Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Paris Cocktail Week : les 3 bars recommandés par Glamour
1 /4

Paris Cocktail Week : les 3 bars recommandés par Glamour

Cette nouvelle édition de la Paris Cocktail Week nous donne rendez-vous dans les bars de la capitale du 20 au 27 janvier 2018. Lesquels tester absolument ? Combat, Balagan et La Mina… Découvrez nos trois favoris pour passer une bonne soirée.

Balagan

Balagan

Adresse israélienne qui affiche complet tous les soirs, Balagan renferme aussi un bar moins connu qui vaut le détour et ne nécessite pas de réservation pour dégoter une table. Cosy et poudré, cet espace dissimulé par un rideau est un cocon qui convient parfaitement à un premier rencard. Comme à la carte du restaurant, les épices sont à l’honneur dans les cocktails : persil, cumin et piment d’Espelette dans le Persifleur (15 €), cardamome verte dans le Rue de la Roquette (15 €)… Présente pour nous aiguiller, la mixologue est attentive et on peut même faire un autre choix si le cocktail n’est pas à notre goût. Mais ce ça ne sera pas nécessaire, il est parfaitement dosée et se boit comme du petit lait. Seul bémol : sur la carte, rien à se mettre sous la dent. Apparemment, on peut obtenir des mezzés si on connait le personnel (on l'a vécu en direct). Manque de chance, ce n’est pas notre cas. Heureusement Big Fernand se trouve à quelques mètres sur la Place Du Marché Saint-Honoré.

 

Le cocktail de la Paris Cocktail Week :

Torino 75 à 10 €.
- Vermouth Mulassano rouge
- Champagne
- Amer
- Jus de clémentine
- Miel
 

Balagan, 9 Rue d'Alger, 75001 Paris.

La Mina

La Mina

Repéré sur Instagram, le restaurant Carbon fait rêver avec des photos de sa déco végétalisée et de ses plats photogéniques et gourmands. C’est sur le réseau social que l’on a découvert l’existence de La Mina, le bar à cocktail dissimulé au sous-sol dans une salle voutée. En accord avec le nom et le thème du restaurant (le charbon), ce speakeasy est décoré de pioches et de casques comme une mine toute propre avec une jolie carte de boissons. On commande un daïquiri twisté avec de l’ananas flambé et de la mélasse (14 €). "Un cocktail qui aurait été inventé par un ingénieur des mines à Cuba", nous explique la sympathique barmaid. Si le lieu était vide à notre arrivée, il ne restait plus aucune place libre lors de notre départ aux alentours de 22h30 (grillées, on est des couche-tôt). Preuve, qu’on n’est pas les seules à être séduites par La Mina.


Le cocktail de la Paris Cocktail Week :

Mezcal on The Beet à 9 €.
- Mezcal Koch Espadin
- Vermouth de la casa
- Betterave brûlée
 

Carbon, 14 Rue Charlot, 75003 Paris.

Combat

Combat

Difficile de passer à côté de Combat, ce bar à succès de Belleville qui a été sacré par Le Fooding. Ici, on trouve des femmes derrière le comptoir aux carreaux jaunes. Même après sa réussite fulgurante, ce spot reste un lieu sans prétention dans lequel on se sent bien. Sur la carte, on est tout de suite attirée par Le Rosie & Roger (12 €), une création composée entre autre de Cachaça infusée au foin et de sirop de pomme Granny Smith crue. On commande aussi le Ford Harrison (12 € aussi), dont le whisky infusé au pain grillé nous intrigue fortement. Des boissons aux saveurs nouvelles qui ne paraissent pas trop alambiquées en bouche. En tout, une dizaine de cocktails est proposée à la carte, dont un sur mesure sans alcool et une concoction du jour à 8 €. En cas de petite faim ou si besoin d’éponger un peu l’alcool, des snacks gourmands figurent à la fin de la carte : un vieux gouda et son confit de pickles, un mix olive & feta, un burrata… On valide.


Le cocktail de la Paris Cocktail Week :

Le Ipkiss à 8€.
- Nikka Coffey Gin
- Jus de melon d'hiver frais
- Jus de citron vert
- Miel de matcha
- Pétales de camomille
 

Combat, 63 Rue de Belleville, 75019 Paris.

La Paris Cocktail Week

La Paris Cocktail Week

Cette année, la Paris Cocktail Week rassemble 75 bars de la capitale qui proposent des cocktails à prix réduits. Tout au long de la semaine, des cours seront également organisés au Ground Control pour apprendre à réaliser des cocktails comme le Pisco Sour et le Daïquiri. Et avant-goût de l'événement, Perrier lance son Cocktail Market le 17 janvier à La Cartonnerie à partir de 19h. Une soirée à ne pas manquer qui réunit 6 bars dont le Dirty Dick et le Tiger

 

Cliquez ici pour récuperer votre pass !

Sophie Bouchet

Dans ce diaporama :

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.