• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

10 chiffres insolites pour les 10 ans de Facebook !

10 chiffres insolites pour les 10 ans de Facebook !

Le 4 février 2004, Mark Zuckerberg créait "Facemash", l'ancêtre de Facebook, à l'Université de Harvard. Depuis, la plateforme a évolué et compte aujourd'hui plus d'un milliard d'utilisateurs. Voici Facebook en dix chiffres clés et insolites.

Il y a dix ans, dans une chambre de l'Université de Harvard, Mark Zuckerberg mettait au point ce qui est aujourd'hui le réseau social le plus important au monde : Facebook.

Tout a démarré le 4 février 2004 lorsque le jeune Mark a mis au point un annuaire d'étudiants appelé "Facemash". Plus de 650 étudiants d'Harvard se sont inscrits en trois jours, mais il aura fallu attendre le 26 novembre 2006 pour que Facebook soit ouvert au public. En dix ans, la plateforme a beaucoup évolué, et aujourd'hui, le groupe emploie 6 337 employés à travers le monde et possède 24 bureaux en dehors des États-Unis. "Cela a été un voyage incroyable jusqu’ici, et je suis tellement reconnaissant d’en faire partie. (...) Dans la prochaine décennie, nous avons l'opportunité mais surtout la responsabilité de connecter tous les individus et de continuer à servir cette communauté de notre mieux", a déclaré Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook.
Pour la première décennie du réseau social, on revient sur ses dix chiffres clés et insolites.
 

1,23 milliard d'utilisateurs

En janvier 2014, Facebook comptait 1,24 milliard d'utilisateurs actifs par mois, soit 757 millions par jour. Ces derniers ont 141,5 amis en moyenne. Aussi, près de 81% des utilisateurs actifs quotidiens se trouvent en dehors des États-Unis et du Canada (selon la dernière étude datant de décembre 2013). Si en France, on dénombre 16,4 millions d'inscrits, Facebook est le réseau social numéro 1 dans 127 pays.
 

2,34 milliards de dollars

C'est le chiffre d'affaires du réseau social au 4ème trimestre de 2013.
 

70 langues

La plateforme est disponible en 70 langues. Si la vôtre n'est pas disponible, il est même possible d'obtenir le site dans une nouvelle langue en expliquant la raison.
 

30 millions de défunts en ligne

30 millions, ce serait le nombre de personnes décédées qui continueraient à avoir un compte Facebook. Ce chiffre a été trouvé grâce à des estimations fondées sur la démographie des utilisateurs et sur le taux de mortalité. Mais le réseau social a tout prévu : il existe un formulaire "décès" qui permet de désactiver le compte ou de le mettre en mode "mémoriel" pour que les amis du défunt puisse laisser des commentaires de deuil par exemple.

1 divorce sur 5

C'est le nombre de divorce dans lequel le mot "Facebook" a été mentionné en France. En effet, 20% des séparations seraient même directement liées à Facebook. En Grande-Bretagne, plus d’un tiers des formulaires de divorce mentionnaient le terme "Facebook" au cours de l'année 2011, selon une étude menée par le site spécialisé Divorce Online. Des messages inappropriés à une personne du sexe opposé ou encore des commentaires dégradants postés par les coinjoints séparés sont les raisons invoquées. En janvier 2014, un procès a également été annulé parce qu'une juge de Floride a ajouté la femme dont elle présidait l'audience de divorce. Attention donc à l'utilisation du réseau social...

20% de recalés à l'embauche

C'est le nombre de personnes qui se seraient fait recaler à l'embauche à cause de leur profil Facebook. En effet, 1 cadre du secteur informatique sur 5 admet avoir déjà refusé une candidature après avoir regardé le profil du postulant, selon une enquête du réseau d'agences de relations publiques Eurocom Worldwide.
 

1,130 milliard de "j'aime"


Depuis son lancement, Facebook comptabilise près de 1,130 milliard de "j'aime" (le bouton "Like"). En décembre 2013, il y a eu plus de 6 milliards de "j'aime" donnés par jour en moyenne, soit 59% de plus par rapport à décembre 2012. Fin 2013, il a même été question de créer un bouton "compassion".
 

17 minutes par jour

La moyenne mondiale du temps passé sur le réseau social est d'environ 17 minutes par jour, soit 8 heures et 30 minutes par mois (vous pouvez d'ailleurs calculer le temps que vous avez passé sur Facebook depuis votre inscription juste ici). L'application serait ouverte près de 14 fois par jour, un chiffre qui corrobore avec le fait que 1 minute sur 5 du temps consacré à l’utilisation d’applications sur mobile soit dédié à Facebook. Selon des chiffres publiés par Facebook en novembre 2013, en France, 46% des membres se rendent sur le site pendant leur shopping, 47% pendant qu'ils préparent à manger et 48% pendant qu'ils font du sport.

76 millions d'imposteurs

Le nombre de faux comptes Facebook oscille entre 76 et 86 millions. Le réseau social a divisé les faux comptes en trois catégories : près de 5% sont des "comptes dupliqués", c'est-à-dire non attitrés, ouverts par des personnes déjà inscrites, eniron 3% sont des "comptes mal classifiés", créés pour une société, une association ou un animal de compagnie, "qui devraient être enregistrés comme une page et non comme un profil" et environ 1,5% de "comptes indésirables", ou "spammeurs". En avril 2013, un homme de 40 ans a été condamné à sept mois de prison ferme et a dû verser 500 à son ex-femme car il avait créé un faux compte à son nom.

38 ans

Ce serait l'âge moyen des utilisateurs. L'Américaine Edythe Kirchmaier, 105 ans, serait l'utilisatrice la plus âgée de la communauté. Depuis quelques années, le réseau séduit davantage les séniors de plus de 55 ans.
 

L'application Paper

Hier, mardi 3 février, le groupe a lancé aux États-Unis sa nouvelle application baptisée Paper. Il s'agit d'un journal en ligne dans lequel on peut lire le fil de news d'un utilisateur de manière plus agréable. "Paper permet de raconter des histoires de manière plus jolie avec un design amélioré et plein écran, une mise en page sans éléments perturbateurs", indique le réseau social. La conception et le partage de contenus ont été facilités. La nouvelle application Paper se divise en plusieurs sections thématiques qui permettent de suivre les principaux sujets d'actualité, ainsi qu'en plusieurs rubriques comme les sports, la science ou la cuisine. Une appli à suivre !

LIRE LA SUITE
Mélanie Caous

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.