• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Focus : Daphne Groeneveld, la nouvelle babyface néerlandaise

Lucky Daphne La Barbie extraterrestre La femme-enfant

18 ans et déjà incontournable, Daphne Groeneveld impose depuis plus de deux ans son étrange beauté enfantine dans toute la sphère mode. Glamour.fr revient pour vous sur le parcours sans faute d'un top ultra précoce.

LIRE LA SUITE
1 /3

Lucky Daphne

Lucky Daphne

Daphne Groeneveld est découverte par hasard par l'agence Women (qui représente entre autres Jourdan Dunn et Cara Delevingne) et dans les rues d'Amsterdam alors qu'elle faisait du shopping avec sa mère. Pas du tout préparée au monde de la mode, en seulement un an, la jeune Néerlandaise de 15 ans enchaîne les fashion weeks. Armani, Hogan, Clavin Klein, Prada, Pucci... toutes les grandes maisons s'arrachent ce mannequin atypique au profil résolument différent des tops du moment.

Mais sa carrière est officiellement lancée lorsqu'elle décroche la couverture de l'édition décembre 2011 du Vogue France aux côtés de Tom Ford, co-rédacteur en chef de ce numéro. Plus que la couverture shootée par Mert & Marcus, c'est le choix éditorial fait par Tom Ford et Carine Roitfeld de faire figurer de très jeunes filles habillées comme des femmes qui créé polémique, attirant tous les regards sur Daphne Groeneveld. Après ce coup de projecteur, et grâce au soutien de Carine Roitfeld, le jeune top néerlandais est choisi pour la campagne Printemps 2011 de Givenchy . Un première campagne qui en annonce d'autres, notamment celle de Prada pour laquelle elle sera la seule égérie, après que les quatre mannequins stars de la campagne (Natasha Poly, Saskia de Brauw, Candice Swanepoel, Abbey Lee Kershaw) se soient successivement désistées.

Une vraie bonne étoile !

2 /3

La Barbie extraterrestre

La Barbie extraterrestre

Véritable beauté atypique, le modèle aux lèvres pulpeuses fascine par son visage mutin. Souvent comparée à sa compatriote Lara Stone, sa blondeur et son côté candide font d'elle le modèle parfait, réincarnant une Brigitte Bardot moderne surfant sur la vague 60s qui a envahit les magazines depuis quatre saisons. Les marques n'hésitent d'ailleurs pas à jouer de son allure enfantine, l'associant à d'autres baby faces, à l'instar du top Lindsey Wixson avec laquelle elle partage les campagnes Miu Miu Automne/Hiver 2010/2011 et Versace pour H&M Automne 2011.

Mais son visage si particulier, à la limite de la beauté alien, lui permet d'incarner beaucoup plus de facettes féminines qu'une simple babyface. Un physique hors-du-commun qui devient rapidement sa signature.

3 /3

La femme-enfant

La femme-enfant

De plus en plus versatile, on en oublierait presque le très jeune âge de Daphne Groeneveld. A seulement 18 ans, le top d'1m79 affiche déjà au compteur 3 années sous les spotlights. Repérée à l'âge de 15 ans et immédiatement très demandée, elle reste cependant une grande adolescente. Pour preuve, malgré sa carrière internationale, Daphne Groeneveld habite toujours chez ses parents en Hollande. Pendant plus d'un an, elle n'a d'ailleurs pas pu défiler a Paris, n'ayant pas l'âge légal pour travailler en France fixé à 16 ans. Les rares interviews de la Néerlandaise laissent d'ailleurs transparaitre la fraîcheur du top qui se dit "fan de Doutzen Kroes et du film 2012". Chou !

Sophie Gallay
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.