• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Cara Delevingne : "Je n'ai jamais voulu quitter le mannequinat"

Cara Delevingne : "Je souffre de dépression"

Après le succès de sa campagne pour Saint Laurent, Cara Delevingne s'est emparée de Twitter pour expliquer pourquoi elle était absente des podiums ces derniers mois.

Suite au succès du retour de Cara Delevingne dans la nouvelle campagne "La collection de Paris" pour Saint Laurent, la jeune femme en a profité pour clarifier les choses sur les réseaux sociaux. Contrairement à ce que disaient les rumeurs, le top de 23 ans a expliqué ne jamais avoir arrêté sa carrière de mannequin. Dans une série de tweets, Cara a déclaré souffrir de dépression au point qu'elle se détestait. " Je n'en veux pas à l'industrie de la mode. Je suis tellement chanceuse de faire ce métier, mais j'ai pris l'habitude de travailler pour essayer de m'échapper et j'ai fini par être complètement épuisée. Je me concentre maintenant sur le cinéma et m'éfforce de ne pas voir tous mes défauts, car je suis très douée pour ça."

Les rumeurs affirmant que la jeune femme arrêtait le mannequinat ont commencé l'année dernière et se sont propagées lorsque son agence Storm Models l'a supprimée de son site internet. En octobre 2015, elle avait notamment expliqué à la conférence Women in the World comment elle avait vaincu la dépression provoquée par son métier de mannequin. Depuis, le top s'est concentré sur sa passion pour le cinéma et a notamment joué dans La face cachée de Margo. Elle sera également à l'affiche de Suicide Squad pour l'été 2016.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.