• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

1996 - 2014 : Nike retrace l'histoire du maillot de football brésilien

horiz

A l'occasion de la Coupe du Monde de football 2014 qui se tiendra cette année au Brésil, Nike, équipementier de la plus grande équipe du monde, revient sur l'histoire de ce maillot légendaire.


Surnommé "l'amarelinha" ou "le petit jaune" au Brésil, le maillot officiel de l'équipe nationale de football, s'il est aujourd'hui mondialement connu pour ses couleurs solaires, n'a pas toujours été jaune. Lors de la finale de la 4ème édition de la Coupe du Monde de Football, orgnaisée en 1950 par le Brésil, l'équipe nationale s'incline 1 - 0 face à l'Uruguay. Une défaite cuisante pour les Brésiliens, qui ne parviennent pas à digérer cet échec. "Le football est si enraciné au Brésil qu'il fait partie de sa culture. Il est difficile d'expliquer le rapport qu'ont les Brésiliens avec ce sport", explique Peter Hudson, ex directeur artistique Nike. Après avoir été blanc et bleu pendant plus de 50 ans, cet écueil pousse la Confédération Brésilienne de Football à proposer un nouveau maillot, synonyme d'un nouveau départ pour l'équipe. Le célèbre maillot jaune et vert, aussi identifiable que son drapeau, est né.

Ce n'est qu'en 1996 que Nike devient l'équipementier officiel de ce qui est alors la meilleure équipe de football du monde. Après de très nombreuses années où le maillot arborait un col en V, Nike revient à plus de simplicité avec un col rond. La marque sportswear affine également la silhouette, y apporte de la fraîcheur et de l'élégance. En 2002, Nike impose un style radicalement différent, avec des lignes nettes et un design plus dynamique, mais aussi plus agressif. Enfin, pour 2014, le label américain retrouve ses racines tout en faisant le choix de matériaux plus techniques et plus respectueux de l'environnement. Un maillot qui répond à la devise "cool under pressure" (serein même sous pression) pour cette nouvelle édition de la Coupe du Monde où les Brésiliens joueront à domicile. "C'est comme dessiner un second drapeau pour le pays", n'hésite pas à rappeler Martin Lotti, directeur créatif de Nike. Ce maillot, qui semble simple au premier abord, s'avère en réalité plus étudié qu'il n'y parait : on revient à un col V, le tissu est découpé au laser par endroit et le blason est plus gros qu'à l'accoutumée. La toile utilisée, composée de 96% de polyester recyclé et de 4% de coton, allie les propriétés thermorégulatrices du polyester et la sensation agréable du coton. Ne manquerait-il donc rien à ce maillot ? "Si !" s'empresse d'ajouter Martin Lotti, "une 6ème étoile...". Affaire à suivre !

1950


1996

1998

2000

2002

2004

2006

2008

2011

2012

2014

LIRE LA SUITE
Laurianne Melierre
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.