Actuellement en kiosque !

GL cover mag Juin/Juillet 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Qui peut s’offrir la nouvelle ligne de bijoux de Kanye West ?

Kim Kardashian porte des colliers Yeezy.

Après une collection de sneakers avec adidas et sa nouvelle ligne de vêtements "Calabasas", Kanye West dévoile maintenant une série de bijoux en or vendus à des prix exorbitants.

On le sait, Kanye West est du genre mégalomane. Et si l’on croyait qu’il s’était calmé ces derniers mois, depuis son passage en hôpital psychiatrique fin 2016, c’était sans compter sur sa nouvelle collection de bijoux venue compléter sa ligne Yeezy. Le rappeur a, en effet, dévoilé une série de colliers et de bagues en or inspirés par l’art italien. Jusque là, l’idée était plutôt bonne, jusqu’à ce qu’on découvre leur prix. Comptez pas moins de 9000 $ (environ 8500 €) pour un collier gravé de sculptures florentines datant des années 1300. Le plus cher ? Une double chaîne en or pour laquelle il faudra débourser plus de 13 000 $ (environ 12 300 €). Et si vous comptiez voir du côté des bagues si elles étaient plus abordables, oubliez cette idée. La moins chère est proposée à plus de 1500 $ (environ 1400 €).

Les seules personnes qui pourraient s’offrir un de ces bijoux ?

1. Kim Kardashian (évidemment) : c’est sa femme et elle est millionnaire. On pourrait même parler de "modique somme" dans son cas.

2. Bill Gates s’il a envie de se refaire une garde robe de rappeur bling.

3. Un(e) gagnant(e) à l’Euromillions qui ne saurait pas quoi faire de tout cet argent.

Si vous n’êtes pas l’une de ces 3 personnes, oubliez cette ligne de bijoux.


Chaîne en or 18k, Yeezy, 13 360 $.


Bague en or 18k, Yeezy, 1530 $.


Chaîne en or 18k, Yeezy, 11 960 $.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.