• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Expos : les 10 incontournables de l'automne

Une expo fashion : "Alaïa" Une expo rare : "Frida Kahlo / Diego Rivera – L’art en fusion" Les expositions de la rentrée Une expo vintage : "Erwin Blumenfeld (1897-1969)" Une expo conceptuelle : "Georges Braque" 10

Que nous réservent les musées pour cette rentrée 2013 ? A Paris ou en province, la programmation est éclectique. De la photo vintage, une rétrospective mode ou encore de la peinture poétique… Voici notre sélection des expositions où se réfugier, et qui vont colorer vos week-ends.

LIRE LA SUITE
1 /10

Une expo fashion : "Alaïa"

Une expo fashion : "Alaïa"

A l’occasion de la réouverture du Palais Galliera, une rétrospective sera consacrée au célèbre couturier Azzedine Alaïa à partir du 28 septembre. Soixante-dix modèles ont été sélectionnés pour retracer le parcours de cette personnalité iconique du monde de la mode, dont la carrière a démarré en 1979. Internationalement reconnu pour ses robes aux coupes sculpturales, le créateur tunisien est l’un des rares couturiers à maîtriser chaque étape de la confection d’un vêtement, de l’esquisse du patron à la mise en forme des tissus. Un amoureux de la mode, mais aussi des femmes : parmi ses plus fidèles admiratrices, on compte les mannequins Naomi Campbell et Stephanie Seymour"Je fais des vêtements, elles font la mode…" telle est la devise d’Azzedine Alaïa.

Alaïa au Palais Galliera, 10, avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 1er, 01 56 52 86 00. Du 28 septembre 2013 au 26 janvier 2014.

2 /10

Une expo rare : "Frida Kahlo / Diego Rivera – L’art en fusion"

Une expo rare : "Frida Kahlo / Diego Rivera – L’art en fusion"

Le Musée de l'Orangerie rend hommage au couple Diego Rivera et Frida Kahlo, précurseurs de l’art mexicain, à travers l'exposition Frida Kahlo / Diego Rivera – L’art en fusion, du 9 octobre prochain. Cet événement confrontera les oeuvres de ces peintres, dont la relation était extrêmement fusionnelle. Figure de proue de l’art mexicain du XXe siècle, Frida Kahlo, artiste autodidacte, a trouvé l’inspiration dans la religion, la condition humaine et les révolutions qui ont touché son pays. Ses toiles, qui proviennent pour la plupart du Musée Olmedo de Mexico, sont très connues à travers le monde mais pourtant peu présentées. Elles sont exposées en France pour la première fois depuis 20 ans.

Frida Kahlo / Diego Rivera – L’art en fusion au Musée de l'Orangerie, Jardin des Tuileries, Paris 1er, 01 44 50 43 00. Du 9 octobre 2013 au 13 janvier 2014.

3 /10

Les expositions de la rentrée Une expo vintage : "Erwin Blumenfeld (1897-1969)"

Les expositions de la rentrée Une expo vintage : "Erwin Blumenfeld (1897-1969)"

Le Musée du Jeu de Paume met à l’honneur l’œuvre de l’Allemand Erwin Blumenfeld, à l’occasion de la première rétrospective française dédiée au photographe. Au total, ce sont plus de 200 dessins, photographies, montages et collages d’Erwin Blumenfeld, datant des années 1910 et 1960, qui sont présentés au cours de cette exposition. Le parcours, divisé en huit parties, offre une vision complète de la vie de l’artiste, en passant par ses photographies expérimentales en noir et blanc, à ses séries de mode pour de grandes publications comme Harper's Bazaar et Vogue. On découvre les tirages vintage de ce photographe qui a su sublimer la femme.

Erwin Blumenfeld (1897-1969) au Musée du Jeu de Paume, 1, Place de la Concorde, Paris 1er, 01 47 03 12 50. Du 15 octobre 2013 au 26 janvier 2014.

4 /10

Une expo conceptuelle : "Georges Braque"

Une expo conceptuelle : "Georges Braque"

Le Cubisme s’invite au Grand Palais du 18 septembre au 6 janvier, à l’occasion d'une exposition consacrée à l’un des plus grands initiateurs du genre, Georges Braque. Peintre, graveur et sculpteur, cet artiste français a marqué le XXème siècle, notamment en élaborant la technique des papiers collés. Organisée en partenariat avec le Centre Pompidou, la rétrospective rassemble les œuvres clés de l’artiste et les expose de manière chronologique, en insistant également sur ses nombreuses collaborations artistiques, avec Pablo Picasso notamment.

Georges Braque, au Grand Palais (entrée champs-élysées), 254-256, rue de Bercy, Paris 12ème, 01 44 13 17 17. Du 18 septembre 2013 au 6 janvier 2014.

5 /10

Une exposition rêveuse : "La Renaissance et le Rêve"

Une exposition rêveuse : "La Renaissance et le Rêve"

La rêverie est à l’honneur au Musée du Luxembourg, du 9 octobre au 26 janvier, avec l’exposition La renaissance et le rêve. Du XV au XVIème siècle, une place importante était dédiée aux songes. Pour les philosophes, poètes et médecins, les rêves permettaient aux hommes de s’évader des contraintes de leurs corps et de communiquer avec l’Au-delà. Des artistes illustres de la Renaissance, tels que Jérôme Bosch et Albrecht Dürer, ont tenté de représenter le concept du rêve, de la vision et du cauchemar. A travers cette rétrospective de près de quatre-vingt œuvres, le public est invité à traverser les voies de son imagination et à se faire sa propre conception de la rêverie.

La Renaissance et le Rêve au Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, Paris 6ème, 01 40 13 62 00. Du 9 octobre 2013 au 26 janvier 2014.

6 /10

Une exposition délicate : "Désirs et volupté à l’époque victorienne"

Une exposition délicate : "Désirs et volupté à l’époque victorienne"

Le Musée Jacquemart André célèbre les peintres de l’Angleterre de la reine Victoria à l’occasion de son exposition Désirs et volupté à l’époque victorienne. Alma-Tadema, Burne-Jones, Leighton, Rossetti… Les artistes les plus emblématiques de cette époque seront représentés du 13 septembre au 20 janvier. Issus de la collection privée de Pérez Simón, les tableaux poétiques, en quête d’une beauté absolue, se placent à contre-courant de la rigueur et du puritanisme imposés par la royauté anglaise, première puissance mondiale durant ce XIX siècle. Le point commun de ces œuvres ? La femme, véritable source d’inspiration de ces peintres, qui apparait telle une évidence au milieu de ces décors antiques.

Désirs et volupté à l’époque victorienne, au Musée Jacquemart André, 158, Boulevard Haussmann, Paris 8ème, 01 45 62 11 59. Du 13 septembre 2013 au 20 janvier 2014.

7 /10

Une exposition monumentale : "Le Corbusier et la question du brutalisme"

Une exposition monumentale : "Le Corbusier et la question du brutalisme"

Capitale européenne de la culture 2013, Marseille consacre une exposition à l’architecte Charles-Édouard Jeanneret-Gris, connu sous le pseudonyme Le Corbusier. Son travail, intimement lié à l’histoire urbaine de la ville méditerranéenne, peut déjà être admiré dans les rues de la ville, comme la très célèbre Cité Radieuse conçue en béton suivant l'esthétique du "brutalisme". Du 11 octobre au 22 décembre, la Galerie J1, un hangar aménagé en lieu culturel à l’occasion des événements Marseille Provence 2013, accueillera 250 œuvres originales de l’architecte datées de 1935 à 1965. Plans, peintures, sculptures, maquettes ou même projections sur grand écran permettent de découvrir l’ensemble de l’œuvre du Corbusier, artiste complet qui était à la fois architecte, urbaniste, décorateur, peintre et sculpteur.

Le Corbusier et la question du brutalisme, au J1, Place de la Joliette, Marseille 2ème. Du 11 octobre au 22 décembre 2013.

8 /10

Une exposition animée : "Jean Cocteau"

Une exposition animée : "Jean Cocteau"

Une rétrospective sur le poète et scénariste français Jean Cocteau se tiendra à la Cinémathèque de Paris, du 2 octobre au 22 novembre. Artiste aux multiples talents, ce réalisateur a adapté sur grand écran de nombreux ouvrages (Les Dames du Bois de Boulogne, L’Éternel retour) et a réalisé des chefs-d’œuvre cinématographiques, tels que La belle et la bête. En outre, l’artiste a fait adapter et a adapté lui-même certaines de ses œuvres littéraires (Les Enfants terribles, L’Aigle à deux têtes, Les Parents terribles). A travers une programmation riche et surprenante, la Cinémathèque retrace le parcours de cet artiste touche-à-tout, pour qui le travail a toujours été synonyme de poésie.

Jean Cocteau, à la cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris 12ème, 01 71 19 33 33. Du 2 octobre au 22 novembre 2013.

9 /10

Une exposition colorée : "Serge Poliakoff. Le rêve des formes"

Une exposition colorée : "Serge Poliakoff. Le rêve des formes"

Très apprécié de son vivant, Serge Poliakoff et ses peintures abstraites ont su attirer l’attention de Kandinsky et même Yves Saint-Laurent. Pourtant, depuis sa disparition en 1969, aucune exposition d’ampleur ne lui a été consacrée. Du 18 octobre au 23 février, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris lui dédie enfin une importante rétrospective. Pas moins de 150 œuvres colorées de l’artiste seront présentées à cette occasion, pour révéler un travail minutieux, composé de lumière, de matière et de formes. Dans un second temps, grâce à des archives visuelles et sonores, le public pourra s'immerger dans la vie de ce peintre hors-norme.

Serge Poliakoff. Le rêve des formes au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 11, avenue du Président Wilson, Paris 16ème, 01 53 67 40 00. Du 18 octobre 2013 au 23 février 2014.

10 /10

Une exposition temporelle : "Hans Richter. La traversée du siècle"

Une exposition temporelle : "Hans Richter. La traversée du siècle"

Dessinateur, écrivain, peintre mais surtout cinéaste, Hans Richter est un artiste avant-gardiste qui exprimait sa créativité sur plusieurs supports. Cet Américain originaire de Berlin, figure du Dadaïsme dès les années 1910, devint un véritable historien du mouvement à travers des œuvres cinématographiques. Du 28 septembre au 24 février, le Centre Pompidou-Metz consacre une rétrospective à cet artiste engagé, en retracant plus de cinquante ans de sa carrière.

Hans Richter. La traversée du siècle, au Centre Pompidou-Metz, 1, parvis des Droits-de-l’Homme, Metz, 03 87 15 39 39. Du 28 septembre 2013 au 24 février 2014.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.