• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

L'agenda pop culture de la semaine du 11 février

Un concert psyché : Melody’s Echo Chamber à la Maroquinerie Un film vénéneux : "Passion" de Brian De Palma Une expo choc : "Femme/Objet" de Linder au MaM de la Ville de Paris Une adresse nippone (ou presque) : Neo Bento 5

Cette semaine, on va voir le nouveau Brian De Palma, on redécouvre l’œuvre de Linder Sterling à travers ses "Femmes Objets", on teste des néo-bentos dans une ambiance kawaï, on se met au nudisme et on écoute Melody’s Echo Chamber en concert. C’est l’agenda culture du 11 au 17 février !

LIRE LA SUITE
1 /5

Un concert psyché : Melody’s Echo Chamber à la Maroquinerie

Un concert psyché : Melody’s Echo Chamber à la Maroquinerie

Auteur, compositrice et multi-instrumentiste, Melody Prochet, meneuse de Melody Echo’s Chamber, met de la couleur (en tie and die) partout où elle passe. Etonnamment, cette Parisienne d’adoption (elle est née et a grandi dans un village de Provence) a d’abord conquis le cœur des Américains et des Anglais avant celui des Français grâce à sa dream-pop mélodieuse et euphorisante. A 25 ans, Melody n’est autre que la muse de Kevin Parker, tête pense du groupe Tame Impala. Et ça s’entend : guitare saturées, claviers psyché, voix vaporeuse… Son album éponyme, enregistré dans les studios australiens de Parker et produit par ce dernier, invoque les divinités hippies et les clichés de nos parents en pattes d’éléphant. On prend donc rapidement sa place pour son concert dimanche prochain à La Maroquinerie avant qu’il ne soit trop tard.

Melody’s Echo Chamber, le dimanche 17 février à 19h30 à La Maroquinerie. Réservation sur www.lamaroquinerie.fr.
 

2 /5

Un film vénéneux : "Passion" de Brian De Palma

Un film vénéneux : "Passion" de Brian De Palma

Une multinationale où tous les coups sont permis, même et surtout les pires. Dans cet univers clean et féroce, une beauté blonde incendiaire, Christine, fait régner la terreur et fascine au plus haut point Isabelle, sa dévouée collaboratrice brune. Cette dernière semble prête à tout pour répondre aux moindres désirs de sa boss tyrannique, même les plus torrides, car la cheftaine aime autant faire mumuse sous la couette avec les messieurs qu’avec les dames. Mais, refrain connu, il convient de se méfier des apparences. La timide Isabelle, qui a retenu toutes les leçons manipulatrices de sa consœur, révèle bientôt un tempérament et un cynisme encore plus retors que ceux de son modèle. Jusqu’au pire ? Pourquoi pas. Jusqu’au pire du pire ? Pourquoi pas, pourquoi pas.

Cinéaste fasciné depuis des lustres par la perversité et les jeux de rôles érotico-sulfureux, le vétéran Brian De Palma (72 ans tout de même) s’en donne à cœur joie dans le bien nommé Passion, un libre remake du dernier film de feu Alain Corneau : Crime d’amour. En orchestrant cette hitchcockienne partition où la femme est vraiment une louve pour la femme, Brian multiplie les fausses pistes et les péripéties inquiétantes pour mieux rendre compte de la déraison qui agite ses héroïnes et clouer au pilori les us et coutumes dingos de l’entreprise moderne (vaste sujet). Résultat : un thriller glacé et sophistiqué qui donne l’occasion à ses deux excellentes actrices principales - Rachel McAdams et Noomi Rapace - de rivaliser d’inventions pour se faire du mal et… nous faire du bien.

"Passion", de Brian De Palma, avec Rachel MacAdams, Noomi Rapace... Sortie le 13 février.

Olivier De Bruyn

3 /5

Une expo choc : "Femme/Objet" de Linder au MaM de la Ville de Paris

Une expo choc : "Femme/Objet" de Linder au MaM de la Ville de Paris

Avec près de 200 œuvres exposées, le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris rend un bel hommage à l’artiste britannique Linder Sterling, dite Linder, aujourd'hui âgée de 59 ans. A travers un large choix de photographies, de photomontages, de boîtes lumineuses mais aussi de costumes, de vidéos, de sons et de retransmissions de performances (notamment le concert de 1981 durant lequel elle portait une robe constituée de viande crue, comme quoi Lady Gaga n'était pas la première...), on découvre cette artiste, héritière punk du dadaisme, largement engagée dans la cause féministe. C'est beau, c'est choc, et c'est en ce moment.

"Femme/Objet", rétrospective consacrée à Linder Strerling au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, jusqu'au 21 avril. www.mam.paris.fr/fr/expositions/linder

4 /5

Une adresse nippone (ou presque) : Neo Bento

Une adresse nippone (ou presque) : Neo Bento

Quelle joie de pousser la porte de cette toute nouvelle adresse parisienne qui propose des bentos (petits plateaux japonais composés de plusieurs préparations) débordants d'imagination et peu avares sur les quantités. Dans un décor kawaï à souhait, on choisit sans stress les 6 ingrédients qui composeront notre plateau : 3 portions vitalités (courgettes marinées Oshinko, purée de brocolis-wasabi, légumes anciens du four...), une portion construction (tataki de boeuf au sésame, crevettes gingembre-citronnelle, boulettes japonaises...), une portion énergie (nouilles soba, risotto de quinoa, huile de truffe et artichaut...) et une portion plaisir (macaron thé-vert, framboises, chocolat blanc, perles du Japon-lait de coco...). Pour 12 € seulement, ce menu ultra-équilibré est aussi parfaitement dosé : pas de sensation de ventre lourd ni de faim persistante. En bonus, la gentillesse du patron, ancien stewart passionné par le Japon et désireux d'importer et d'adapter à la sauce française ces petits plateaux ingénieux. NeoBento est un vrai coup de coeur à tester d'urgence !

NeoBento, 5, rue des Filles du Calvaire, Paris 3ème. http://www.neobento.com/site/

A retrouver aussi sur Glamour : notre shopping spécial boîtes à bento.

5 /5

Un livre qui déshabille : "Nudism" de Daniel Foucard

Un livre qui déshabille : "Nudism" de Daniel Foucard

Daniel Foucard a un style incisif et précis qui nous entraîne phrase après phrase sans vraiment nous demander notre avis, à bout de souffle. Dans son roman Nudism, on suit donc les tribulations de Simon Thomas, un brillant Ecossais ambitieux sur les bords qui se retrouve, pour ses qualités linguistiques et sa personnalité provocante, Secrétaire Général d'un mouvement de droite populiste hollandais baptisé "Inuit Autonomy" au Groenland. Parallèlement aux combats du mouvement IA, donc, ("Nous voulons juste qu'on respecte l'intégrité du sol groenlandais de culture explicitement inuite et d'influence danoise. Tu veux t'installer chez nous ? Aucun problème. Mais monte au moins une fois dans un kayak, putain. Pour voir, pour connaître. Regarde, moi je suis écossais, je l'ai fait." p.23) s'aborde le sujet du nudisme, comme liberté fondamentale et action marginale, dérangeante, dont le héros va se faire un fervent défenseur, jusqu'à se faire emprisonner pour ses convictions politiques. Nudism est un livre hybride qui détonne par son contexte et ses anecdotes et nous emmène dans d'étranges contrées glacées où vraiment, s'adonner au nudisme est une conviction profonde, voire un exploit…

"Je sais bien ce que vous pensez du nudisme. Il n'y a pas de quoi faire toute une histoire. Précisément si, en voilà une. Elle commence vers l'an 1000, dans le comté de Mercie, au sud sud sud de notre frontière écossaise. Le comte, un Saxon, (…) y règne en infligeant des impôts délirants à sa population pour nourrir ses visées belliqueuses. La colère du peuple gronde mais seule Lady Godiva, la belle épouse du potentat, s'en émeut. Elle supplie son mari d'alléger cette ponction incomprise favorisant les troubles. Peu inspiré, méchant, il s'engage à l'annuler si elle accepte de parcourir nue, complètement nue, à cheval, les rues de la ville. Entendu, l'épouse s'accomplit, bravant l'offense, presque sans hésiter. Impudente et fière, la dame traverse lentement une Coventry semblant inhabitée, aux portes et volets fermés par respect pour sa libératrice. Doublement impressionné, l'époux tient parole. Quelle lutte plus pacifique fut menée ? Quel outrage plus sain ?" p.17

Nudism de Daniel Foucard, éditions Inculte, 16 €.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.