• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

L'agenda de l'été : 1 jour, 1 truc

"Deep end" de Jerzy Skolimowski (1970) ressort en salles JR à Beaubourg pour le projet "Inside Out" Un concert de Lilly Wood and The Prick à Pau Un One Woman Show : La Lesbienne Invisible 18

Cette année, vous êtes condamnées à passer l'été au boulot, derrière votre ordinateur ? Chez Glamour.com, histoire de vous remonter un peu le moral, on vous propose de vous emmener chaque jour, virtuellement ou réellement, dans un lieu cool, du 10 juillet au 10 août. Car les vacances à la ville, ça peut avoir du bon.

LIRE LA SUITE
1 /18

"Deep end" de Jerzy Skolimowski (1970) ressort en salles

"Deep end" de Jerzy Skolimowski (1970) ressort en salles

? Au MK2 Beaubourg et Hautefeuille ainsi que d'autres cinémas en France.

Quand ? Depuis le 13 juillet 2011, jusqu'à nouvel ordre.

Quoi ? Deep End est le premier film britannique du réalisateur polonais Jerzy Skolimowski avec en guest star un bel inconnu adolescent, John Moulder-Brown, et surtout la star de télé anglaise, connue pour sa longue romance avec Paul McCartney, la rouquine Jane Asher.  Film d'ado avant l'heure dans la verve acide et cynique d'un Harold et Maude, avec une bande originale elle aussi signée Cat Stevens, Deep End est le film d'une génération increvable et éternelle : la jeunesse. Employés dans une piscine, Michael et Sue sont complices dans les recoins humides des vestiaires, où pour quelques centimes de plus, ils laisseront les clients les plus absurdes donner libre court à leurs fantasmes. Sauf que le minet puceau rêve grandement d'amour avec la belle délurée, et son sympathique attachement se transformera au final en une morbide obsession. Ponctué de scènes aux couleurs pop et de brillants personnages secondaires pleins d'humour, avec la piscine comme actrice et lieu principal de tous les fantasmes, certaines scènes sont toujours sublimes 40 ans après : celle, par exemple, où le jeune Michael étreint un mannequin en carton à l'effigie de Sue, au fond de la piscine. Eaux troubles et désirs chlorés, Deep End, c'est 1h30 de plaisir cinématographique.

Pour qui ? l'aurez compris : pour tous.

Deep End (1970) de Jerzy Skolimowski avec Jane Asher, John Moulder-Brown, Karl Michael Vogler, Christopher Sandford . Sortie le 13 juillet 2011, durée 1h 31min.

B.K

2 /18

JR à Beaubourg pour le projet "Inside Out"

JR à Beaubourg pour le projet "Inside Out"

? A Paris, au Centre Pompidou, dans le 4ème.

Quand ? Tous les jours sauf le mardi, depuis le 25 mai jusqu'au 5 septembre, dans le cadre de l'exposition Paris-Delhi-Bombay au Centre.

Quoi ? L'artiste JR, qui s'était fait internationalement connaître par son travail "Women Are Heroes" et le film qui s'ensuit, investit cette fois Beaubourg avec les fonds accordés par le Ted prize des conférences TED avec son nouveau projet, "Inside Out". Toujours sur le principe de portraits géants en noir et blanc qui investissent les lieux publics, cette fois ce n'est plus via le site qu'on peut se faire tirer le portrait, mais via un photomaton qui nous tire un portrait géant, avec un troisième œil indien (bindi) sur le front. Une fois le portrait imprimé, il ne tient qu'à nous de le coller dans la ville, près de chez nous, et de s'investir ainsi dans le projet. Il y a également une autre cabine qui tire, cette fois, des portrait plus petits. Pour le souvenir.

Pour qui ? Pour les touristes, évidemment, mais aussi les parisiens flâneurs perdus qui, découragés par la longue queue qu'il peut y avoir parfois, se motivent cette fois-ci pour ne pas mourir d'ennui.

Le projet "Inside Out" de JR à Beaubourg, jusqu'au 5 septembre, entrée libre et gratuite.

3 /18

Un concert de Lilly Wood and The Prick à Pau

Un concert de Lilly Wood and The Prick à Pau

? Au Théâtre de Verdure à Pau.

Quand ? Vendredi 5 Août à 21h00.

Quoi ? La 30ème édition du festival Été à Pau a débuté le 18 juillet et accueille jusqu'au 12 août des concerts gratuits. Après Yaël Naïm c'est au tour du groupe Lilly Wood and the Prick d'être la vedette ce soir du festival palois.

Pour qui ? Pour tous les fans ruinés de Benjamin et Nili qui n'ont pas pu se rendre aux concerts qui affichaient complets.

Lilly Wood and The Prick, Théâtre de Verdure. Adresse. : Parc Beaumont 64000 Pau.

4 /18

Un One Woman Show : La Lesbienne Invisible

Un One Woman Show : La Lesbienne Invisible

? A Paris, au Théâtre du Petit Gymnase, Studio Marie-Bell.

Quand ? Du mardi au samedi à 21h30.

Quoi ? Avec beaucoup d'humour on peut découvrir la vie trépidante d'une jeune lesbienne qui adore le rouge à lèvre et les robes à fleurs et dont personne ne veut croire à l'homosexualité. Sur scène, elle dresse les portraits de ceux qu'elle croisent, hétéro, bi ou homo en dénonçant les clichés sur l'homosexualité avec fraîcheur et légèreté. Des situations cocasses et justes dans lesquelles Océane Rose Marie dévoile les questions qu'elle se posait à l'adolescence, les difficultés à se faire reconnaître dans le milieu, et ses anecdotes sexuelles croustillantes à souhait.

Pour qui ? Tous les parisiens qui veulent passer un bon moment, homos ou non. Ici, on ne discrimine pas !

La Lesbienne Invisible THÉATRE GYMNASE MARIE BELL 38, Boulevard Bonne Nouvelle 75010 Paris réservation au 01 42 46 79 79

5 /18

Le restaurant Wonderbus Cook'in de Hossegor

Le restaurant Wonderbus Cook

? A Hossegor, dans les Landes, sur le parking de la zone de Pédebert.

Quand ? Tous les jours, de 8h30 à 15h, pour le service du midi, et occasionnellement sur demande au 06 99 59 00 40.

Quoi ?Le Wonderbus Cook'in, c'est un restau chic dans un bus authentique londonien à étage. L'idée originale de deux anciennes profs d'art, Myriam Darrigues et Marisol Vigneau, cartonne : le restau du superbus affiche souvent ses 34 couverts complets. Alors si vous voulez manger leurs soupes du jour dans la belle salle aménagée à l'étage et goûter leur Wonder Carte, avec un Burgulk Zen bientôt culte (burger de bœuf mariné yakitori) et une Wonder brioche poire-chocolat-cannelle, il va falloir vous presser, ou réserver.

Pour qui ? Pour ceux qui sont dans la région, pardi ! Les plus hardis réserveront même le bus, qui peut se déplacer sur demande, pour faire un dîner ultra surprise à leurs amis.

WonderBus Cook'in, chaque matin dès 8 h 30 sur un parking de la zone de Pédebert pour le service de midi. Contact : 06 99 59 00 40.

(B.K)


 

6 /18

Waste Landscape d'Elise Morin et Clémence Eliard

Waste Landscape d

? Au CentQuatre, l'ancien service municipal des pompes funèbre reconverti en un lieu de création et de production artistique hybride, avec un marché bio, des ateliers et des expos en tous genres.

Quand ? Depuis le 21 juillet jusqu'au 11 septembre 2011. Tout l'été, en somme.

Quoi ? Waste Landscape, une immense sculpture imaginée par Elise Morin et Clémence Eliard, directrice artistique et architecte de leur profession. Le duo, qui avait déjà sévi à la Nuit blanche 2009 en sublimant des rouleaux de Scotch avec l'œuvre Nuage cinétique, a créé cette fois un gigantesque paysage de détritus, des CD, qui signe plastiquement la mort de cet accessoire quotidien et générationnel désormais en voie d'extinction. Les deux artistes ont donc collecté 60000 CD chez Universal Music, des invendus destinés à être incinérés, et le grand tissage maison a commencé, réunissant maints amis et bénévoles, avec la régie du XIXème arrondissement, pour un résultat de près de 600m2 de CD cousus sur des bâches en plastique actionnées par un système de gonflage. L'effet est spectaculaire : une mer vallonnée aux reflets argentés, qui bouge à la demande, comme un immense pop-up éblouissant. L'équation critique sur la société de consommation est ainsi parfaitement illustrée : 16g de pétrole x 60 000 CD = une étrange sculpture, qui sera d'ailleurs recyclée après son exposition dans une usine niçoise.

Pour qui ? Pour les flâneurs, les curieux, les esthètes, les amoureux en tous genre qui ont envie d'une sculpture mouvante. Pour ceux, aussi, qui en ont marre d'entendre parler d'Anish Kapoor et qui ont envie de la ramener avec une exposition moins attendue.

Waste Landscape d'Elise Morin et Clémence Eliard au CentQuatre, 5 rue Curial, 75019, entrée libre tous les jours sauf le lundi, de 11h à 20h, jusqu’au 11 septembre.

(B.K)
 

7 /18

Lundi en Seine à Paris

Lundi en Seine à Paris

? Au cœur de Paris, sur la péniche du Concorde Atlantique, dans le 7ème.

Quand ? Tous les lundis à partir de 19h, du 27 juin au 1er août 2011.

Quoi ? Une grande terrasse, une entrée libre, un dj set et une carte fraîche pour manger, par principe, histoire de tenir encore debout 21h30 passées. Voilà, c'est l'idée du Lundi en Seine qui nous propose quelques grains de soleil dans ce monde de Paris en août, ou comment noyer son ennui dans une bonne mauresque glacée sans penser au lendemain. On a limite envie de s'écrier "Hip hip hip...!" face à la Seine.

Pour qui ? Le lundi, c'est un jour maudit pour tout le monde. Alors l'évènement Lundi en seine, c'est pour tous, des damnées de la capitale condamnés à bosser à Paris en août, aux touristes en quête de fête mais aussi les autres parisiens, qui eux, sont libres de venir non pas pour décompresser, mais pour le plaisir.

Lundi en Seine, tous les lundis du 27 Juin au 1er Août 2011 : apéro mix en terrasse dès 19h00, restauration de 19h00 à 23h00 puis soirée. Contact : 06 45 98 88 50 / adrien@cap­suleparis.com

(B.K)

8 /18

Spécial week-end

Spécial week-end

Vendredi et samedi : Ca rock à Brest

? A Malestroit, près de Brest, en Bretagne.

Quand ? Vendredi 29 et samedi 30 juillet.

Quoi ? Le festival Au Pont du Rock, qui a lieu chaque été durant le dernier week-end de juillet. Créé en 1989 par l'association "Les enfants du ROC" dans la commune du Roc-Saint-André, il fait défiler chaque année les groupes de la scènes rock alternative. Au programme ce soir, Lily Wood & the Prick, Moriarty, Furs ou encore Deportivo, et de demain, Katerine, Mademoiselle K, Catherine Ringer, Selah Sue ou encore The Do.

Pour qui ? Ceux qui désirent voir un maximum de groupes en vogue pour pas trop cher.

Festival Au Pont du Rock, Malestroit, du 29 au 30 juillet, 21 € la place pour le vendredi soir, 27 € pour samedi, 38 € le pass 2 jours. aupontdurock.com/


Dimanche : Une expo tokyoite

? Au Bal, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Quand ? Jusqu'au 21h août,

Quoi ? Une expo photo. Signifiant, "vers Tokyo" ou "les images de Tokyo", Tokyo-E présente le travail de trois grandes figures de la photographie japonaise : Keizo Kitajima, Yukichi Watabe et Yutaka Takanashi. A travers 3 univers différents, - l'un documente une célèbre enquête policière, l'autre sillonne les vieux quartiers populaires de Tokyo, le troisième erre dans les rues obscures du Japon, des Etats-Unis, ou de l'Europe de l'Est, - on assiste au passage d'un monde traditionnel à nos sociétés modernes.

Pour qui ? Les passionnés du photojournalisme, du Japon, ou les amateurs de belles images, tout simplement.

(M.B.)
 

9 /18

Roméo et Juliette aux Invalides

Roméo et Juliette aux Invalides

?Dans la Cour d'Honneur des Invalides, dans le 7ème arrondissement de Paris.

Quand ? Du mercredi 27 au 30 juillet.

Quoi ? La célèbre pièce de William Shakespeare version ballet, programmée au Festival Paris Quartier d'Eté. Dirigée par Thierry Malandain, directeur du Centre chorégraphique national d'Aquitaine (Pyrénées-Atlantiques) depuis 1998, la troupe de ballet Biarritz propose une version résolument classique du chef-d'œuvre de la fin du 16ème siècle. Sur la partition d'Hector Berlioz, les danseurs sautent et virevoltent à la manière d'"antan", tandis que le reste du monde de la danse contemporaine s'affranchit depuis plusieurs années de cet héritage un peu dépassé. Malandain est un chorégraphe isolé donc, mais qui grâce à ses convictions à su se rendre incontournable.

Pour qui ? Les amateurs de danse classique ou contemporaine et tous les grands romantiques.

Roméo et Juliette du Malandain Ballet Biarritz, mis en scène par Thierry Malandain, dans la Cour d'Honneur des Invalides du 27 au 30 juillet à 22h. Entre 16,50 € et 21 €.

(M.B.)
 

10 /18

Deep Purple à Vienne Théâtre Antique

Deep Purple à Vienne Théâtre Antique

? Pas à Vienne en Autriche bien sûr, mais près de Lyon dans l'Isère (38), au Théâtre Antique. Décidément, après Lou Reed au Festival des Nuits de Fourvière, les Lyonnais ont de la chance.

Quand ? Mercredi 27 juillet à 20 heures.

Quoi ? L'unique concert de l'année en France des légendaires hard rockeurs britanniques. Que l'on aime ou pas ce genre de musique, Deep Purple reste l'un groupe qui a marqué l'histoire du rock : considérés par beaucoup comme les pionniers du hard rock (avec Led Zeppelin ou Black Sabbath), les 5 membres du groupe affichent désormais 43 ans de carrière au compteur. Pour l'occasion, c'est accompagnés des 38 musiciens du Neue Philhamonique de Francfort qu'ils interpréteront tous les grands titres qui marquèrent leur carrière, du mythique Smoke on the Water à Child in Time.

Pour qui ? Pour tous ceux qui ont eu des posters de Deep Purple collés à leurs murs il y a quelques années, et tous les amateurs de grand spectacle en général.
 



(M.B.)

11 /18

Le concert de Lou Reed à Lyon

Le concert de Lou Reed à Lyon

? Au Grand Théâtre gallo-romain de Fourvière, à Lyon.

Quand ? Mardi 26 juillet, à 22 heures.

Quoi ? Lou Reed en live au festival des Nuits de Fourvière, accompagné par une formation rock complète, dans le cadre majestueux du plus ancien théâtre antique de France. Dominant la majorité de la ville de Lyon et prévu pour accueillir plus de 11000 spectateurs, cet amphithéâtre est le lieu emblématique des Nuits de Fourvière. Déjà invité en 2007, l'ex-membre du Velvet Underground revient y interpréter ses titres les plus emblématiques dans une version résolument rock. Incontournable.

Pour qui ? Les fans de Lou Reed et du Velvet Underground, les amateurs de concerts mythiques, et tous les autres désireux d'en prendre plein la vue (et plein les oreilles).

Lou Reed en concert aux Nuits de Fourvière, au Grand Théâtre gallo-romain de Fourvière à Lyon, le 26 juillet à 22h, 46 € la place. 
(M.B.)

12 /18

Une pièce de théâtre à Avignon : I am the wind

Une pièce de théâtre à Avignon : I am the wind

? Au festival d'Avignon, dans la cour du lycée Saint-Joseph.

Quand ? Lundi 25 juillet. On y va vite, puisque le Festival d'Avignon se termine demain soir. En revanche, le Festival d'Avignon Off dure, lui, jusqu'au 31 juillet.

Quoi ? I Am The Wind, de Jon Fosse, une pièce mise en scène par Patrice Chéreau et en anglais (sous-titrée), interprétée par des acteurs britanniques. Jon Fosse, auteur Norvégien, est dans cette œuvre fidèle à son credo artistique : le rythme des mots importe plus que leur sens, les relations entre les personnages prime sur les personnages eux-mêmes, et ce qui est suggéré est plus important que ce qui est dit. Dans I Am The Wind, les comédiens Tom Brooke et Jack Laskey interprètent deux hommes sans nom et sans histoire, qui naviguent en pleine mer sur un frêle bateau. Un voyage plus intérieur que réel, qui nous rappelle une fois de plus le talent et le souffle poétique qui habite Patrice Chéreau.

Pour qui ? Les passionnées de théâtre, bien sûr, mais aussi de philo, les filles en manque d'introspection, et les amoureuses de l'accent british.

I Am The Wind de Jon Fosse, mise en scène de Patrice Chéreau, Cour du lycée Saint-Joseph, Avignon. 1h10, entre 13€ et 27€ la place.

(M.B.)

13 /18

Spécial week-end

Spécial week-end

Vendredi : Un Gus Van Sant au grand air

? Sur les pelouses du parc de La Villette, dans le 19ème arrondissement.

Quand ? Du 19 juillet au 21 août.

Quoi ? Ce soir, c'est Paranoïd Park de Gus Van Sant qui sera diffusé sur l'immense écran installé dans le cadre de la 21ème édition du Cinéma de Plein Air. Un écran gonflable de 32 mètres de largeur sur 18.50 mètres de hauteur, que l'on peut regarder bien installée dans un transat (location sur place d'un transat et d'une couverture pour 7 €). Cette année, le thème de la "rue" est à l'honneur : on pourra s'immerger dans les rues de Naples avec Gomorra de Matteo Garrone, dans celles de Paris avec Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch, ou encore à Manhattan avec le film éponyme de Woody Allen.

Pour qui ? Les cinéphiles bien sûr, mais aussi tous les Parisiens en mal de vacances et à la recherche d'une activité nocturne et cocoon.

Pour voir le programme complet, cliquez ici.


Samedi : Un tour au Midi Festival

? A Hyères, et plus particulièrement à la Villa Noailles, un très beau bâtiment des années 20 construit par l'architecte Robert Mallet-Stevens. Aixois, Marseillais, Toulonnais, et autres habitants des environs, c'est pour vous.

Quand ? A partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche soir. On vous conseille de vous y rendre particulièrement le samedi soir, la programmation étant la meilleure du week-end.

Quoi ? 5 concerts qui promettent :  Psychologist, Puro Instinct, King Krule, Dirty Beaches et Washed Out joueront de 19h à minuit au coeur de cette magnifique villa, devenue le lieu de rendez-vous de l'avant-garde artistique. En parallèle, sur la plage, un grand nombre de DJ set sont prévus.
Depuis 2006, le Midi Festival déniche les talents de demain et repère quelles seront les tendances musicales des mois à venir. En 2008, les jeunes anglais de The XX y étaient déjà programmés, tout comme WU LYF l'été dernier. Même si le but du Midi Festival n'est pas de détecter les groupes à succès, on parie que plusieurs invités de cette édition 2011 seront arrivés bien loin l'année prochaine.

Pour qui ? Les mélomanes à la recherche d'une programmation pointue et avant-gardiste.

Midi Festival, du 22 au 24 juillet à Hyères, 62 € le full pass, 17€ pour les concerts de samedi à la Villa Noailles uniquement.


Dimanche : Une expo très animale

? Au musée des Arts Décoratifs, dans le 1er arrondissement.

Quand ? Jusqu'au 11 décembre. On a le temps, donc.

Quoi ? Une expo sur l'animal décliné sous toutes ses formes : mobilier, art de la table, mode, textile, jouets, bijoux... Sept thèmes sont abordés : l’animal comme matière, parure, forme, décor, l’animal comme miroir de l’homme, comme héros et comme créature monstrueuse. Si la place de quelques pièces présentées dans l'expo peut être discutable (comme un manteau en peau de singe ébouriffé datant de 1969), on peut y voir tout de même une multitude d'objets plus chouettes les uns que les autres, de la mythique panthère rose en peluche à un bel oiseau mécanique, en passant par une lithographie de lion des Greatful Dead. Pour qui ? Les fans de vintage, les chineurs et les amis des bêtes.

Animal au musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er. lesartsdecoratifs.fr/

14 /18

Un Paris-Delhi-Bombay à pied

Un Paris-Delhi-Bombay à pied

Où ? A Beaubourg, à Paris.

Quand ? Jusqu'au 19 septembre. On en profite, le jeudi, c'est la nocturne (jusqu'à 23h).

Quoi ? Une expo qui nous fait voyager en Inde. Afin de tisser des liens entre les deux cultures, le Centre Pompidou a invité une cinquantaine d'artistes, français et indiens, à offrir leur vision de l'Inde contemporaine. Au cœur du sujet, les profondes mutations qui touchent ce grand pays peuplé par plus d'un milliard d'habitants. Politique, religion, émancipation des femmes, sexualité, urbanisation grandissante... Autant de thèmes qui animent la société indienne sont abordés à travers une série de photos, vidéos, installations ou performances. Les œuvres, dont plus des deux tiers ont été réalisées spécialement pour l'expo, nous donne donc un aperçu large et inédit de ce que l'Inde est en train de devenir. Une belle expo colorée à voir absolument.

Pour qui ? Pour ceux qui ont toujours rêvé de crapahuter dans les rues de Bombay ou de Delhi, ceux pour qui une scène de danse dans un film bollywoodien est à chaque fois un moment magique et intense, et tout ceux qui veulent oublier la pluiependant quelques heures.

15 /18

Une toile en plein air au cœur de Lyon

Une toile en plein air au cœur de Lyon

? Sur le parvis de la Basilique d'Ainay, dans le 2ème arrondissement.

Quand ? Ce soir, à 21h45.

Quoi ? Un cinéma en plein air. Dans le cadre du festival Cinéma sous les étoiles, l'association Quartier Libre propose aux lyonnais une sélection de films diffusés à la nuit tombée sur un écran géant, place d'Ainay. A l'honneur cette année, le sport sous toutes ses formes au ciné. Ce soir, le long-métrage d'animation Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet. Madame Souza, soucieuse de voir son neveu Champion en proie à une mélancolie persistante, décide de lui offrir un vélo. Champion fait honneur à son nom, puisqu'il se retrouve à courir pour le Tour de France. Mais la mafia française vient noircir le tableau en enlevant l'enfant. Madame Souza, accompagnée de trois vieilles dames, les Triplettes, bravera tous les dangers pour retrouver son neveu chéri.

Pour qui ? Les nostalgiques du drive-in ou de la France de Charles Trenet, les fans du Tour de France, ou tout simplement les lyonnais tentés par un petit pique-nique/ciné/couvertures (parce qu'il ne fera pas chaud).

(M.B)

Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet en plein air dans le cadre du festival Tout Le Monde Dehors, place d'Ainay, Lyon 2ème.

16 /18

La Maison Tellier, Arlt et Mehdi Zannad en concert au Glazart

La Maison Tellier, Arlt et Mehdi Zannad en concert au Glazart

? Au Glazart, ce vieil entrepôt de la porte de la Villette remodelé en salle de spectacles. Initialement prévu sur la Plage du Glazart, le concert aura lieu finalement à l'intérieur à cause du mauvais temps.

Quand ? Ce soir, à partir de 19 heures.

Quoi ? Un concert dans la langue de Molière. Dans le cadre du festival d'été des Boutiques Sonores, le Bitter Sweet (Paradise), 3 artistes joueront ce soir malgré le mauvais temps : Les Normands de La Maison Tellier et leur folk à la française, Medhi Zannad, qui sorti ses premiers albums sous le pseudonyme de Fugu et qui réconcilie Laurent Voulzy et les Beach Boys (s'ils étaient disputés), et enfin Arlt, un duo masculin-féminin qui joue avec les mots en toute délicatesse. Depuis 6 ans, le "collectif" des Boutiques Sonores promeut de jeunes artistes grâce à des sélections musicales soignées, une mise à disposition de bornes d'écoute ou encore l'organisation de concerts.
Pour en savoir plus, lesboutiquessonores.com/.

Pour qui ? Les amoureux de jolis textes et de pop gracieuse et décomplexée. Langue française oblige.

BS(p)2011, acte VI, avec La Maison Tellier, Medhi Zannad et Arlt, à partir de 19h au Glazart, 7-15 avenue de la Porte de la Villette, Paris 19ème. 8€ en prévente, 10€ sur place.

(M.B.)

 

17 /18

Le Vent des Forêts ou l'art en pleine nature

Le Vent des Forêts ou l

? Dans la Meuse, à 1h de Paris et 2h30 de Strasbourg.
Accès.

Quand ? A partir d'aujourd'hui et toute l'année, de mars à septembre.

Quoi ? Une expo d'art contemporain en plein air. Chaque année depuis 1997, le Vent des Forêts propose à une série d'artistes de réaliser une œuvre destinée à habiter la forêt durablement. Après 15 ans, plus de 90 réalisations sont donc visibles dans les bois avoisinant 6 villages meusiens, traversés par une multitude de sentiers balisés et accessibles à tous. Pour cette édition 2011, officiellement ouverte depuis hier (les nouvelles œuvres ont été réalisées en résidence sur place du 4 au 17 juillet), 8 artistes ont mis la main à la pâte. Parmi eux, les frères Chapuisat et leur tronc colossal, dans lequel on peut se blottir pour ne faire plus qu'un avec le bois, Fujiko Nakaya et son jardin japonais embrumé, ou encore Mick Peter et son souvenir d'enfance, une boîte de craies géantes alliant couleurs et formes pour susciter la nostalgie.
Un festival qui laisse la part belle à la nature, et qui permet de découvrir tout un tas de petites merveilles en se baladant, carte à la main, dans un environnement magique et verdoyant. On vous l'assure, même les plus réfractaires à l'art contemporain seront séduits. A faire en famille ou en amoureux.

Plus d'infos sur leventdesforets.com/.

(M.B.)

18 /18

1 jour, 1 truc...

1 jour, 1 truc...

La série-culture spécial été pour toutes celles qui n'auront pas la chance d'aller à la plage pour bronzer.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.