• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Bonnes adresses : les nouveaux bars à cocktails parisiens

Le bar le plus tamisé : Lulu White Le bar le plus prisé : le Syndicat Le bar le plus design : CopperBay Le bar le plus intimiste : Pas de Loup 7

Alors que la première Paris Cocktail Week vient de se terminer, Glamour fait le point sur les nouveaux bars à cocktails de la capitale. Ambiance tamisée au Lulu White, design ultra léché au CopperBay… découvrez notre guide des adresses à tester.

LIRE LA SUITE
1 /7

Le bar le plus tamisé : Lulu White

Le bar le plus tamisé : Lulu White

Après le Glass ou encore le Dirty Dick, le Lulu White est le dernier-né de la rue Frochot à Pigalle. Ancien bar à hôtesses, ce speakeasy ouvert par la bande du Little Red Door s’inspire du temps de la Prohibition. Preuve en est son nom Lulu White, qui n’est autre qu’une célèbre prostituée de luxe qui officiait dans les années 1910, dans le quartier chaud de Storyville à la Nouvelle-Orléans. On aime la déco et l’ambiance feutrée, qui invitent aux confidences et le bar délicatement illuminé. Pour ne rien gâcher, l’accueil réservé par l’équipe est très chaleureux.

Le cocktail signature :


Le Lulu White à base de Nuestra Soledad Mezcal, Dolin Blanc Vermonth, Yellow Chartreuse et Vieux Pontarlier Absinthe.

Lulu White, 12, rue Frochot, Paris 9ème. Ouvert du lundi au samedi de 19h à 2h.

2 /7

Le bar le plus prisé : le Syndicat

Le bar le plus prisé : le Syndicat

Difficile de deviner qu’un des bars à la mode de la capitale se cache derrière cette devanture destroy (même si les portes transparentes laissent un peu deviner que l’endroit est animé). Comme son nom complet l’indique, Le Syndicat - Organisation de défense des spiritueux français met en avant le made in France oublié : des cognacs, armagnacs, eaux de vie… Une idée de Romain Le Mouellic et Sullivan Doh qui ont ouvert ce bar clandestin à Strasbourg - Saint Denis. Les plus chanceux arriveront à trouver une petite place à l’arrière de la salle, les autres se mélangeront à la foule qui se presse joyeusement autour du bar.

Le cocktail signature :


La Douce Prune à base de Vieille Prune Cartron, vermouth rouge français, sirop de cidre aux baies rose maison, jus de citron, blanc d'œuf.

Le Syndicat, 51 rue du Faubourg Saint-Denis, Paris 10ème. Ouvert du lundi au samedi de 18h à 2h.

3 /7

Le bar le plus design : CopperBay

Le bar le plus design : CopperBay

Pas besoin de traducteur pour comprendre la carte du CopperBay. Ici, les cocktails imaginés sont simples et évocateurs (doux et frais). On sirote ses concoctions sucrées dans le cadre design de ce bar dont la déco cuivrée est largement inspirée par les pays nordiques. L’endroit parfait pour partager un verre avec des amis.

Le cocktail signature :


Le Bloody Secret, à base de Tequila, jus de tomate Granny's Secret, jus de citron, potion magique rélevée, pickle d'échalote.
 

CopperBay, 5 Rue Bouchardon, Paris 10ème. Ouvert du mardi au samedi de 18h à 2h.

4 /7

Le bar le plus intimiste : Pas de Loup

Le bar le plus intimiste : Pas de Loup

Situé à côté du Cirque d’Hiver, le Pas de Loup est le nouveau bar à cocktails où l'on va passer nos soirées d'hiver. Avec sa carte sous forme de quizz, on trouve le cocktail (avec ou sans alcool) ou le vin qui conviendra parfaitement à notre humeur du jour. On aime l'ambiance feutrée de la salle située à l'arrière, aux tons chaleureux (bois, cuivre, peaux).

Le cocktail signature :


The Duchess, à base de Lillet Rosé, shrub à la pomme, apéritivo americano, teinture au poivre de timut, allongé à l'eau gazeuse.

Pas de Loup, 108, rue Amelot, Paris 11ème. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 18h à 2h.

5 /7

Le bar le plus ésothérique : Maria Magdalena

Le bar le plus ésothérique : Maria Magdalena

Bar à cocktails et restaurant de tapas, le Maria Magdalena donne dans l'univers religieux où les différentes croyances sont représentées dans des éléments de décoration. Ouvert jusqu'à 2h du matin, le lieu propose des cocktails épicés et comprend une salle au sous-sol (baptisé l'Enfer) qui bénéficie d'un fumoir, pratique pour les accro à la nicotine !

Le cocktail signature :


Le Maria Magdalena, à base de Pisco barsol, Chartreuse jaune, Aperol, feuilles de basilic, blanc d’œuf.

Le Maria Magdalena, 41 rue de la Rochefoucauld, Paris 9ème. Ouvert de 19h à 2h du matin du mardi au samedi.

6 /7

Le bar le plus exotique : Mabel

Le bar le plus exotique : Mabel

Situé non loin du Lockwood dans la rue d’Aboukir, Mabel est spécialisé dans les boissons à base de rhum. Plutôt spacieux, le lieu comprend assez de tables pour ne pas se retrouver debout à attendre qu’une place se libère. Il est donc possible de prendre le temps de déguster un cocktail et surtout de faire son choix parmi la longue liste proposée. Que les novices se rassurent, les serveurs sont là pour aiguiller les clients, et des informations claires sont inscrites sur la carte. On sait si la boisson est plutôt amère, fruitée… On regrette tout de même que les cocktails à 13 euros soient servis dans des tasses ou des verres en forme de noix de coco. Le petit plus ? Un Grilled Cheese Shop devrait ouvrir devant le bar à partir de février.

Le cocktail signature :


Le Mabel's Treacle à base de rhum infusé aux épices, Fino Sherry, cidre rosé-menthe, pomme bio et absinthe.

Mabel, 58 rue d'Aboukir, Paris 2ème. Ouvert du lundi au samedi de 18h à 2h.

7 /7

Le bar le plus caché : La Mezcaleria

Le bar le plus caché : La Mezcaleria

L’1K, l’hôtel parisien à l’esprit péruvien, a ouvert il y a quelques mois un bar caché inspiré par le Mexique. Pour y accéder, on suit une hôtesse ou un lutteur masqué qui nous fera traverser la cuisine du restaurant. Cet endroit réservé aux initiés met à l’honneur le Mezcal, un alcool mexicain proche de la tequila (issu de la fermentation et de la distillation du jus d’agave). Dans une ambiance dépaysante et intimiste, on goûte aux différents cocktails acidulés ou épicés accompagnés de guacamole ou de sauterelles grillées pour les plus téméraires.

Le cocktail signature :


El dia de los Muertos, d’après la fête mexicaine célébrée le 31 octobre, le jour où a ouvert le bar. Il est composé de Mezcal, de liqueur de framboise, de jus de citron et de jus de cranberry.

La Mezcaleria, 13 Boulevard du Temple, Paris 3ème. Ouvert tous les jeudis, vendredis et samedis de 20h30 à 2h.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.