• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 8 nouvelles adresses à tester à Paris

Le café le plus mignon : le Café Pimpin Le restaurant le plus plus sain : L’Abattoir Végétal Le café le plus people : la pâtisserie Cyril Lignac Une crêperie qui dépote : Candelma 8

Une crêperie qui vaut le détour, une pizzeria à prix d’amis et un petit café de quartier qui a tout bon… Découvrez nos 8 dernières adresses préférées qui viennent d’ouvrir à Paris.

LIRE LA SUITE
1 /8

Le café le plus mignon : le Café Pimpin

Le café le plus mignon : le Café Pimpin

Le Café Pimpin est une bonne adresse de quartier. Un petit café tout doux qui prouve que faire cuisiner des choses simples, et réussies, fait toute la différence. Au menu, des toasties (3 différents dont un chan-mé avec du cheddar et de l’avocat), des gâteaux maison trop bons (le carrot cake énorme) et une grande liste de boissons chaudes et froides. Le dimanche, on peut même commander des huitres et du vin blanc, un menu anti-déprime pour bien terminer le week-end !
 

Le Café Pimpin, 64 Rue Ramey, 75018 Paris.

2 /8

Le restaurant le plus plus sain : L’Abattoir Végétal

Le restaurant le plus plus sain : L’Abattoir Végétal

On l’avoue, son nom n’est pas ce qui donne le plus envie d’aller faire un tour du côté de la rue Ramey, mais L’Abattoir Végétal est l’une des dernières pépites du 18ème arrondissement et même de Paris en général. Ouvert il y a à peine deux mois, le restaurant situé dans une ancienne boucherie (d’où son nom) attire déjà les Parisiens à coup de photos Instagram canons. Avec sa déco "green", ce lieu très beau designé par la fondatrice Ava est un oasis dans la capitale. Mais ce serait trop facile de définir l’adresse juste comme ça. Si la carte est réduite (avec trois choix d’entrées, de plats et de desserts), la cuisine veggie et colorée se renouvelle quotidiennement. Et c’est bon : sain bien sûr, mais gourmand de sorte qu’on n’a jamais l’impression de faire un régime. Enfin, l’accueil décontracté sans être familier change de certaines adresses impersonnelles et c’est tant mieux !
 

L’Abattoir Végétal, 61 Rue Ramey, 75018 Paris. 

3 /8

Le café le plus people : la pâtisserie Cyril Lignac

Le café le plus people : la pâtisserie Cyril Lignac

Bonne nouvelle pour les fans de "gourmand et croquant" ! Cyril Lignac a ouvert sa nouvelle pâtisserie dans une rue piétonne du 17ème arrondissement de Paris. Tout comme sa pimpante Chocolaterie du 11ème, ce spot a une petite terrasse et quelques tables à l’intérieur pour déguster les créations du chef star et son chef pâtissier Benoit Couvrand. Encore plus cool, on peut y acheter à emporter les tablettes de chocolat démentes et le fameux ourson en guimauve recouvert de chocolat qui est notre obsession du moment. N’oubliez pas de gouter le chocolat chaud maison totalement fou.
 

La Pâtisserie Cyril Lignac - Poncelet, 9 Rue Bayen, 75017 Paris.

4 /8

Une crêperie qui dépote : Candelma

Une crêperie qui dépote : Candelma

Avec sa carte qui change, Candelma entend bien dynamiser la petite crêperie de quartier. Le lieu est situé dans le 6ème arrondissement et se trouve sur deux étages. Un peu exiguë, la salle du haut est aussi un brin trop sombre. Mais l’adresse dans son ensemble reste très agréable et bien pensée. Au menu, des petites tueries (sans gluten) comme la crêpe From the Ghetto (cheddar affiné, bœuf, oignons confits au cidre, œuf, sauce tomate fumée artisanale, oignons frits) et la Mamma Mia (poitrine toastée, parmesan fondant, sauce tomate, confiture de figues, poivrons, champignons de Paris, roquette, mascarpone) dont les prix sont très raisonnables (entre 8 et 13 euros). Pour le dessert, c’est au choix : des crêpes simples" à créer selon vos envies parmi un large un grand nombre de "toppings", ou des créations mortelles comme la Bon chic bon genre (Gavottes, crème pâtissière à la fleur d’oranger, caramel beurre salé) et même un gâteau au crêpe accompagné de caramel. Autant vous dire qu’on n’y va pas si on fait un régime, même si la carte propose quelques salades composées. Mais ça serait bien dommage de passer à côté des bonnes recettes de Candelma !
 

Candelma, 73 Rue de Seine, 75006 Paris. 

5 /8

Le café le plus gourmand : House of 3 brothers

Le café le plus gourmand : House of 3 brothers

D’abord take-away situé rue de Lancry dans le 10ème, House of 3 brothers a ouvert un joli café à la porte d’à côté. Ce midi, c’est notre deuxième tentative de tester l’adresse. On avait essayé de venir un samedi mais le lieu était privatisé et aucun message n'avait été posté sur les réseaux sociaux pour prévenir. Preuve que le lieu plaît, on s’installe sur la dernière table disponible dans la salle de devant, mais on nous informe qu’il reste des places dans la salle à l’arrière. La carte très simple propose des formules en taille S à 11 euros (avec tarte salée, salade ou dessert et boisson), taille M à 13,50 euros (avec tarte salée, salade, dessert et boisson) et enfin la version L à 15,50 euros (avec le thé ou café en plus). Mention spéciale pour le large choix de gâteaux, mais tout était très bon !
 

House of 3 brothers, 23/25 Rue de Lancry, 75010 Paris.

6 /8

Le restaurant le plus cheap and chic : Polissons

Le restaurant le plus cheap and chic : Polissons

C’est une adresse qui ne paye pas de mine et ressemble à beaucoup d’autres. Pourtant, on y a beaucoup pensé après notre déjeuner. La raison ? Le rapport qualité-prix imbattable de la formule du midi à 17 euros pour plat + entrée ou dessert et 21 euros pour la totale. A la carte (qui change tous les jours) ce midi-là, une soupe de courge butternut démente, un pot au feu plein de saveurs et un dessert au chocolat pour finir en beauté. Le soir et le week-end, l’addition peut vite être salée mais c’est assurément une bonne adresse à connaitre dans ce 18ème arrondissement de plus en plus attractif.
 

Polissons, 35 Rue Ramey, 75018 Paris.
 

Nos incontournables du quartier :

Le Ruisseau, 65 Rue du Ruisseau, 75018 Paris.
Fichon,  98 Rue Marcadet, 75018 Paris. 
Compagnie generale de Biscuiterie, 1 Rue Constance, 75018 Paris.
Restaurant Montcalm, 21 Rue Montcalm, 75018 Paris.
The Hardware Société,  10 Rue Lamarck, 75018 Paris. 
Il Brigante, 14 Rue du Ruisseau, 75018 Paris.
Le Sunset, 100 Rue Ordener, 75018 Paris.

7 /8

Le restaurant le plus beau : Les Résistants

Le restaurant le plus beau : Les Résistants

"Désolé, on est complet". Voici la phrase que la dizaine de personnes sans réservation, qui a passé la porte de ce restaurant situé près de République, a entendu ce vendredi soir. De la rue, c’est vrai que le lieu fait envie : lumière tamisée et déco canon signée par le duo derrière le design de l’Appartement Sézane. Les Résistants est le spot qui cartonne, sans une campagne de communication trop poussive sur les réseaux sociaux, ni en demandant aux gens de poireauter devant leur restaurant dans l’espoir d’obtenir une table. A la carte, qui évolue tous les jours, on retrouve une cuisine de saison simple mais percutante. Le choix n’est pas très varié (entre deux ou trois options pour les entrées, plats et desserts) mais les produits proviennent de producteurs triés sur le volet. En plus, on peut aussi commander de la bonne charcut’, du fromage et des fruits de mer à grignoter pour l’apéro. 
 

Les Résistants, 16-18 Rue du Château d'Eau, 75010 Paris, 75010 Paris.

8 /8

Le restaurant le plus blindé : Pizzeria Popolare

Le restaurant le plus blindé : Pizzeria Popolare

Après 3 adresses qui attirent les foules, voici la 4ème du groupe Big Mamma qui n’échappe pas à la règle. Chez Pizzeria Popolare, on se targue de faire des pizzas à 5 euros. Mais c’est n’est pas pour payer cinq euros justement que l’on rejoint la file d’attente interminable de la rue Réaumur. Une fois installée dans une des deux salles du restaurant de 900 m2, on commande plutôt la pizza Portman and Ratajkowsky in a girlfight à 10 euros (mozza fumée, pommes de terre au four, guanciale de cochon, oeuf, romarin et herbes aromatiques) et la Double truffle à 16 euros (mozza fior di latte, champignons de Paris, crème de truffe noire du Molise, parmesan des montagnes, truffe fraîche) ! Bien sûr, les fameuses pâtes à la truffe sont toujours au rendez-vous, mais de nombreuses nouveautés sont aussi disponibles comme la glace à l’italienne fabriquée sur place et pourquoi pas aussi les churros bien fat pour kiffer le repas du début à la fin. Sans oublier le bar, dont la vitrine sert de stockages (15 000 bouteilles y sont entreposées, ils ont dû avoir peur de manquer), qui se targue d’être le plus gros de Paris avec 500 références dont 3 bières brassées par le groupe dans la capitale. Il n’y a pas à dire, ils ont vu les choses en grand. A suivre ? Un grill XL à Pigalle.
 

Pizzeria Popolare, 111 Rue Réaumur, 75002 Paris.

Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.