• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir

Pleins feux sur Arizona Muse (de la mode)

Une mummy modèle Arizona, "Muse" intemporelle Un top-modèle précurseur

A seulement 24 ans, le top Arizona Muse a déjà plusieurs cordes à son arc. Mannequin, égérie, muse, icône et maman, glamour.fr revient pour vous sur le parcours hors du commun du top américain.

LIRE LA SUITE
1 /3

Une mummy modèle

Une mummy modèle

Avant d'être un modèle, Arizona Muse est une maman. Repérée à l'âge de 20 ans, elle tombe enceinte l'année suivante et met sans hésiter un frein brutal à sa jeune carrière pour se consacrer pleinement à sa grossesse. Apres la naissance de son fils Nikko en 2009, Arizona Muse voit l'opportunité de revenir dans le monde du mannequinat avec son agence Next Models. La toute jeune maman ne voulant pas se séparer de son fils, elle décide donc de quitter le Nouveau-Mexique pour emménager dans un appartement de Brooklyn et engage une nourrice à plein temps. Mère célibataire (on ne connait pas l'identité du père), Arizona Muse développe une véritable relation fusionnelle avec son fils, l'emmenant partout avec elle, entre shootings et autres fashion weeks. Elle fait d'ailleurs poser Nikko à ses côtés dans le magazine Visionnaire et le catalogue de la marque J.Crew. Une attitude hors du commun qui la différencie des autres modèles plus jeunes qu'elle.

2 /3

Arizona, "Muse" intemporelle

Arizona, "Muse" intemporelle

Son nom (qui n'est pas un pseudo) en est l'illustration parfaite : Arizona Muse n'est pas un mannequin comme les autres. Les rédactrices et créateurs voient en elle une réincarnation des tops de la grande époque, comme Linda Evangelista ou Stéphanie Seymour , célébrées comme de véritables icônes de mode pour leur charisme et leur beauté, plus que pour l'exactitude de leurs mensurations. Arizona Muse n'est d'ailleurs pas considérée comme un super body, à l'instar de Karlie Kloss ou Anja Rubik. Son corps musclé, sa cicatrice au genou et son côté garçon manqué ne l'ont pourtant pas empêchée de devenir égérie des plus grandes marques, notamment Yves Saint Laurent en 2011 ou Estée Lauder cette année. Mais Arizona explose véritablement en 2011, lorsque le top rencontre Isabel Marant. Dès lors, une relation très spéciale lie le top, à l'allure folk et rock, à la créatrice frenchie. Ouvrant tous ses shows, l'Américaine est devenue en quelques saisons la muse de la créatrice française, qui a fait d'elle l'égérie de sa campagne printemps-été 2012.

3 /3

Un top-modèle précurseur

Un top-modèle précurseur

Repérée à l'âge de 20 ans en casting sauvage, Arizona Muse, à l'époque blonde aux cheveux longs, explose en 2009 avec une nouvelle coupe courte désormais culte. C'est après la naissance de son fils que le top américain se coupe les cheveux et arbore dès 2009 un carré flou et plongeant souligné par les premiers bold eyebrows (sourcils épais) de la sphère fashion. Un signe distinctif célébré par tous les magazines et immédiatement copié par les modeuses du monde entier. Arizona Muse joue ainsi la différence avec un look prononcé, à la fois rock et féminin, qui illustre bien sa personnalité. Un petit côté provoc' qu'elle entretient en assumant sa bisexualité, le top ayant clairement affiché sa relation avec sa "meilleure amie" et mannequin Freja Beha Erichsen.

Sophie Gallay
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.