• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Recettes : mon goûter régressif façon "Super Supérette"

Les Palpitants, façon Palmito© Les Pitchounets, façon Pitch© Les Délicieux, façon Kinder Délice© Les épicières de La Super Supérette 4

Lucie et Mélanie, deux copines foodistas, se sont lancées via leur blog, La Super Supérette, dans le défi culinaire le plus intelligent du moment : reproduire les friandises industrielles les plus connues dans leur propre cuisine, sans chaîne de fabrication élaborée ni méchants produits.

LIRE LA SUITE
1 /4

Les Palpitants, façon Palmito©

Les Palpitants, façon Palmito©

Temps de préparation :
15 minutes à tout casser…

Ingrédients :
Une pâte feuilletée pur beurre
Du sucre roux
1 œuf

Préchauffez le four à 180°C. Étalez la pâte feuilletée. Avec un rouleau à pâtisserie, faites en sorte que la pâte soit plus ou moins carrée… Cassez l’œuf dans un bol. Battez-le sans hésitation avec une fourchette. À l’aide d’un pinceau de cuisine (ou d’un doigt propre), badigeonnez la pâte d’œuf. Puis saupoudrez de 2 cuillères à soupe de sucre roux.

Repliez le côté gauche du carré vers le centre. Repliez ensuite le côté droit du carré vers le centre. Si vous suivez bien, vous obtenez alors un rectangle… Re-badigeonnez d’œuf et re-saupoudrez de 2 cuillères à soupe de sucre roux.

Repliez encore vers le centre, et renouvelez l’opération œuf-sucre. Et hop, une dernière fois encore. Vous obtenez donc un beau boudin ! Découpez ce boudin en tranches de 0,5 cm de largeur (pour plus de croustillant) ou de 1 cm (pour plus de fondant…). Si le boudin est trop mou pour être découpé, vous pouvez le laisser reposer au réfrigérateur.

Déposez vos Palpitants sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 20 minutes : les biscuits doivent être gonflés et bien dorés.

2 /4

Les Pitchounets, façon Pitch©

Les Pitchounets, façon Pitch©

Ingrédients (pour 6 généreux Pitchounets) :
350g de farine
50g de beurre
50g de sucre
20 cl de lait
1 jaune d’œuf
1 sachet de levure de boulanger
1 cuillère à café de sel
De la bonne confiture de fraises (ou d’un autre fruit !)

Faites tiédir le lait au micro-onde ou à feu doux. Versez le sachet de levure de boulanger dans ce lait tiédi. Faites fondre le beurre tout doucement, dans une casserole ou au micro-onde. Ajoutez le sucre. Mélangez ensuite le lait et le beurre sucré…
Versez la farine dans un grand bol. Ajoutez le mélange de liquides et le sel. Mélangez un peu à la fourchette, puis allez-y allégrement à la main. Pétrissez la pâte jusqu’à ce qu’elle ait belle allure. Si elle est trop collante, ajoutez un peu de farine. Si elle est trop sèche, ajoutez un nuage de lait…

Couvrez d’un torchon propre, et laissez montez (si possible dans un endroit un peu chaud) pendant 30 minutes. Installez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Façonnez des pâtons, appuyez bien au milieu pour obtenir une sorte d’ovale. Au milieu de cet ovale, déposez un trait de confiture. Puis refermez les côtés de l’ovale, en soudant bien, de façon à former un Pitchounet ayant une bonne tête de pain au lait… Laissez montez encore 30 minutes. Préchauffez le four à 200°C.

Avec un pinceau de cuisine (ou un doigt propre), badigeonnez le jaune d’œuf sur les Pitchounets. Faites cuire au four pendant environ 15 minutes. Croquez les Pitchounets sans état d’âme, au petit déj ou au goûter…

PS : On peut bien sûr remplacer la confiture par un trait de chocolat fondu, du dulce de leche ou carrément une barre de chocolat entière. Autre variante : ajoutez à la pâte des pépites de chocolat. Ou des morceaux de fraises fraîches ! Laissez-vous aller.

3 /4

Les Délicieux, façon Kinder Délice©

Les Délicieux, façon Kinder Délice©

Ingrédients (pour 10 gâteaux) :

Pour la génoise au chocolat
3 œufs
75g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
50g de Maïzena
25g de farine
30g de cacao non sucré
1/2 sachet de levure
1 pincée de sel
(1/2 verre de cantine de lait si besoin)

Pour la mousse blanche
200g de mascarpone
50g de sucre glace
2 sachets de sucre vanillé

Pour la couche de chocolat brillante
10cl de lait
30g de cacao amer
30g de sucre glace
1/2 c. à c. d’agar-agar
1 c. à c. d’eau de vie

Pour la couverture
150g de chocolat noir
100g de chocolat au lait

Pour la génoise au chocolat… Préchauffez le four à 180°C. Séparez les blancs des jaunes. Mélangez bien les jaunes avec les sucres puis ajouter la farine tamisée, la Maïzena, le cacao et la levure. Si c’est trop sec, ajoutez un peu de lait. Battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Incorporez-les doucement au mélange. Mettez la pâte dans un moule rectangulaire (ou dans un moule rond. Il y aura plein de chutes mais c’est pas grave parce que c’est bon) recouvert de papier sulfurisé ou beurré et fariné. Faites cuire 20 petites minutes, laissez refroidir et démoulez. Découpez des rectangles d’environ 5 sur 10cm. Coupez-les en deux pour obtenir deux couches de biscuit.

Pour la mousse blanche… Battez le mascarpone au batteur électrique et ajoutez peu à peu les sucres. Tartinez la génoise au chocolat de crème au mascarpone, refermez le gâteau et réservez au frais.

Pour la couche de chocolat brillante… Mélangez dans une casserole le cacao, le sucre, l’agar-agar, et diluez avec le lait. Portez à ébullition une minute, en remuant tout le temps. Étalez au couteau une fine couche de ce mélange sur le dessus des gâteaux et remettez au frais.

Pour la couverture… Faites fondre les chocolats au bain-marie ou au micro-onde. Avec un couteau, nappez ce mélange sur les gâteaux montés. Laissez prendre au frais pour que le chocolat durcisse.

Pour le style, vous pouvez garder un peu de chocolat fondu, le mettre dans une seringue à décorer les gâteaux et dessiner des zig-zags sur le dessus.

À conserver au frais ! Si vous les transportez dans votre cartable, enveloppez-les de papier kraft ou de papier sulfurisé.

PS : Un paquet de 10 Kinder Délice© de 42g chacun coûte 3,29 euros, soit 7,80 euros le kg. D’après les calculs de l’épicière Mélanie, 10 gâteaux Délicieux de 72 g chacun coûtent 8,50 euros, soit 11,80 euros le kilos. Bon, d’accord, cette fois-ci, le home made est carrément plus cher. Mais c’est fait maison et c’est un délicieux objet de fierté !

4 /4

Les épicières de La Super Supérette

Les épicières de La Super Supérette

"À 10 ans, on expérimentait nos premiers gâteaux, on lisait le Je sais cuisiner de Ginette Mathiot avec passion (si, si !) en reproduisant jusqu’à plus faim le numéro 1485-Crêpes Ordinaires, et on testait toutes les recettes d’Astrapi. Quelques années plus tard, on se croisait dans les couloirs de la rédaction de ce mythique magazine. Après quelques discussions et tergiversations ludo-gastronomiques naissait l’idée de La Super Supérette…"

C'est donc sur leur lieu de travail que se sont rencontrées Mélanie, 26 ans, graphiste, et Lucie, 24 ans, journaliste. Ainsi, de leur passion commune pour la cuisine et les saveurs d'enfance vit le jour La Super Supérette, blog ultra visuel qui met l'eau à la bouche même quand on vient de sortir de table (et de manger un cassoulet). Leur concept ? Reproduire à la maison les produits les plus connus de nos supermarchés avec moins de sucre, sans huile de palme ou encore additifs et colorants. Une initiative fun et ludique qui fait un (petit) pied-de-nez à l'industrie agro-alimentaire.

Retrouvez toutes les recettes de Mélanie et Lucie sur http://www.lasupersuperette.com/ !
 

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.