Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Qui paie véritablement le prix de votre T-shirt à 4 euros ?

Street style look T-shirt

Nous connaissons tous le fast-food. Eh bien la fast-fashion c'est à peu près la même chose : produire et vendre le plus rapidement possible des collections qui se renouvellent sans cesse. Mais à quel prix ?

La mode ce n'est pas uniquement de jolies pièces et des tendances qui changent d'une saison à une autre, c'est également l'une des industries les plus polluantes du monde. Afin de renouveler rapidement leurs collections, les marques bon marché emploient une main d'œuvre peu coûteuse et utilisent des fibres synthétiques (polyester, acrylique) au détriment de la planète. Aujourd'hui, c'est 70% des cours d'eau en Chine qui seraient pollués à cause de l'industrie textile. Mais ce n'est pas tout. Selon l'association Water Footprint Network, il faudrait 2 500 litres d'eau pour confectionner un simple T-shirt en coton et 8 000 litres pour un jean. Côté recyclage, ce n'est pas très glorieux non plus. Bien que l'enjeu soit de taille, les Français ne recyclent qu'un quart de leurs vêtements. 

Alors, existe-t-il des solutions pour pallier ces problèmes environnementaux ? Du moins, c'est ce que pense Livia Firth qui veut faire bouger les choses. Avec son agence de consulting Eco-Age, elle propose aux marques des alternatives durables afin de produire des pièces éco-responsables. C'est le cas de GucciStella McCartney ou encore Mark & Spencer qui ont déjà adopté la démarche. Peut-être est-il temps de prendre exemple et d'apprendre à consommer autrement...



LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.