• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

COS célèbre la culture à Marseille avec une boutique éphémère

cos à marseille 2

Pour célébrer Marseille, capitale Européenne de la Culture 2013, la marque suédoise COS investit la cité phocéenne du 3 au 6 juillet avec une boutique éphémère et design.

 

COS, la petite sœur minimaliste du géant H&M, s'exportera pour la première fois quelques jours à Marseille avec une boutique éphémère. Toutes les modeuses marseillaises pourront donc venir shopper du 3 au 6 juillet une sélection des modèles emblématiques de la collection Printemps-Eté 2013, spécialement choisis pour l'occasion par Martin Andersson et Karin Gustafsson, directeurs artistiques du prêt-à-porter homme et femme.

Afin de célébrer Marseille, choisie en 2009 par le Conseil Européen des Ministres de la Culture pour être le point de rencontre des projets culturels européens en 2013, la marque suédoise a décidé de présenter ses pièces dans une structure entièrement en bois réalisée par l'atelier de conception artistique autrichien chmara.rosinke, et qui n'est pas sans rappeler le style épuré des boutiques parisiennes. Une collaboration fructueuse, les deux acteurs de la mode et du design partageant la même approche à la fois écologique, conceptuelle et artisanale du design. "Nous avons utilisé du bois de pin traité à l’huile de lin qui, selon nous, est du plus bel effet en accord avec les différentes matières des vêtements COS", expliquent Chmara et Rosinke, fondateurs de l'atelier chmara.rosinke.

Une collab mode et culturelle à ne pas louper !

Boutique éphémère COS, du 3 au 6 juillet 2013, Terrasse du Café des Épices à Marseille

 

LIRE LA SUITE
sophie gallay
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.