14 raisons de se mettre au vélo

Chaque mercredi, retrouvez l'une des listes emblématiques du magazine sur Glamour.com.

vélo
© Abaca -

1- Au départ, il y a un calcul très simple : 4 pleins d’essence par mois à 50 euros, ça fait combien de sacs Chloé qui partent en fumée chaque année ?

2- Au bureau, toutes les filles font ou du vélo ou du yoga. Mais bon, vous, le yoga, la position de l’arbre, perchée sur un pied, les bras au ciel, vous sentez que ce n’est pas exactement votre truc.

3- Vous allez enfin pouvoir régler votre problème d’écolo-schizophrénie. D’un côté, je suis quelqu’un de bien, je trie mes ordures, le papier à gauche le verre à droite. De l’autre, je prends ma voiture pour aller acheter du pain, je suis une horrible pollueuse. Ah mon Dieu, mais qui suis-je réellement ?

4- Vous allez enfin pouvoir insulter, comme tout le monde, ces connards d’automobilistes.

5- Hypocritement, vous expliquez que "c’est incroyable les merveilles architecturales qu’on découvre en pédalant". En réalité, ça vous a surtout permis de repérer une miraculeuse petite boutique qui a toute la dernière collection Isabel Marant.

6- Quand ils se croisent, les automobilistes se font des bras d’honneur. Quand ils se croisent, les cyclistes se font des sourires complices. Après il s’agit juste de choisir son camp.

7- Et puis, ce sera l’occasion de réapprendre à vous maquiller. D’ordinaire, le matin, vous faisiez ça au volant. Mais le vendeur chez Decathlon était formel : tenter de se mettre du mascara en pédalant nuit gravement à la santé.

8- Rouler en voiture ou circuler en métro, ça n’a jamais fait un joli cul sur la plage.

9- Pour autant vous ne serez pas obligée de suivre tout le Tour de France à la télé.

10- Ni vue, ni connue, vous vous offrirez le plaisir irrésistible de prendre un sens interdit.

11- Vous allez enfin pouvoir faire le "coup du déraillage". Dès que votre chaîne de vélo lâche, vous vous arrêtez sur le bord de la route avec un air d’idiote désespérée jusqu’à ce qu’un inconnu offre son aide. Il paraît que ça marche à 99%.

12- Pour celles qui aiment le genre mec à casquette, c’est l’occasion ou jamais de flirter avec Olivier Besancenot.

13- Vous avez désormais une excuse toute prête pour ces jours où vous venez travailler en jogging du dimanche : "Ben quoi, je fais du vélo, moi. Tu voudrais que je pédale en minijupe et talons ?"

14- Et si vous osez la tenue girlie, jupette à fleurs et compagnie, les autres filles vous considèrent comme une héroïne des temps modernes.