Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
6 restaurants israéliens à tester à Paris
1 /6

6 restaurants israéliens à tester à Paris

Après Miznon et Else, de nouveaux restaurants israéliens ont investi Paris. Découvrez notre sélection pour s’initier à cette cuisine assez jeune (qui s'est surtout développée dans les années 70) qui séduit actuellement la capitale.

La claque : Balagan

La claque : Balagan

On nous avait promis un voyage gustatif, que l’on a failli rater parce qu’on ne trouvait pas la porte du restaurant. Situé dans le 1er arrondissement de Paris, à deux pas des Tuileries, Balagan est la nouvelle adresse de l'Experimental Group à qui l’ont doit des hôtels (comme le Grand Pigalle Hôtel), des bars à cocktails (comme l’Expérimental Cocktail Club) et des restaurants (comme le Beefclub). Comme toujours, la déco pensée par Dorothée Meilichzon est très réussie. Le concept de ce petit nouveau qui a tout d’un grand, faire découvrir la (jeune) gastronomie israélienne. Aux manettes : Assaf Granit et Uri Navon (deux chefs renommés qui officient à Jérusalem et à Londres) qui ont pensé la carte qui évolue sans cesse. A Paris, c’est Dan Yosha qui assure le show dans la cuisine ouverte et ça envoie du lourd. Le menu se compose de plats typiques (revisités à la française) à partager comme une polenta qui dépote, un kebab déstructuré qui vaut à lui seul le déplacement et surtout, des pains (et mezze) à tomber ! Côté plat, le risotto ptitim est une petite tuerie... Pour résumer, une belle découverte et notre dernier coup de cœur !

Balagan, 9 Rue d'Alger, 75001 Paris. Pensez à reserver.

La pépite : Mulko

La pépite : Mulko

Ce midi-là, on a réservé pour le déjeuner chez Mulko. Cette adresse levantine nous avait été recommandée par de nombreuses personnes et on avait hâte de la tester. Manque de chance en arrivant, aucune trace de notre réservation. Le lieu est blindé, mais un gentil client nous laisse sa place pour s'installer sur le comptoir. Les plats arrivent sur les tables d'à côté, on jette un coup d'oeil à la carte le choix s'avère difficile. Entre les tapas à partager (Labané, aubergine confite...), les assiettes (aux légumes ou à la viandes) et les sandwiches (celui à l'aubergine confite est une petite merveille), notre cœur balance avant de finalement opter pour la dernière option. Moelleux à souhait, il arrive après un peu d’attente et ne déçoit pas. "C’est bon mais le restaurant est victime de son succès" nous confie nos voisines de table qui avaient adoré leur première visite quand l’adresse était encore confidentielle. Personnellement, on a trouvé que ça faisait le charme de Mulko et on a hâte d’y retourner.

Mulko, 29 Rue d'Enghien, 75010 Paris.

Le plus street : Chiche

Le plus street : Chiche

Il n’y a aucun doute, le houmous à le vent en poupe à Paris en ce moment. Après Yafo, voici Chiche. Comme son nom l’indique, ce restaurant fait la part belle au pois chiche. Après une petite explication de la carte, on commande la formule du midi (houmous au choix) avec la version à l’aubergine piquante. C’est bon et nourrissant, résultat : on n’a plus faim pour goûter la patate douce qui nous faisait de l’œil sur le menu. A savoir, le lieu convient plus au déjeuner sur le pouce qu’un long repas en amoureux.

Chiche, 29bis Rue du Château d'Eau, 75010 Paris.

Le restaurant sympathique : Tavline

Le restaurant sympathique : Tavline

Le vendredi soir où l’on a découvert Tavline, le petit restaurant du Marais était complet. Tous les convives attablés avaient réservé. Ouvert le midi et le soir, cette adresse propose des plats colorés pimpés de nombreuses épices (tavline signifie d’ailleurs épices en hébreu). Un bon spot pour s’initier à la cuisine israélienne où l’on retrouve les incontournables comme le chou-fleur rôti en entrée et la Shakshouka du côté des plats (des œufs dans une sauce tomate épicée). Mention spéciale pour le service très sympa et petit bémol pour la cuisine que l’on aurait aimé un peu plus piquante !

Tavline, 25 Rue du Roi de Sicile, 75004 Paris. 

Le spot monomaniaque : Yafo

Le spot monomaniaque : Yafo

Micro restaurant du 10ème arrondissement, Yafo a su surfer sur la nouvelle obsession des Parisiens : le houmous. Dans une déco pastel bien pensée, avec tout de même une vingtaine de places assises dans un local réduit, on déguste un très bon houmous accompagné de légumes pickles et d’un pain pita, décliné également dans deux variantes (une veggie et une viande). Au menu également, des salades qui changent quotidiennement et qui doivent être délicieuses puisqu’elles étaient déjà toutes dévorées à notre arrivée vers 13h30 (Yafo ouvre de 12h30 à 14h30). Pour le dessert, on vous conseille le blanc manger Malabi (avec de l’eau de rose, comme la citronnade maison), plutôt que le sablé tahini qui reste sur l’estomac après avoir englouti tant de houmous d’un coup. On comprend l'engouement !

Yafo, 96 Rue d'Hauteville, 75010 Paris.

La cantine fraîche : IMA

La cantine fraîche : IMA

Quand on débarque chez IMA, le buffet de salades colorées interpelle immédiatement et donne faim ! Cette petite cantine végétarienne située quai de Valmy s’inspire de la cuisine israélienne du célèbre chef Yottam Ottolenghi. Au menu ce jour-là, trois salades différentes (version petite asiette à 12,50 € ou grande15,50 €), des boulettes kefta et un crousti aux courgettes et fromage de chèvre. Du côté des desserts, des pancakes et un cake à la banane bien moelleux. Une bonne adresse à connaître dans le quartier, mais on ne traverserait pas tout Paris pour y retourner. 

IMA, 39 Quai de Valmy, 75010 Paris.

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.