Actuellement en kiosque !

GL cover mag Février 2018 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
7 auberges qui conjuguent style et convivialité
1 /7

7 auberges qui conjuguent style et convivialité

Les "hostels", ces auberges abordables soignant la déco et l’ambiance, ne désemplissent pas. Avec son crew ou en famille, le concept promet quelques joyeux bordels.

Le plus délirant : Jo & Joe

Le plus délirant : Jo & Joe

Premier concept "djeun’s" du groupe Accor, cette auberge à l’ambiance "grande maison de vacances" (la seule à Hossegor) ressemble à un grand loft de télé-réalité amélioré. Le designer britannique Lee Penson – déjà à l’œuvre aux sièges de Google et YouTube – y a repris les codes à la mode : baby-foot et murs pop art. Après le surf, ce sera cours de yoga, concert ou cinoche affalé dans les canapés. On kiffe particulièrement l’option caravane ou collé-serré dans un hamac.
A partir de 25 €. Joandjoe.com

Le plus bohème : MOB

Le plus bohème : MOB

Après les puces de Saint-Ouen, le MOB débarque quartier des Confluences, à Lyon, avec le même concept. Une auberge healthy pour trentenaires créatifs, trinquant le soir en terrasse et s’empiffrant de pizzas sans gluten (goûter la Cagole) ou de bons plats signés Brice Morvent (ex-Top Chef). A plusieurs, réserver une des huit "Master Mob", soit 40 m² calibrés pour 4 (plus 1 enfant) avec option Airbed en cas d’orgie. Pas de télé mais des écrans projecteurs en location.
A partir de 99 €. Mobhotel.com

Le plus chic : Away

Le plus chic : Away

Fondé par l’équipe du Slo Living Hostel, le Away, quartier Soufflot à Lyon, est une auberge anti-backpackers, chic donc, avec moulures et murs blancs immaculés. Hybride – à la fois coffee-shop et espace de coworking –, l’adresse offre 120 lits répartis en chambres à partager (de 4 à 10 personnes). Bien inspiré, le décor se la joue minimal, et les lits-capsules permettent de se réveiller sans la tronche enfarinée du voisin. Bonus : la laverie, la loc’ de vélo et la bagagerie (payante).
A partir de 27 €. Awayhostel.com

Le plus snob : Yooma

Le plus snob : Yooma

Pas le mieux placé – au milieu des tours de Beaugrenelle, face à la Maison de la radio à Paris – ce cube de verre indigo strié de noir aux airs de vaisseau futuriste (imaginé par Daniel Buren) s’intègre pourtant bien à son quartier seventies. Mais à l’intérieur, c’est glacial. Le designer Ora Ito y a imaginé un long alignement de 106 chambres- capsules calibrées pour VRP en goguette à Paris, toutes assommantes de monochromie. La seule bonne idée ? Un potager sur le toit, mais qui fournit une cantine sans âme ni parfum. Dommage.
A partir de 88 €. Yooma-hotels.com

Le plus douillet : Moontain Hostel

Le plus douillet : Moontain Hostel

Cet hostel de montagne installe ses convives dans un grand chalet en quasi bord de piste avec 91 lits et un paquet de dortoirs (de 4 à 12 personnes), le plus charmant étant sous la charpente avec lits-coques connectés, matelas de palace et rideaux noirs pour l’intimité. Branchée locale, la cantine sert raclette, tartiflette, un petit déj bio divin, et prône l’effort participatif. Avec des skis à louer et des chambres à privatiser à l’avance, le Moontain a tout bon. Sans oublier le bar d’extérieur pour siffler du vin chaud.
A partir de 40 €. Moontain-hostel.com

Le plus regressif : Rocky Pop Hotel

Le plus regressif : Rocky Pop Hotel

A cinq minutes de Chamonix, ce chalet aux airs de Mama Shelter a été conçu pour voyager en bande. Jusqu’à 12, réserver les penthouses (95 m² en duplex), au décor basique mais pratique, combinant lits superposés et simples. Avec 150 chambres, l’esprit colo est garanti et la foule nombreuse à La Guinguette, côté jardin, ou autour du baby-foot. Le soir, rencard dans l’une des trois cantines avec burger ou pizza pour récupérer. Vraiment cool, la cuisine lookée façon Friends avec canapés et poufs pour se vautrer.
A partir de 45 €. Rockypop-chamonix.com

Le plus festif : Ho36

Le plus festif : Ho36

Bien rodée avec une première adresse lyonnaise, l’équipe du Ho36 se pose sur les pistes des Menuires (domaine des Trois-Vallées) et y installe son esprit d’auberge cool à la berlinoise. Au choix, lits doubles, chambres à partager et grands lofts aux murs noirs et boisés. Comme à Lyon, le restaurant devrait attirer les foules, le bar à cocktails et les Dj’s promettant de belles soirées.
A partir de 35 €. ho36hotels.com (et bientôt en Avignon).

Alexis Chenu adaptation Magali Bertin
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.