• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Les 5 choses que Courrèges a révolutionnées dans la mode

style courreges

Avec son univers de manteaux courts, de jupes au-dessus du genou, de vinyle et de couleurs pop, dans les années 60 André Courrèges enterre le sérieux. Aujourd’hui il laisse en héritage une mode révolutionnaire par son esprit et sa gaieté.

1) La mini-jupe


© Pinterest @Histoire de mode


Si la paternité de la mini-jupe va à l’Anglaise Mary Quant, André Courrèges a le mérite d’avoir fait de cette pièce un vêtement de couture. Les jambes nues et les bottines plates aux pieds, elle signe le renouveau de la mode dans les années 60.

2) La petite robe blanche


© Pinterest @Histoire de mode


Couleur fétiche et omniprésente dans ses collections, le blanc est indissociable du style Courrèges. La pièce qui le met le valorise le mieux ? La robe trapèze. Avec sa coupe qui libère les hanches et dévoile les jambes au-dessus du genou, elle renvoie à l’allure futuriste d’une femme des temps modernes. Jacqueline Kennedy était une de ses adeptes.

3) Le blouson en vinyle


© Pinterest @Histoire de mode

Si le vinyle figure parmi les matières privilégiées du créateur français, André Courrèges l’impose dans le vestiaire des Françaises. Ses blousons courts aux tons pop s’arrachent encore aujourd’hui.

4) Une esthétique futuriste


© Pinterest @La Baronne Vintage


Avec Courrèges, les conventionnels défilés de mode changent de style : mini-jupes, robes trapèze, combinaison collants, un style spatial immortalisé en 1968 par Françoise Hardy. Mais la révolution Courrèges ne s’arrête pas là. Avec sa femme Coqueline, ils introduisent la musique sur les podiums, les mannequins souriants qui dansent. Un style à contre-courant.

5) L’inventeur du prêt-à-portable


© Pinterest @Du Vrai faux Vintage


Exit les tailleurs austères, avec Courrèges les mères désirent s’habiller comme les filles. Sa prédiction mode ? Le prêt-à-porter. Pantalons pour le soir, bottes plates, lignes géométriques, matières modernes, tons acidulés… le créateur français n’a jamais fait comme les autres. Soudain, les femmes découvrent une mode qui habille des corps en mouvement et correspond à leur état d’esprit avide de nouveauté.

LIRE LA SUITE
Ilaria Casati
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.