Actuellement en kiosque !

GL cover mag Février 2018 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Paris : 5 nouveaux restaurants qui vont faire le buzz
1 /5

Paris : 5 nouveaux restaurants qui vont faire le buzz

Alerte bonnes adresses ! Au programme : une pizza en édition limitée, une brasserie british pour bruncher, un bon restaurant italien caché sur les grands boulevards et une cantine californienne pour un déjeuner ensoleillé. C’est le moment de vous ruer dans ces nouveaux spots avant qu'il y ait autant de queue de fans hystériques digne d'un concert de Justin Bieber.

Homer pour manger de très bons "lobster rolls"

Homer pour manger de très bons "lobster rolls"

Fans de lobster rolls, on a même bravé la neige pour aller les déguster. C'est dire. Auparavant installé dans la cour du BHV Marais L'Homme, Homer a pris ses quartiers dans un petit local de la rue Rambuteau. Et, Moïse, le propriétaire, a profité du déménagement pour ajouter une nouveauté à la carte. En plus du "Connecticut" (une version citronnée) et du "Classic", il existe désormais une option à l’avocat. Un "crab roll" est aussi proposé à un prix plus abordable (15 euros vs. 19 euros pour le homard). Ne vous laissez pas décourager pas l’apparence sans prétention du restaurant : les sandwichs envoient du lourd et nous ont scotchés. A tester de toute urgence.

 

Homer, 21 Rue Rambuteau, 75004 Paris.

Dalmata pour manger une pizza comme à Naples

Dalmata pour manger une pizza comme à Naples

Say no to drugs, yes to napolitan pizzas”, peut-on lire sur les murs carrelés de ce nouveau spot du quartier Montorgueil. Chez Dalmata, on mange de la vraie pizza napolitaine. 101 sortent du four à chaque service et pas une de plus. Dans un cadre tout blanc, baigné de néons roses, les premiers arrivés dégustent une des dizaines de recettes proposées à la carte comme la "Giana" : tomate San Marzano, mozzarrella fior di latte, parmigiana di melanzane ou encore la "Cruella Devil" : tomate San Marzano, mozzarrella fior di latte, salame piquante. Mais que les retardataires se rassurent, on y sert aussi des beignets de mozza, des arancini à la truffe et des mozza fraîches produites à Paris comme lots de consolation. Pour terminer le repas, on mise sur un tiramisu (au citron ou classique) et des glaces Grom (vanille, pistache, citron, etc.)
 

Dalmata, 8 Rue Tiquetonne, 75002 Paris.

L’Entente pour un petit-déjeuner anglais

L’Entente pour un petit-déjeuner anglais

L’Entente, c’est un pub anglais en version chic, c’est-à-dire sans moquette au sol et sans pilliers de bar qui éclusent des pintes. Ouvert 7 jours sur 7, il saura répondre à votre envie de "Full English Breakfast", d’œufs Florentine ou de "Shepherd’s Pie" pour les fins connaisseurs de la gastronomie d’outre-Manche. Dans cette british brasserie, tous les ingrédients viennent de France, "sauf le fromage et le saumon". Attention, le lieu est pris d'assaut entre 12h et 15h pour le brunch du week-end. Au menu, pas de formule mais une carte composée de hits comme du porridge, du granola et une assiette complète à 22 euros (oeufs, saucisse, bacon, champignons et tomate). Pensez à réserver.
 

L'Entente, Le British Brasserie, 13 Rue Monsigny, 75002 Paris.

L

L'Hôtel des Grands Boulevards pour un repas à l'italienne

Après le Grand Pigalle Hôtel, Giovanni Passerini prend les manettes du restaurant de l’Hôtel des Grands Boulevards. Dans ce nouveau repaire de l’Expérimental Group, le chef propose une cuisine italienne sous la verrière du bâtiment situé Boulevard Poissonnière. Confortablement installés sur une banquette, on commande la formule du midi proposée à 27 euros. En entrée, la brandade de haddock et patate douce ouvre le bal en beauté. Suivent ensuite les pâtes al dente (et le risotto canon de notre voisin de table), ainsi qu’une mousse au chocolat exquise, qui nous rappelle surtout un tiramisu. Il ne reste plus qu’à attendre les beaux jours pour voir s’ouvrir la verrière et chiller sur le rooftop dont l'ouverture est prévue au printemps prochain.
 

Hôtel des Grands Boulevards, 17 Boulevard Poissonnière, 75002 Paris.

Echo Deli pour un brunch californien

Echo Deli pour un brunch californien

Ouvert depuis près de trois semaines, Echo Deli affiche déjà complet. Ne pensez même pas y aller entre 11h et 15h le week-end, il y aura certainement de l’attente pour entrer dans cette cantine californienne carrelée de blanc. Pour tester cette adresse, on a opté pour le créneau 12h tapantes un jour de semaine. Bonne pioche, seule une table était occupée. Sur le comptoir, les salades et les tartines du jour nous font perdre nos moyens. On avait déjà repéré le célèbre "avocado toast" sur la carte, le "grilled cheese sandwich", les pancakes, le pain perdu, bref on ne sait plus quoi commander… Après une intense réfléxion, on jette notre dévolu sur la salade de patates douces (une tuerie), celle à la courge (elles se ressemblent), la tartine à l’avocat (au format XL), une autre aux champignons, pour terminer avec des pancakes moelleux à souhait. Nous sommes deux à table, on a eu les yeux plus gros que le ventre et l’addition s’élève tout de même à 50 euros avec les boissons (un thé glacé à la fleur d’oranger et un soda maison au concombre et à la rose). #Festin. On serait prêts à faire la queue pour y retourner.
 

Echo Deli, 95 Rue d'Aboukir, 75002 Paris.

Sophie Bouchet
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.