Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Restaurants : 7 bonnes adresses en banlieue parisienne
1 /7

Restaurants : 7 bonnes adresses en banlieue parisienne

Parce que l'on sait que les bonnes adresses ne se trouvent pas uniquement au cœur de Paris, on est parti à l’assaut de banlieue (nord) à la recherche de petites pépites que l’on vous recommande fortement !

L

L'adresse grecque : Yaya

Difficile d’imaginer qu’un restaurant se trouve à cet endroit, même s’il n’est pas loin de la station de métro Mairie de Saint Ouen. Mais la surprise ne s’arrête pas là. Une fois arrivé sur place, on découvre un bel espace, baigné par la lumière grâce à des verrières, et en passant la porte, on quitte la France pour la Grèce. Ce restaurant a été pensé par le duo qui se cache derrière Kalios, dont l’huile d’olive est utilisée par de grands chefs dont Yannick Alléno et Anne-Sophie Pic. Chez Yaya, on déguste bien sûr des spécialités grecques, comme des mezzés  - tzatziki et tarama – une salade ultra-fraîche à base de tomates, pastèque et feta qui nous a réconcilié avec ce fromage, mais aussi un gâteau à l’orange qui vaut le détour. Une carte signée par le chef Juan Arbelaez, rendu célèbre par l’émission Top Chef. Cerise sur le gâteau, les prix ne dépassent pas les 20 euros. En bref, on y fonce !

Yaya, 7 bis, rue Frida Kahlo Saint-Ouen 93400.

Le restaurant qui a tout bon : Le St-Joseph

Le restaurant qui a tout bon : Le St-Joseph

On sort du tram T2, après un trajet assez court, pour arriver devant ce petit restaurant qui ne paie pas de mine. Si une connaissance ne nous avait pas parlé de cet endroit, on ne se serait aventuré à la Garenne-Colombe. Pourtant, le St-Joseph fait partie de ces petites pépites dont on se souvient durant un petit bout de temps. Ce que l’on retient surtout, la convivialité des hôtes, mais aussi le riz au lait qui est une grosse (parce qu’il y en a beaucoup) tuerie. Au menu, une carte typiquement française de saison et assez réduite, qui met en valeur les ingrédients de saison soigneusement choisis par le chef Benoit Bordier. A tester si vous êtes dans les environs !

Le St Joseph, 100 Boulevard de la République, 92250 La Garenne-Colombes.

Le bon spot pour l

Le bon spot pour l'apéro : Rosa Bonheur à l’Ouest

Bien sûr, tous les Rosa Bonheur ne peuvent pas avoir une jolie vue sur un parc parisien ou sur le pont Alexandre III. Ce troisième espace, situé aux bords de la Seine, est caché en contre bas d’une route à Asnières. Certes, le cadre est moins attractif mais l’ambiance est au rendez-vous et devrait attirer les habitants des environs. Les pizzas faites sur place au four à bois, les hot dogs, le terrain de pétanques, les apéros et les chaises longues devraient aussi aider à en faire le spot à squatter tout l’été. 

Rosa Bonheur à l’Ouest, 20 Quai du Dr Dervaux, 92600 Asnières-sur-Seine.

Le restaurant très sympa : Les Pantins

Le restaurant très sympa : Les Pantins

Les Pantins, comme son nom l’indique, se situe à Pantin. Mais attention, sur Google on ne le trouve pas, c’est toujours Le P’tit Classé - le nom de l’ancien restaurant - qui apparait à cette adresse. A croire que le lieu n’a pas besoin de l’aide de Google pour faire venir les gens ! Ce midi-là, c’était réservation obligatoire et il faut bien préciser si l’on veut être en terrasse (à l’ombre à midi). Le service un peu dépassé par les événements, est malgré tout gentil. Le midi, la formule entrée-plat-dessert est à 21 euros, un prix imbattable pour la qualité dans l’assiette. Des œufs-mayo upgradés, une salade tomates-feta bien fraîche en entrée, lieu noir et courgettes grillées ou lomo de cochon et purée de carotte en plat… Le repas se termine ensuite par des abricots au miel accompagnés d’une mousse de fromage blanc. Un festin qui se fait un peu attendre sur la fin mais qui ne déçoit pas quand il arrive enfin.

Les Pantins, 6 Rue Victor Hugo, 93500 Pantin.

Le restaurant italien : Gemini Family

Le restaurant italien : Gemini Family

En plus de ses trois adresses à Paris et celle à Boulogne, Gemini Family s’est installé à Saint-Ouen, dans le quartier des Docks qui est en constante évolution. Comme les autres, ce restaurant propose une carte italienne, composée de pâtes, de plats typiques du pays (milanaise de veau) ainsi que des pizzas. Une version sans gluten est même disponible en supplément. Avec son cadre moderne mais chaleureux, le restaurant est très agréable, tout comme le service. Il y a même une terrasse qui est ensoleillée à la pause dej. 

Gemini Family, 21 Rue La Clef des Champs, 93400 Saint-Ouen.

La bonne adresse : le bar Gallia

La bonne adresse : le bar Gallia

A priori la rue Méhul à Pantin est un modèle de tranquillité (ou d’ennui, c’est selon) : aucune vitrine, des immeubles mornes, de sombres portails. Mais celui ou celle qui veut bien chercher, avec le bon numéro en poche de préférence, aura droit à une belle surprise : un joyeux tohu-bohu dans une ancienne brasserie relookée par deux jeunes mecs – Guillaume Roy et Jacques Ferté - bien décidés à relancer une bière typiquement française : la Gallia. Ce samedi-là, on est bien tombé : Antoine Calvino et sa fiesta Microclimat font dodeliner de la tête tout ce que le quartier compte de hipsters et de familles bobo. Des gamins s’éclaboussent dans des pataugeoires en bois, une file d’attente s’allonge devant des food truck délivrant leur lot de tartes veggie. De jolies babioles inutiles s’exposent sur des tables à tréteaux et, devant le magnifique bar cuivré, des tas de bières bizarres font le bonheur des vrais amateurs de bières (à 3.5€ le demi et 6€ la pinte). L’espace d’un instant, on se croirait à Berlin, ce qui rime bien, quand on y pense, avec Pantin.

Brasserie Gallia, 35 rue Méhul à Pantin.

La "fat" terrasse : le Mob

La "fat" terrasse : le Mob

On n’arrive pas au Mob Hôtel par hasard. Cet hôtel ouvert à Saint-Ouen se cache derrière une petite porte qui ne laisse en rien deviner ce qui se passe à l’intérieur. Nichée au cœur de ce grand bâtiment, sa terrasse est son atout majeur. Elle est spacieuse, ensoleillée et dotée d’un écran pour projeter des films en plein air. On y mange quoi ? De la pizza (ni mauvaise, ni bonne) si on est prêt à patienter plusieurs dizaines de minutes avant d’être servi (la faute au four trop petit pour suivre les commandes des clients), du chou-fleur grillé, de l’avocat brulé… Une carte 100 % bio qui est réduite mais bien pensée. A savoir, les dernières commandes à extérieur sont prises à 20h30. Mais le restaurant de 90 places assises est aussi cosy et sa décoration décalée est très sympa.

Mob Hôtel, 4-6 Rue Gambetta, 93400 Saint-Ouen.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.