Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

O'Naturel : on a testé le premier restaurant naturiste à Paris

Notre journaliste Alexis a donné de sa personne

O'Naturel, le premier restaurant naturiste de Paris vient d’ouvrir ses portes dans le 12ème arrondissement, lancé par deux ex-assureurs. Déjà proposée en Angleterre, où l’idée avait suscité un gros engouement, la version française invite à dîner dans le plus simple appareil. Notre journaliste a dîné cul nu, il nous raconte.

#1 Déshabillez-moi

Derrière le rideau en vitrine, Mike et Stéphane Saada, les deux frangins à l’origine du restaurant O'Naturel, accueillent en chemise et pantalon noir, les normes hygiéniques en vigueur les obligeant à garder leurs vêtements. Après le passage au vestiaire, sortie fesses à l’air direction la salle du restaurant, une quarantaine de couverts, des tables napées et un plafond de nuages bien architecturé. Le hic : l’éclairage blanc pas franchement flatteur.

#2 Le client fait mâle

Avec une dizaine d’aventuriers pour ce premier soir d’ouverture, le restaurant n’a pas attiré les foules, mais le carnet de résa est plein pour le week-end. Dans la salle, des naturistes pratiquants habitués à la chose, des couples aussi – gays, hétéros– et zéro pervers venus se rincer l’œil. Moyenne d’âge : 40 ans. Et surtout des mâles.

#3 Ambiance spa chez les nudistes

Pas sexy pour un sou mais à usage unique, la paire de chaussons est ici donnée à chaque invité. Aucun risque de retrouver le poil pubien du voisin dans son assiette (ou ailleurs), chaque fauteuil est recouvert d’une housse noire ne grattant pas l’arrière-train, elle aussi à usage unique. Attention, au moment de passer aux toilettes : ne pas se planter de chemin. A droite : les cuisines, à gauche : les WC.

#4 L’ambiance 

Si la tentation de reluquer le voisin peut déconcentrer au départ (enfin, tout dépend de qui, bombasse ou boudin se tient à vos côtés), manger à poil détendrait presque. Le chauffage bien réglé et la longueur des serviettes de table aident les plus farouches à rester cachés. 

#5 Et la cuisine alors ?

Si le chef tient à rester anonyme (le lâche !), sa cuisine révise les classiques, tendance recettes bourgeoises et créatives. Salade de homard en entrée réussie, volaille jus truffé et polenta au maïs aussi, la carte des desserts et le mauvais brownie fait mal, mais le choix du vin rattrape la mise.

#6 Verdict

Si vous êtes adepte du naturisme, foncez. Mais si l’idée de manger vos pâtes en regardant votre entrejambe vous dérange, passez votre chemin. Attention, nudité crue, les voyeurs seront déçus, on y va avant tout pour dîner en paix.


O'Naturel, menu à partir de 39 €. 9, rue de Gravelle, Paris 12ème www.restaurant-onaturel.fr

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.