit une bonne réputaion grâce à son sens de l'humour et sa gentillesse. En dehors de son activité de mannequin, elle fait partie du jury de l’émission China’s Next Top Model (version chinoise de America’s Next Top Model). Lorsqu’elle ne sera plus mannequin, Sui voudrait monter sa propre affaire en se tournant dé préférence vers la restauration. Peut être le prochain hotspot en terme de restauration ?

© Lachlan Baileypour Vogue China Février 2013
© Mario Testino pour Roberto Cavalli printemps-été 2013

 

Florence Abitbol
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.