• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Dans l’appart’ d’Alix Thomsen

Rencontre avec Alix Thomsen Dans l’entrée Dans l Dans le salon 18

La jeune créatrice de la marque Thomsen nous a ouvert les portes de son appartement parisien.

LIRE LA SUITE
1 /18

Rencontre avec Alix Thomsen

Rencontre avec Alix Thomsen

Lorsqu’on s’aventure dans l’appartement d’Alix Thomsen, il faut comprendre que nous sommes aussi chez Lionel Bensemoun, fondateur avec André de l’agence d’évènementiel La Clique (Le Baron, c’est eux !) et réveilleur de nuits parisiennes. Mélange improbable ? Pas du tout, car la douce Alix et son amoureux festif sont hautement complémentaires. En plein Faubourg Poissonnière, ces passionnés de tapisseries et de jouets en tout genre ont trouvé l’alchimie ultime pour rendre cool robots flashy et meubles chinés. "Je me complais vraiment dans la contradiction, dans ce qui n’est pas lisse, là où les époques s’entrechoquent", murmure la créatrice de Thomsen, marque éponyme d’uniformes bobo simples et cool, à mi-chemin entre les lignes épurées d’A.P.C. et le preppy chic de Surface to Air.  Bref, une belle dose de branchitude mixée à une pincée de réserve… et de quotidien, puisque Alix est maman d’une petite fille de deux ans et que son compagnon a un fils d’une précédente union. Bienvenue dans l’univers extravagant, chic et familial d’Alix Thomsen.

2 /18

Dans l’entrée

Dans l’entrée

"Là, c’est clairement l’univers de Lionel. Les robots, c’est une collection qu’il a commencé il y a longtemps, et qu’il a arrêté y a longtemps aussi. C’est toujours un enfant, avant il y en avait quinze fois plus. Mais à chaque fois qu’il a déménagé, il en a oublié un peu partout."

3 /18

Dans l'entrée

Dans l

"C’est un petit montage mis en scène par ma sœur. Des photos de moi avec mon père lors d’un mariage, avec Lionel pour les 7 ans du Baron, alors que j’étais déguisée en scout pour un thème "uniforme". Avec ma meilleure amie Léa Seydoux, lors du festival du Film romantique, à Cabourg, il y a 2 ans. Elle a d’ailleurs eu le Swann d’or de la meilleure actrice en 2012, pour les Adieux à la Reine."

4 /18

Dans le salon

Dans le salon

"Un meuble années 30 trouvé sur eBay, acheté à l’affect, qui a dû couter 400 euros. La broc' reste pour nous le meilleur moyen de trouver du mobilier de bonne qualité à moindre frais… La maquette de l’Empire State Building, c’est un cadeau, trouvé dans une broc' aussi, un vrai coup de cœur comme les petites figurines en dessous. En fait, c’est comme pour ma marque, je déteste tout paramétrer. Tout est acheté séparément, et après je m’amuse à harmoniser... je crois beaucoup en l’accident."

5 /18

Dans le salon

Dans le salon

"Non, je ne fais pas de surf, mais encore une fois, tous les éléments se mélangent à merveille ici."

6 /18

Dans le salon

Dans le salon

Livres, rouleaux de tissus et tapisseries : un condensé de l’univers Thomsen.

7 /18

Dans le salon noir

Dans le salon noir

"C’est le lieu pour être en famille. Là, c’est le trône de notre fille Blanche, où elle boit son lait et regarde La Petite taupe. On s’y retrouve pour discuter, travailler, regarder un truc ou boire le thé. C’est vraiment la pièce pour chiller."

8 /18

Dans le salon noir

Dans le salon noir

"Le piano, Lionel en joue un peu... et des instruments de musique dans un appart’ je trouve ça beau. C’est Raphaël Hamburger -le fils de France Gall et Michel Berger- qui est le parrain de Blanche, qui nous l’a offert.

9 /18

Dans le salon noir

Dans le salon noir

"Un papier peint, trouvé chez Au fil des couleurs. J’ai réalisé qu’au bar Le Pompon, ils avaient le même… J’aime beaucoup les motifs qui racontent une histoire, j’ai besoin d’avoir des infos visuelles. L’armoire, je l’ai également achetée sur eBay, puis je l’ai repeinte. A la boutique aussi, j’ai retapissé plein de vieux meubles avec des imprimés Thomsen, pour faire cohabiter meubles anciens et tissus plus dynamiques. Je n’aime pas le côté froid du design, c’est tellement plus convivial lorsque les meubles ne font pas peur."

10 /18

Dans la salle de jeu

Dans la salle de jeu

"Je viens d’une famille de 5 enfants et je joue avec Blanche dès que possible. Livres, coloriages, tout y passe. Ma belle-sœur -qui est sa voisine- et ma sœur ont eu des enfants presque en même temps que moi… donc cette salle sert beaucoup. C’est vraiment un petit nid, comme une envie de recréer le cocon maternel. Et encore une fois, on retrouve l’univers jouets et broc de Lionel, qui se confronte à mon style de tapisseries à l’ancienne. Il s’est réellement passé un truc entre nous deux."

11 /18

Dans la chambre

Dans la chambre

"On regarde nos films ici, sur le rétroprojecteur. Récemment, j’ai adoré le dernier Polanski, Carnage, adapté de la pièce de Yasmina Reza. Sinon, nous passons tout notre temps dans le salon noir. On nous a offert cette affiche du Festival de Chaumont. La console vient de l’association CSAO, montée par la maman de Léa Seydoux. Tout est fait de récup’ et retravaillé avec élégance."

12 /18

Dans la chambre

Dans la chambre

"Je chine énormément dans le quartier. Le 9ème est une vraie mine d’or en termes de brocantes itinérantes, notamment avenue Trudaine. Encore une fois, j’adore cet assemblage bureau seventies et tapisseries bourguignonnes. L’agencement et la logique visuelle c'est ma partie, sinon ça me stresse !"

13 /18

Dans la chambre de Blanche

Dans la chambre de Blanche

"J’aimais bien l’idée de ne pas faire une chambre de petite fille comme on l’imagine. Bon, les Poulbots, c’est Lionel, moi je trouve ça très moche. Tous les codes de l’enfance sont réunis, mais voilà, avec ce tapis, ces rideaux, ça pourrait être une chambre de jeune fille. Il faudrait d’ailleurs que je me débarrasse du lit à barreaux…"

14 /18

Dans la chambre de Blanche

Dans la chambre de Blanche

"… car elle dort désormais dans ce grand lit. Ici, pas de rideaux rose bonbon, de frises ou de papillons. Les poupées proviennent de la CSAO, je les adore."

15 /18

Dans la chambre d'Oscar

Dans la chambre d

"C’est le premier fils de Lionel. La moto, gros succès auprès de… Blanche. Tous les deux dessus, c’est un peu Bonnie and Clyde. En fait, cette pièce a été très simple à réaliser vu que Lionel et lui partagent le même univers !"

16 /18

Dans le dressing

Dans le dressing

"Voilà l’essence de ma marque : la chemise que l’on porte comme un t-shirt et qui devient un basique au quotidien. Là il y a 3 collections différentes. Les fleurs, c’était la première, avec les boutons en nacre. La forme est similaire pour les trois, et je renouvelle le style grâce aux imprimés. La chemise girafe est en soie, pour être originale tout en douceur."

17 /18

Dans le dressing

Dans le dressing

"Cette robe de soirée est une Yvan Mispelaere. J’ai été son assistante lorsqu’il a monté sa propre maison, avant de rejoindre Chloé et maintenant Diane von Furstenberg. Je le connais bien, c’est lui qui m’a appris le métier. Mes chaussures : des escarpins noirs vernis à semelles rouges Louboutin, ou comment entretenir une histoire d’amour avec toutes les femmes !"

18 /18

Dans le dressing

Dans le dressing

"J’ai acheté ce chapeau à New York, et les escarpins sont de chez Robert Clergerie, de l’année dernière. Ils sont devenues des classiques pour moi, car ils vont avec tout. Cette année, Carven a d’ailleurs fait une collaboration avec cette marque, une collection tout en paille. Le foulard, ma pièce préférée, appartenait à ma mère, c’est un vintage Yves Saint Laurent que je porte aussi bien dans mes cheveux qu'autour de la taille. Et enfin le blouson, un perfecto Acné, cadeau de Noël de mon chéri. Moi je ne me serais jamais permise de l'acheter, lui n’a pas hésité. J’étais juste super émue."

A voir aussi sur Glamour.fr :
Dans la maison de Gabriella Cortese
Dans l’appart de Nadège Winter
Dans l’appart de Fafi
Dans l’appart de Juliette Swildens
Dans l’appart d’Amélie Pichard

Dans l'appart d'Inès-Olympe Marcadal

 

Jérôme Becquet
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.