• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les 5 expos du printemps

La plus sexy : Helmut Newton au Grand Palais La plus fashion : Louis Vuitton - Marc Jacobs La plus pointue : "Matisse, paires et séries" La plus ludique : Tim Burton à la Cinémathèque Française 5

Tim Burton, Ai WeiWei, Henri Matisse, Helmut Newton et Louis Vuitton: des grands noms pour de beaux évènements. Pour un printemps tout en culture, calme et volupté, suivez le guide !

LIRE LA SUITE
1 /5

La plus sexy : Helmut Newton au Grand Palais

La plus sexy : Helmut Newton au Grand Palais

Sulfureux photographe de mode, fidèle collaborateur de Vogue jusqu’à sa mort accidentelle en 2004, Helmut Newton a donné un ton ultra personnel à l'univers du papier glacé, jouant des noirs et des blancs ainsi que des codes esthétiques, quitte à choquer avec ses beautés provocantes et lovées. Sa rétrospective au Grand Palais expose ses plus belles photos mais aussi d'autres clichés moins connus qui permettent de saisir toute l’ampleur de l’œuvre d’Helmut Newton, humoristique et joyeuse de Berlin à l'Australie en passant par Paris et les Etats-Unis… Une belle rétrospective, qui doit beaucoup à la conception signée de la photographe June Newton, épouse, collaboratrice et gardienne des trésors newtoniens.

Helmut Newton au Grand Palais, Galerie Sud-Est, du 24 mars au 17 juin 2012.

2 /5

La plus fashion : Louis Vuitton - Marc Jacobs

La plus fashion : Louis Vuitton - Marc Jacobs

Un nom et deux personnalités pour l'incarner : d'abord Louis Vuitton, le fondateur de la maison, qui marqua la mode à la fin du XIXème siècle, et Marc Jacobs, l'actuel directeur artistique de la maison Vuitton, qui marque la première décennie du XXIème siècle. Plus de cent ans les séparent et pourtant ils sont liés à la même signature. Dans cette exposition qui les met en parallèle, chacun jouit d'un étage qui lui est consacré (scénographie de Sam Gainsbury et Joseph Bennett) et on peut y admirer tout l'ingéniosité des malles Vuitton autant que les avancées techniques entreprises jusqu'aux délires les plus créatifs de Marc Jacobs.

Louis Vuitton - Marc Jacobs au Musée des Arts Décoratifs, du 9 mars au 16 septembre 2012.

3 /5

La plus pointue : "Matisse, paires et séries"

La plus pointue : "Matisse, paires et séries"

Le Centre Pompidou met en lumière un aspect très précis de l'œuvre d'Henri Matisse (1869-1954) : ses variations sur le même thème, comme disait Gainsbourg. Ainsi le peintre montre son travail et son évolution artistique par l'approche d'une même thème, ou motif, et ses doublons dans les cadrages, les couleurs, la stylisation, créant ainsi des paires et des séries. L'exposition "Matisse, Paires et séries" au Centre Pompidou réunit ainsi une sélection exceptionnelle de chefs-d'œuvre (plus de soixante peintures) pour illustrer cette approche insolite et très singulière de l'artiste autour d'un même motif selon deux ou plusieurs traitements formels nettement distincts. Ces confrontations plastiques amènent un nouveau regard sur l'œuvre du grand peintre, dont on ne se lasse pas.

Matisse, paires et séries au Centre Pompidou de Paris du 7 mars au 18 juin 2012.

4 /5

La plus ludique : Tim Burton à la Cinémathèque Française

La plus ludique : Tim Burton à la Cinémathèque Française

L'expo Tim Burton à Paris (c'est d'ailleurs la seule ville européenne à accueillir cette fabuleuse expo du MOMA) est à la fois dépaysante, et pourtant on s'y retrouve. A travers son parcours, débuté aux studio Disney, et ses nombreux dessins, on découvre la personnalité artistique hors pellicule du réalisateur qui n'en est que plus complet et intéressant. Pourtant, avec ces œuvres inédites retrouvées ça et là dans les armoires de la maison familiale en banlieue californienne, jusqu'au Studio Disney, on retrouve sans problème le monde macabre, coloré et fantastique de Tim Burton. C'est bluffant de voir comme ses héros naissent d'abord par un coup de crayon, jusqu'à devenir des œuvres de fiction incontournables... Une exposition idéale pour les enfants, mais pas seulement : c'est aussi l'occasion de découvrir ses premiers courts-métrages qui laissaient déjà présager sa fibre cinématographique.

Tim Burton à la Cinémathèque Française du 7 mars au 5 août 2012.

5 /5

La plus transgressive : Ai Weiwei, "Entrelacs"

La plus transgressive : Ai Weiwei, "Entrelacs"

L'artiste préféré des Chinois et le plus haï de la Chine, habitué aux séjours en prison et aux altercations avec la république populaire, voit pour la première fois son travail regroupé dans une rétrospective, "Entrelacs", au Jeu de Paume. Né à Pékin en 1957, taxé de pornographe et autres accusations, derrière les polémiques qu'Ai Weiwei suscite reste la richesse de son œuvre protéiforme qui mêle vidéos, photos, technologies, etc. Une expo incontournable, qui d'ailleurs depuis le 21 février ne désemplit pas.

Ai Weiwei : Entrelacs, au Jeu de Paume, du 21 février au 29 avril 2012.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.