• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Focus : Aymeline Valade, le top cocorico

Une Frenchie à la conquête du monde Une dégaine de tomboy Mannequin, mais pas que

A presque 30 ans, le top français, muse de Karl Lagerfeld, est un des visages incontournables de la scène fashion. Physique androgyne et personnalité hors-du-commun, Glamour.fr vous dévoile les secrets de longévité d'un top atypique.

LIRE LA SUITE
1 /3

Une Frenchie à la conquête du monde

Une Frenchie à la conquête du monde

Phénomène plutôt rare, Aymeline Valade est française. Née le 17 octobre 1984 à Montpellier, elle est repérée dans les rues du vieux Nice en 1999 à l'âge de 15 ans, mais attend 10 ans avant de signer avec l'agence Women Management. Mais depuis 2009, la Française impose son visage atypique sur la plupart des défilés de la fashion week, en défilant notamment pour Chloé, Dolce & Gabbana, Louis Vuitton ou Versace. Et même si son nom n'est pas encore connu de tous, on reconnait  déjà son visage grâce aux nombreuses campagnes de publicité dont elle est l'égérie. En quelques années, la muse de Karl Lagerfeld et de Nicolas Ghesquière a d'ailleurs profité de ses origines pour représenter la mode française : Chanel, Lacoste ou Lanvin, des marques estampillées "bleu, blanc, rouge" qui n'ont pas hésité à choisir Aymeline Valade pour visage. Et la success story continue, puisqu'elle apparaît dans la série hommage Paris mon amour du numéro d'août 2012 du Vogue Paris, ou encore dans l'ouvrage de Karl Lagerfeld La Petite Veste Noire, aux côtés de Sarah Jessica Parker, Georgia May Jagger ou Vanessa Paradis.

2 /3

Une dégaine de tomboy

Une dégaine de tomboy

Aymeline Valade fait partie des pionnières du nouveau look androgyne de plus en plus prisé sur les catwalks. Un style tomboy qui ne date pas d'hier puisque la française a été repérée alors qu'elle faisait du skate dans les rues de Nice. Nouvelle chef de file des beautés froides, Aymeline Valade représente un nouveau type de beauté, plus masculine qu'auparavant : visage anguleux, joues creuses à l'allure racée, en opposition à la mode des babyfaces comme Daphné Groeneweld. Un physique particulièrement recherché depuis le grand retour du sporty chic et du minimalisme masculin. Très régulièrement choisie comme égérie pour des campagnes sombres et froides (on pense notamment à la campagne Bottega Venetta automne/hiver 2012/2013), c'est son rôle d'égérie pour la ligne sportive Lacoste Unconventional chic printemps/été 2012 qui a révélé son allure originale au grand public.

3 /3

Mannequin, mais pas que

Mannequin, mais pas que

A l'inverse des autres modèles, souvent plus jeunes, le parcours et la personnalité d'Aymeline Valade balayent les préjugés. Le mannequin, qui a grandi entre Chartres, Paris, Aix et Lyon, et qui a suivi ses parents à travers la France entière, refuse dès l'âge de 15 ans la possibilité d'une carrière de modèle, préférant continuer ses études de communication et de journalisme. Un exploit quand on sait que la belle ne savait pas lire à 11 ans. Personnalité complexe et à fleur de peau, le top fan de skate est également formé à la danse classique, deux activités aux antipodes qui expliquent son allure à la fois androgyne et gracieuse. Parallèlement au sport et à ses études, elle se passionne également pour le théâtre, la littérature, le cinéma, les voyages et le dessin. A presque 30 ans, Aymeline Valade porte un bagage d'expériences qui forge son caractère et sa dégaine inimitable, à l'origine de son succès et de sa longévité dans le monde de la mode. Un top à suivre !

Sophie Gallay
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.