• Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Mariage pour Tous : Noël Mamère victime de menaces et d'insultes en 2004

Mariage pour Tous : Noël Mamère victime de menaces et d

En ce jour d'adoption du Mariage pour Tous à l'Assemblée Nationale, Noël Mamère se rappelle, sur le site du Nouvel Obs, ce jour de 2004 où il avait célébré l'union de deux hommes et la violence qui s'en est suivie.

Alors que le texte de loi autorisant le Mariage pour Tous va être voté aujourd'hui à l'Assemblée Nationale, le député-maire de Bègles, Noël Mamère, revient sur le jour où, en 2004, il avait marié un couple gay. Sur le site internet du Nouvel Obs, l'élu raconte comment s'était déroulée la cérémonie et le mois qui l'avait suivi.

"Lorsque j'ai annoncé que j'allais marier deux hommes, j'ai ensuite dû mener un combat quotidien contre le gouvernement, contre la justice, contre les journalistes qui me reprochaient de chercher les caméras, les micros et la lumière", explique Noël Mamère. "En deux mois, j'ai reçu plus de 4000 lettres d'insultes. Dont dix d'un médecin, qui, à la fin de sa 11ème lettre, avait dessiné un four crématoire. Ces gens m'ont écrit des choses insupportables... J'ai reçu des lettres avec des traces d'étron, des dessins effrayants", poursuit-il.

Dans son billet, l'élu EELV aborde également les réactions de certains hommes politiques, qu'il juge parfois trop violentes : "Une heure après (la cérémonie, ndlr), Dominique de Villepin, alors ministre de l'Intérieur, n'a rien trouvé de mieux à faire que de tenir une conférence de presse comme s'il y avait urgence, pour annoncer que la France était menacée de déstabilisation. Il m'a suspendu de mes fonctions de maire pendant un mois en annonçant que tout autre maire qui tenterait de faire comme moi serait révoqué". Pour ce jour que certains jugent historique, Noël Mamère fera l'explication de vote à l'Assemblée Nationale, pour marquer le symbole.

Pour lire l'intégralité du texte, cliquez ici.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

 

LIRE LA SUITE
Amélie Frantelle
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.