• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Alerte à la soupe !

Alerte à la soupe

On est toujours convaincues qu’une bonne soupe c’est 100% de bénéfices nutritionnels pour une poignée de calories. Et pourtant, après enquête, nous nous sommes rendues compte que toutes les soupes n’étaient pas nos amies. Verdict.

Les soupes aux légumes ravissent les plus gourmandes parce qu’elles sont appétissantes et qu’elles facilitent la vie. L’idée selon elles : manger peu pour maigrir plus vite. Mais gare aux idées reçues. Virginie Balès, nutritionniste-diététicienne, nous explique la bonne attitude à adopter face aux soupes vendues en grande surface.

Il y a quoi dans la soupe de légumes ? « Essentiellement de l'eau. Selon qu'on y ajoute huile, crème ou beurre, elle peut apporter des lipides. On trouve aussi des glucides et pas mal de sel en général. »

Les soupes font-elles maigrir ? « Ce ne sont pas les soupes qui font maigrir mais le fait de ne plus rien manger. En général, les bons mangeurs de soupe n’ont pas de problèmes de poids mais en manger pour se délester de quelques kilos n’est pas la solution la plus efficace. Il ne faut surtout pas les utiliser comme coupe faim dans la journée. C'est très mauvais pour l'organisme. »

Quelle attitude adopter lorsque l'on choisit sa soupe ? « Il faut s’intéresser à la densité énergétique des aliments, on la lit sur les paquets d’emballage : une soupe peut très bien ne pas contenir de calories mais à l’inverse être très riche en fibres et minéraux. On essaie de privilégier le plus possible les teneurs en légumes. Ils apportent beaucoup de fibres et de minéraux, éléments indispensables à un bon équilibre alimentaire. Faire attention aussi à la quantité de sel car il est facteur de maladies cardiovasculaires. » Bon à savoir : Le sel est une source de sodium, très mauvaise pour la régulation de la tension artérielle. C'est pourquoi il faut le consommer avec modération : ne pas dépasser les 5g de sel par jour soit moins de 2g de sodium par jour, rapporte l'OMS. Une brique de soupe contient plus de 40% du maximum recommandé.

Quelles soupes privilégier ? « On privilégie surtout les soupes à base d’huile d’olive ou de colza. Ce sont les deux meilleures huiles que notre organisme puisse avoir car elles sont très bien équilibrées. Manger une soupe bio va avec l’état d’esprit du consommateur. Elle apporte moins de pesticides, les ingrédients contiennent moins de conservateurs mais ce n’est pas ce qui fait d’elle une soupe plus recommandée. Elle apporte autant de calories qu’une soupe 'normale'. » Le meilleur pour l'environnement ne va pas forcément de paire avec le meilleur pour la ligne. Une soupe peut être bio et contenir de l'huile de palme : elle n'aura pas de pesticides mais à l'inverse beaucoup d'Omega 6 qu'on consomme déjà en très grande quantité. « Dans les soupes maison, la grande différence ne se situe pas dans la composition mais au niveau du goût. » Attention à ne pas trop saler, même à la maison.

Le régime à base de soupe, une bonne idée ? « La soupe est très saine mais on ne peut pas se nourrir que de ça pour avoir une alimentation équilibrée. Les risques sont variables : en général, quand on perd 5 kilos, on en prend 10 dans les mois qui suivent. Toute hygiène alimentaire déséquilibrée se paye derrière. Il n'existe pas de réglementation en France pour l'apport en sel mais les marchands de soupe tentent de diminuer sa quantité dans leur préparation. Si les soupes de légumes apportent minéraux et fibres, elles ne contiennent pas plus de protéines. Le danger : une fonte musculaire (perte des muscles) et une reprise de poids. On ne trouve pas non plus de vitamines dans les soupes, elles sont détruites avec la chaleur au moment de la cuisson. »

La plus protéinée

New Covent Garden, lentilles et bacon fumé

Cette soupe fraîche sans additifs est riche en protéines. Elle se conserve peu longtemps : c'est le prix à payer pour savourer une bonne soupe tout en gardant une hygiène alimentaire saine.

Calories : 77
Protéines : 4.7 g
Glucides : 10.3 g
Lipides : 1.9 g
Sel : 0.8 g

La plus naturelle

Knorr, soupe rouge

Même s’il n’y a 'que' 56 % de légumes dans cette soupe, le reste est plutôt naturel : eau, huile d’olive, jus de betterave, acérola ...  et surtout sans additifs.

Légumes : 56 %
Calories : 50
Protéines : 1 g
Glucides : 6 g
Lipides : 2 g
Sodium : 0.23 g
Sel : 0.6 g

La plus bio

Bjorg, velouté courgette épeautre

Les plus de cette soupe : l’absence d’épaississants, de pomme de terre et d’additifs. Une présence d’huile d’olive en plus de la crème fraîche. Une soupe à la fois bio et légère.

Eau, Légumes : 25 %
Calories : 26
Protéines : 0.6 g
Glucides : 1.5 g
Lipides : 1.9 g

La plus équilibrée

Liebig, velouté de légumes du soleil

60 % de légumes variés et pas de pommes de terre, c’est plutôt rare dans la gamme des soupes en brique. Et en plus, elle est cuisinée à l'huile d'olive pour une alimentation bien équilibrée.

Calories : 35
Protéines : 0.8 g
Glucides : 4.6 g
Lipides : 1.5 g
Sodium : 0.30
Sel : 0.75 g

LIRE LA SUITE
Anabelle Chaumun
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.