• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Pourquoi l'Adidas Superstar est le nouveau must-have

Adidas Superstar

Si 2014 fut l'année des Stan Smith, 2015 sera celle de la Superstar. 


La ligne pure et immaculée, les trois bandes sur le côté, le bout arrondi légèrement bombé : la nouvelle star d’Adidas, c’est elle. Des baskets simples au premier abord, qui n’ont jamais essayé d’enfiler le statut d’icône. Alors que pourtant il s’agit d’un must have des rappeurs, qui de Beastie Boys en passant par Run DMC l’ont longtemps chaussée, avant de devenir un classique de la culture street. Avec ce choix, Adidas tente de remplacer la Stan Smith, trop copiée et réinterprétée ces derniers temps. Et pour son retour sur le devant de la scène, la marque s’est dotée des meilleurs ambassadeurs de la planète : Rita Ora, David Beckham, Pharrell Williams et Damian Lillard, dont nous vous montrons la vidéo de la campagne ici.

Vers la fin de la Stan Smith ?

Il est vrai que depuis que les baskets sont les nouvelles chaussures à porter, les marques rivalisent d’imagination pour sortir tous les six mois « la » paire de tennis que tout le monde voudra porter. Mais rares sont celles qui s’adaptent à tous les styles. Consensuelle, la Stan Smith a ce mérite-là. Sauf qu’on s'est un peu ennuyées de les voir aux pieds de tout le monde. Dans la rue ou dans les magazines, sur Phoebe Philo et Caroline de Maigret, en passant par Raf Simons et les blogueurs du monde, on a beaucoup aperçu la Stan Smith. Au risque de voir le phénomène s’essouffler. Le nouveau comble du style aujourd’hui ? Porter l’Adidas Superstar qui (pour le moment) joue encore la carte de la discrétion.

LIRE LA SUITE
Ilaria Casati
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.