Peut-on vraiment porter le hotpant ?

Avec les cropped top et les mules, l’arrivée des hotpants est sans doute l’un des plus gros défi mode des ces dernières saisons : par hotpant, on entend un short très court et très moulant à la taille plutôt haute. Cette coupe était très présente en lingerie depuis plusieurs années déjà, favorisée par le mouvement burlesque qui s'ancre dans les années 50 et les silhouettes de pin-up bien gainées, mais son apparition dans le dressing du quotidien est plus récente. Alors comment peut-on adopter facilement cette tendance sans passer pour une pâle imitation de Dita Von Teese ? D’abord, on évite de faire trop lingerie justement,  en ne combinant pas hotpant + brassière (ce qui est assez joli, mais pas franchement hyper portable). Ensuite, on choisit un modèle qui tire plus vers le mini-short que vers la culotte gainante (pas de matières satinées par exemple, et des détails pantalon comme les passants de ceinture ou la braguette). Enfin,  pour être plus à l’aise et ne pas se sentir en sous-vêtement, on porte un top un peu couvrant sans être oversize, car il devra de toute façon être rentré dans le hotpant (un tee-shirt loose légèrement chauve-souris, une chemise en jean très fine, voire une petite veste courte esprit cardigan comme sur cette silhouette Sessùn).

image description

L’appli FAQ du look

toutes les réponses à vos questions mode
maintenant sur iphone

télécharger appstore

POSEZ VOTRE QUESTION
À LA RÉDACTION!

Toutes les questions soumises sont propriété de Glamour.
Elles pourront étre utilisées, éditées sur tout support.
J'accepte de recevoir la Newsletter Mode de GLAMOUR.