10 bonnes raisons de préférer les amours de vacances

Chaque mercredi, retrouvez l'une des listes emblématiques du magazine sur Glamour.fr.

amour vac vert
© Getty images -

1- Vous ne savez pas quel look il a dans la vraie vie, peut-être qu’il porte des jeans trop courts, façon feu de plancher et des tee-shirts moulants siglés au nom de son équipe de foot. Dans la vraie vie, il a peut-être la classe de Jean-Marie Bigard. Mais pour l’heure, vous êtes sur la plage, il a les pectoraux musclés et, la vraie vie, vous n’avez pas à vous en soucier.

2- Même le fait qu’il soit serveur dans un bar branché de la capitale, ou pire, comédien "sur le point de décrocher un rôle mortel", n’a pas la moindre importance.

3- Vous avez déjà un petit ami à temps plein, qui risque de ne pas apprécier ce surbooking sentimental si vous rameniez ce joli blond décoloré dans vos valises.

4- A vrai dire, ça faisait longtemps que vous aviez envie qu’un mec vous parle des étoiles, invente le nom des constellations avec un air inspiré, genre : "Regarde, celle qui a une forme de chameau, c’est Confucius l’emphatique." Et vous de faire semblant de vous extasier, les yeux brillants comme dans un dessin animé.

5- Il ne vous verra jamais en repousse d’acné due à une overdose de menus pizzas et d’insomnies professionnelles. Il ne verra jamais ces cernes qui vous font un joli regard de panda. Il ne verra jamais ces poils qui s’allongent insidieusement sous votre jean à l’automne. Et vous aurez l’immense satisfaction de penser qu’il existe un homme sur cette planète qui vous croit parfaite.

6- Oyo, un village club Med en Tunisie. Dans ce no man’s land social, personne ne vous connaît. Vous pouvez donc en toute tranquillité vous inventer une vie d’humanitaire façon Indiana Jones : "Je suis arrivée juste avant le tremblement de terre et j’ai sauvé toute une famille de Coréens qui campait au bord de la mer Rouge." Et, à condition de bien connaître la géographie, vous lirez dans ses yeux une admiration d’ordinaire réservée aux héroïnes de romans.

7- Jusque-là le Kama-sutra était une invention débile de magazines féminins. Un truc que vous n’auriez jamais osé mettre en pratique avec un mec susceptible de raconter vos exploits à des connaissances communes, une fois votre rupture consommée.

8- A moins qu’il ne voyage avec sa mère (ce qui le rend infréquentable parce que vous avez toujours fui les Tanguy), vous n’aurez jamais à faire la connaissance de ses parents autour d’un rosbif dominical.

9- Les histoires de vacances sont plus faciles à regretter parce que, plus l’avion met de kilomètres entre vous et lui, plus ce garçon vous semble idéal.

10- Et ça fait toujours de la matière,des souvenirs qui réchauffent, à ressasser l’hiver par une nuit un peu triste, un peu solitaire.