• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment Alessandro Michele a-t-il décidé de révolutionner la maison Gucci ?

Comment Alessandro Michele a-t-il décidé de révolutionner la maison Gucci ?

Comme Burberry et Tom Ford, Gucci a décidé de réunir lors d’un seul défilé les collections homme et femme. Une annonce détonante, qui allonge la liste des bouleversements entrepris par le directeur artistique de la marque, Alessandro Michele.

Avec sa barbe épaisse et ses longs cheveux, Alessandro Michele a des faux airs de prophète. Après treize ans passés au sein de la maison Gucci, l’ancien bras droit de Frida Giannini a repris en janvier 2015 les rênes de l’enseigne italienne. Premier fait d’arme : il aurait réalisé sa première collection, masculine, en une semaine. Blouses romantiques, dentelles délicates, imprimés rétro... Le résultat séduit alors la presse et le créateur poursuit sur sa lancée. En une poignée de défilés, Alessandro Michele réussit à imposer un style frais, insouciant et différent.
 

Un style qui rencontre le succès

Sa signature ? Un air de 70s qui flotte dans le sillage des mannequins.  Les charmantes geeks du créateur aiment la couleur à la folie, les pantalons évasés et les chemises multicolores, toujours en soie. Cette atmosphère récréative se retrouve dans les joyeuses campagnes de la marque. Comme celle du printemps-été 2016, filmée à Berlin par Glen Lunchford. Un gang de cool kids dans un hôtel désert et un rooftop, entre chiens et loups. Avec Alessandro MicheleGucci s’offre une seconde jeunesse, gentiment délurée.
Pour définir ses nouveaux codes d'élégance, le créateur, qui a travaillé un temps à la direction des accessoires de la marque, mise sur des ceintures, des sacs, à l'empreinte visuelle forte. Avec, en guise de logo, deux G dorés entrelacés aux accents rétro prononcés, loin des traditionnels mors de la maison.
Et ça marche, puisque la marque enregistre une progression considérable de ses ventes en 2015, de près de 5% sur le seul dernier trimestre. 

Une vision androgyne de la mode

Sur les podiums se succèdent les mannequins, uniques. À l'image de Hari Nef, top transgenre qui a ouvert le défilé homme de la marque en janvier dernier. Une démarche peu surprenante de la part d’Alessandro Michele, puisque le créateur pratique avec brio le brouillage des genres au fil de ses collections. 
Alors si Alessandro Michele souhaite dévoiler l'homme et la femme au cours du même défilé, c'est sûrement pour de bonnes raisons. D'ailleurs, comme il l'a expliqué au magazine WWD, "cela me paraît naturel de présenter mes collections homme et femme en même temps. Cela correspond à ma manière de voir le monde aujourd'hui". Androgyne, comme en atteste ses collections depuis un peu plus d'un an.
Mais il faudra attendre 2017 pour assister à cette première collection mixte. Le défilé aura lieu dans le futur siège de la marque à Milan. On a hâte d’y être.
 

Les silhouettes androgynes de Alessandro Michele pour l'automne-hiver 2016-2017

 
 
 

LIRE LA SUITE
Tanissia Issad

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.